Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Vote en faveur de la Charte Européenne des Langues Régionales et Minoritaires : Un pas de la France vers la normalisation européenne
Objet : communiqué de presse Fait à Toulon, le 28 janvier 2014 Vote en faveur de la Charte Européenne des Langues Régionales et Minoritaires : Un pas de la France vers la
Pèire Costa pour Régions et peuples solidaires le 29/01/14 0:04
32752_1.jpg

Objet : communiqué de presse

Fait à Toulon, le 28 janvier 2014

Vote en faveur de la Charte Européenne des Langues Régionales et Minoritaires :

Un pas de la France vers la normalisation européenne

Mardi 28 janvier, les députés à l'Assemblée Nationale ont voté à une très large majorité la proposition de loi constitutionnelle visant à la ratification de la Charte Européenne des Langues Régionales et Minoritaires (361 votes pour, 149 contre et 19 abstentions).

Ce vote ultra-majoritaire confirme dans l'Hexagone la prise de conscience générale en faveur de la protection des langues régionales et l'attachement des français pour leurs langues.

Ce plébiscite traduit aussi concrètement, quatre mois à peine après son adoption, la "Résolution sur les langues menacées de disparition et la diversité" du Parlement Européen du 11 septembre 2013, conséquence du rapport de l'eurodéputé R&PS François Alfonsi, qui notamment « invite les États membres qui ne l'ont pas encore fait à signer et à ratifier la charte européenne des langues régionales ou minoritaires de 1992 ».

Régions et Peuples Solidaires salue la mobilisation transversale au delà des groupes politiques mais constate que tout comme au Parlement Européen, ce sont les souverainistes et notamment des élus conservateurs de l'UMP et le Front National qui ont voté contre la mise en place de politiques de protection et de développement du patrimoine linguistique. Le président et le secrétaire de la Commission des lois, le socialiste Jean-Jacques URVOAS, et l'UDB Paul MOLAC, ont particulièrement ½uvré pour le texte de la proposition de loi.

Ce vote constitue une étape pour le respect de l'engagement N° 56 du candidat François Hollande qui devra être confirmée par le Sénat pour qu'enfin, quinze ans après la signature de la Charte Européenne des Langues Régionales ou Minoritaires par la France, le Gouvernement se mette au niveau d'un standard européen, inclus dans les critères de Copenhague.

La ratification de cette Charte devra être suivie d'une loi cadre nécessaire à la mise en ½uvre d'une politique de la diversité linguistique et culturelle ambitieuse confiée aux régions dans le cadre du second volet de l'acte 3 de la décentralisation.

logo
Régions et Peuples Solidaires, fédération des partis politiques régionalistes et autonomistes progressistes, réunit le Partit Occitan (Occitanie), l’Union Démocratique Bretonne (Bretagne), le Partitu di a Nazione Corsa (Corse), Convergence Démocratique de Catalogne et Esquerra Republicana de Catalunya (Catalogne), le Parti Nationaliste Basque, Abertzaleen Batasuna et Eusko Alkartasuna (Pays Basque), le Mouvement Région Savoie (Savoie) et Unser Land (Alsace). Le Congrès Mondial Amazigh est membre associé Régions et Peuples Solidaires – 5 avenguda dei Trois Frères Barthélémy - 13006 Marselha/Marseille - Occitània. Tel : 06.25.45.27.05 - Site Internet : www.r-p-s.info - E-mail : contact@r-p-s.info
Voir tous les articles de Régions et peuples solidaires
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons