Pour Bretagne Réunie, l’impensable est arrivé ce week-end : le vol du reliquaire du cœur d’Anne de Bretagne dans le Musée Dobrée en plein centre de Nantes. C’est la disparition du symbole probablement le plus fort de l’histoire de Bretagne. Ce sont toutes les Bretonnes et tous Bretons qui sont affectés par ce drame.

Tout de suite à l’esprit vient le mot incompréhension. Comment comprendre en effet le geste de ces sinistres personnages qui auront volé ce reliquaire comme on vole un simple bijou et qui peut-être à cette heure, le destinent à la fonte pour le liquider en simple lingot ?

Mais aussi, c’est l’incompréhension de voir cet élément patrimonial majeur, avoir fait l’objet d’aussi peu de protection. Comment comprendre en effet de la part des conservateurs, aussi peu d’égard pour cette pièce unique, d’une valeur qu’ils reconnaissent comme inestimable ?

Enfin en ces moments douloureux, c’est l’incompréhension en lisant les commentaires de certains élus de Loire-Atlantique qui profitent de cet évènement pour continuer à réécrire l’histoire. Non ! Anne de Bretagne n’était pas uniquement la duchesse de Nantes, Madame Johanna Rolland (Le Figaro).

Les forces de police, elles, semblent avoir réalisé l’importance du délit en mettant en œuvre des moyens importants et il reste à espérer maintenant que l’enquête porte ses fruits. Du côté du Comité d’Anne de Bretagne – créé à l’occasion des 500 ans de sa disparition – se propose comme médiateur pour organiser sa restitution. Bretagne Réunie s’associe bien entendu à toutes les bonnes volontés pour éviter le pire.

The post Vol du reliquaire du cœur d’Anne de Bretagne : notre réaction appeared first on Bretagne Réunie.Ce communiqué est paru sur Bretagne Réunie (voir le site)

Voir aussi :

mailbox imprimer