-- Histoire de Bretagne --

Vol du reliquaire d’Anne de Bretagne : une grave responsabilité du Conseil général de Loire-Atlantique

Nous recevons ce communiqué de presse du président de l'Association historique du Pays de Cambon, Patrice Maillard.

Le vol du reliquaire du coeur d’Anne de Bretagne est une perte inestimable pour la Bretagne et les Bretons. Il est à souhaiter que ce joyau soit retrouvé rapidement, en espérant qu’il ne soit déjà fondu et à jamais disparu…

Les acteurs associatifs de l’histoire et du patrimoine de la Bretagne sont en colère : en effet, ils sont en droit maintenant de demander des comptes aux responsables politiques et culturels du département quant aux conditions de sécurité dans lesquels les collections sont conservées.

Certains élus sont plus enclins à pérorer sur des projets architecturaux délirants d’un musée du 21è siècle plutôt qu’à prendre les moyens discrets d’une protection efficace : c’est moins «marketing». Nous attendons d’avoir dans le détail les circonstances dans lesquelles ce vol a pu être commis et quelles ont été les failles du système ainsi que les actions correctives que le Conseil général va mettre en place en urgence pour sécuriser les collections publiques.

Patrice Maillard, président Association Historique du Pays de Cambon

L'association

- (voir le site) de l'association

Elle publie la revue d'histoire régionale : Chroniques du Pays de Coislin et du Sillon de Bretagne : (voir le site)

- (voir le site) pour ses activités de recherches, de collectages de chants traditionnels, de restaurations du patrimoine, d'observations archéologiques. Voir en bas de page les objets trouvés et les découvertes faites dans le sol.

- Le moulin de la Bicane : (voir le site) pour son histoire et sa restauration.

Document PDF 44777-vol_du_reliquaire_d_anne__de_bretagne_avril_2018.pdf Vol du reliquaire : communiqué de presse de l'Association historique du Pays de Cambon. Source : Association historique du Pays de Cambon
Voir aussi :

mailbox imprimer

La redaction de l'ABP

Vos commentaires :

Ker -ô-zen
Mardi 17 avril 2018

L'éléphant de Nantes dont on nous rabat les oreilles a lui des gardiens, qu'en était-il du reliquaire ? Monsieur Grosvalet, Président du conseil général de L.A. et son équipe se fout complétement de la Bretagne, ce n'est pas nouveau, quant à Madame Johanna Rolland elle fut pitoyable comme à son habitude dans son "tweet" et son positionnement grotesque grandouestien. Les habitants de Loire-Atlantique conscients de leur identité n'ont absolument rien à attendre de ces édiles prévisibles au possible, ils ont au contraire tout à craindre. Sortons les une bonne fois pour toute ! Ce vol est malheureusement hautement symbolique du sort qui nous est réservé dans ce département breton. J'hésite entre l'envie de pleurer et de dégueuler (peut-être les deux?) devant un tel drame, et le reste... Scandaleux et inacceptable, à jamais.

Écrire un commentaire :

Combien font 6 multiplié par 9 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

Publicités et partenariat