Il est beaucoup question dans la presse de ce mois de janvier 2018 de la parution chez Actes Sud du dernier roman de l'écrivain américain Paul Auster, intitulé «4 3 2 1». Les articles vantent l'originalité du récit qui conte quatre destins possibles du héros sans en choisir un plus que l'autre. L'ouvrage serait bien placé pour être élu dans les prochains jours «meilleur livre étranger» de l'année.

43997_1.jpgMichel Treguer

J'ai pensé qu'il intéresserait les lecteurs de ABP de savoir que j'ai déjà proposé une telle histoire dans l'une des nouvelles de mon livre «le-septième-jour.net» publié en 2011 par les éditions Dialogues de Brest. Nouvelle intitulée «Quadrige» parce que précisément elle décrit quatre bifurcations dans la vie du personnage de départ et qu'elle file les quatre vies résultantes. (Nouvelle qui, de surcroît, reprenait déjà une première publication de 1984 chez Nature-et-Bretagne, intitulée «Vivre ses vies» !)

Cela dit, bien sûr, aucune ombre de plagiat n'assombrit cette rencontre. Le(s) héros de Auster et le(s) mien(s) ne vivent pas les mêmes aventures.

Voir aussi :

mailbox imprimer