-- Europe --

Le MANIFESTE pour une République Européenne

Le 10 novembre prochain, la République européenne sera proclamée.

Depuis les balcons des théâtres et autres espaces publics de toute l'Europe, artistes et citoyens proclameront de manière performative la République européenne et liront un court manifeste (voir ci-dessous) qui réaffirme le désir d'une démocratie européenne commune, car cela n'existe pas encore!

Dans l'Union européenne, il existe une monnaie commune et un marché commun, mais pas de démocratie commune.

Les décisions de l'UE sont fortement influencées par les intérêts des États-nations au lieu d'être fondées sur le bien commun de tous les citoyens européens. Il faut changer cela - il faut une Europe unie, décentralisée, démocratique et centrée sur le citoyen.

Il faut une égalité de droits pour tous les citoyens européens.

Le projet de balcon européen a été lancé par le European Democracy Lab et a été réalisé avec le soutien de nombreux citoyens de toute l'Europe. Plus d'informations peuvent être trouvées sur (voir le site)

Le MANIFESTE pour une République Européenne

Le 10 novembre 2018, à 16 heures, cent ans après la fin de la Première Guerre mondiale, qui a dévasté la civilisation européenne pendant des décennies, nous ne nous souvenons pas seulement de l'histoire; nous prenons notre avenir entre nos mains. Il est temps de concrétiser les promesses inhérentes à l'Europe et de nous rappeler les idées fondatrices du projet d'intégration européenne.

Nous déclarons que toutes les personnes présentes en ce moment sur le continent européen sont des citoyens de la République européenne. Nous reconnaissons et acceptons notre responsabilité vis-à-vis du patrimoine commun de la Déclaration universelle des droits humains et nous nous engageons enfin à en faire une réalité sur ce continent.

Nous reconnaissons que la richesse de l’Europe repose sur l’exploitation d’autres continents et la suppression d’autres cultures au fil des siècles. Pour cette raison, nous sommes heureux de partager notre territoire avec ceux que nous avons chassés du leur. Quiconque le souhaite peut être européen. La République européenne est le premier pas sur la voie d'une démocratie mondiale.

L'Europe des Etats-nations a échoué. Le rêve d'une intégration européenne a été trahi. Le marché unique et l'euro sont devenus la proie facile d'un agenda néolibéral qui va à l'encontre de l'objectif de justice sociale. Les pouvoirs des institutions européennes doivent donc être appropriés pour qu'un marché et une monnaie communs puissent être créés au sein d'une démocratie européenne commune. Parce que l'Europe signifie unifier les peuples, pas intégrer les États.

La souveraineté des États est remplacée par la souveraineté des citoyens. La République européenne est fondée sur le principe de l'égalité politique universelle, sans distinction de nationalité et d'origine sociale ou ethnique. Les éléments constitutifs de la République européenne sont les villes et régions européennes. Le moment est venu pour la diversité culturelle de l’Europe de s’exprimer dans un cadre d’unité politique.

Le Conseil européen est par la présente mis hors service. Le Parlement européen a maintenant le pouvoir de légiférer. Il désignera un gouvernement attaché de manière égale au bien-être de tous les citoyens européens.

VIVE LA REPUBLIQUE EUROPEENNE!

Ulrike Guérot, Robert Menasse et de nombreux citoyens du monde entier

Voir aussi :
©agence bretagne presse

mailbox imprimer

Yves-François LE COADIC
Youenn-Fañch AR C'HOADIG

Vos commentaires :

Paul Chérel
Vendredi 2 novembre 2018

Le mot "république" est désuet. Que signifie-t-il, même en faisant référence à son origine latine. Il existe aujourd'hui une Allemagne fédérale, une Union des Etats-Unis, Un Royaume Uni, etc. On peut créer, ou moderniser un peu, l'Union européenne (UE) cela suffit à la seule condition que les Etats-nations la mettent en veilleuse, comme on dit. Et le train européen repartira. Paul Chérel

Lhéritier Jakez
Vendredi 2 novembre 2018

D'abord :

Etablir la liste des "mouvements et organisations politiques" bretonnes,avec leur positionnement sur leurs objectifs principaux, puis les réunir pour prendre position sur les élections européennes

Ensuite s'inscrire dans Une europe républicaine.....? Une Europe fédérale....?Une Europe humaniste démilitarisée..Une Europe financière de l'Euro..?

Sans parler de la dimension de l'Europe ;Israel est en Europe en sports ,pas la Palestine ?,la Turquie est à cheval sur deux continents,la Russie est à cheval sur deux continents,

L'urgence est la situation endettée des familles et un taux de chômage important,l'augmentation de la précarité,

un nombre scandaleux de logements innocupés.

Les suicides importants dans le secteur agricole et les familles cassées.

Diveli
Samedi 3 novembre 2018

Lhéritier Jakez, les problèmes que vous évoquez resteront toujours et sous n'importe quel système capitaliste (et/ou autoritaire), car le capitalisme sous-entend l'exploitation d'un humain par un autre, et donc la hiérarchie, le désir du pouvoir, les inégalités...

C'est seulement en se débarrassant de l'État et du capitalisme, en appliquant les principes anarchistes, que les peuples du monde, y compris le breton, vivront en paix, progrès et dignité.

L'anarchie a déjà marché en certaines sociétés, elle marchera dans le monde entier, il suffit de la volonté populaire générale. Bevet an diren!

Loïc.L
Samedi 3 novembre 2018

Oui, c'est vrai, le mot " république " est désuet: il y eu royauté, république, maintenant il s'agit de fédération. Fédération est ce qu'il y a de plus courant en Europe (même si certains sont des royaumes, leur organisation est fédérale). Il faut un terme qui montre qu'une nouvelle voie peut avoir lieu. Les mots, dans ce cas, sont importants dans leurs symbolique.

Le terme de " Confédération européenne " me paraît approprié. Une fédération, à une grande échelle.

Aussi, en géopolitique, la voix d'un état, même fédéral, n'est la voix que d'un seul état, celle d'une Confédération est celle de plusieurs nations. Nuance importante que ne porte pas le terme de " république". Une Confédération aurait plus de poids, et plus de sens.

Lhéritier Jakez
Samedi 3 novembre 2018

Qui se cache derrière Divell?Votre vrai nom svp.

Quant à l'anarchisme sauveuse du monde?????Non.

Sur St Nazer on a connu quelques expressions "anarchistes" .

Si quelques idées de départ pouvaient être bonnes,les comportement de certains "petits chefs anarchistes" ont bousillé les actions.

Les1ers à souffler des idées, mais les 1ers à quitter les actions.Pas responsables !Et ce n'était pas les moins démunis!

Le terme Confédération Europénne est une des bonnes propositions.

Chaque peuple pouvant choisir sa stratégie Autonomiste,indépendante,...

Éric.vuylsteke
Mardi 13 novembre 2018

Je suis nationaliste européen depuis mes engagements à Jeune Europe il y a plus de 50 ans mais l’Europe est bien sur celle des européens pas celle des immigrés (clandestins et autres) Alors non à la république européenne mais oui à l’empire européen tel que rêve par Jean Thiriart en son temps.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 3 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.