Vinci Environnement choisit une presse multi-matériaux Copex ultra performante pour traiter et valoriser les déchets saisonniers

-- Economie --

Communiqué de presse de VinciCom
Porte-parole: Relations presse VinciCom

Publié le 14/06/16 16:07 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Valoriser quasi 100 % des déchets ménagers d'un territoire pour les transformer en compost ou en électricité : c'est l'objectif de Vinci Environnement en Charente-Maritime. A Echillais, le spécialiste français du traitement des déchets construit pour le compte du SIL (Syndicat Intercommunautaire du Littoral) un nouveau centre multifilières chargé de traiter les 85 000 t/an de déchets ménagers résiduels de 200 000 habitants. Spécificité touristique oblige, la production de déchets s'accroît en été, alors que les besoins en énergie sont plus importants l'hiver… La solution : stocker les déchets sous forme de balles pour les valoriser le moment voulu. Le site s'est pour cela doté d'une PMM (presse à balles multi-matériaux) COPEX, considérée comme l'une des machines les plus productives et les moins énergivores du marché, grâce à un système de traitement des déchets « à deux étages ».

Spécificité touristique : la PMM COPEX en charge des surplus saisonniers

Afin de conditionner un gisement de déchets estivaux excédentaire, le site d'Echillais est doté d'une presse à balles multi-matériaux dernière génération de COPEX, considérée comme l'une des plus performantes et fiables du marché, offrant entre autres :

- mise en balles de la quasi-totalité des matériaux compressibles

- densité et homogénéité des balles les plus avantageuses du secteur, optimisant le stockage sur site)

- rendement élevé (gain de productivité jusqu'à 50 %)

- taux de disponibilité de la presse de 95%

- optimisation de l'espace (machine compacte)

- économies d'énergie (pompes hydrauliques haute pression nouvelle génération réduisant le temps de cycle)

Mais la singularité de la PMM, et l'argument qui a fait la différence, c'est sa conception innovante sur deux étages. « Au niveau supérieur s'effectue le compactage de la balle grâce à un piston formant une balle homogène et de forte densité ; puis un autre piston la transfère au niveau inférieur où elle est cerclée avant d'être éjectée, tandis que la balle suivante est déjà en production au niveau supérieur de la presse. Cela nous permet d'afficher un gain de production jusqu'à 50 % puisque les deux fonctions principales de la machine sont exercées simultanément » détaille Claude Lucas, responsable projet pour COPEX.

Le site d'Echillais sera équipé d'une PMM800, fonctionnant en moyenne sur une capacité de 15 t/h (capacité maximale 20 t/h). Livrée l'été prochain, elle sera complétée d'une enrubanneuse de balles sous film plastique hermétique et d'une ouvreuse de balles, également fournies par COPEX.

A propos de COPEX. Créée en 1948, COPEX s'est spécialisée dans la conception et la fabrication de presses hydrauliques destinées aux recycleurs de ferrailles et métaux, se tournant vers les applications au secteur nucléaire en 1988 et le développement de presses pour ordures ménagères en 1990. Avec plus de 800 machines en fonctionnement à travers le monde, COPEX propose des presses cisailles, des presses à paqueter et des presses à balles, destinées au recyclage des ferrailles, métaux ferreux et non ferreux, et au traitement des déchets ménagers, industriels et nucléaires. PME indépendante, détenue depuis 1998 à 70% par son président Frédéric Malin et à 30% par Ouest Croissance, COPEX réalise 50 % de son chiffre d'affaires à l'exportation et fabrique ses équipements sur son site de Caudan (Morbihan), où sont employées plus de 70 personnes. www.copex.com

Contact Presse

Christelle Roignant

02 97 29 07 74 / 06 83 81 61 61

roignant.christelle [at] gmail.com

Voir aussi :
mailbox imprimer