Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Vie associative et culturelle : le mécénat en danger ! Pétition
Au mois d'août 2011 j'alertais sur les dangers, pour Elle et la Démocratie, de l'instrumentalisation de la vie associative. ABP23056 Aujourd'hui le danger se précise.
Gérard Gautier pour Blanc c exprimé le 16/06/12 8:48

Au mois d'août 2011 j'alertais sur les dangers, pour Elle et la Démocratie, de l'instrumentalisation de la vie associative. ( voir l'article )

Aujourd'hui le danger se précise.

Je communique cette information reçue ce matin de l'Association des Journalistes du Patrimoine. (voir le site)

Elle émane d'Admical (Association pour le Développement du Mécénat Industriel et Commercial). Elle est de la plus haute importance et j'incite chacun à prendre ses responsabilités.

Au moment où les finances publiques sont exsangues, sans le soutien du mécénat - qui est, comme la vie associative et culturelle, productif d'économie et créateur d'emplois il est urgent de le sauver !

Ce qui figure dans le communiqué annonçant la pétition :

Levée de boucliers contre la réforme du mécénat d'entreprise

La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, s'oppose à la proposition de Bercy de réduire, en le divisant par deux, l'avantage fiscal consenti au mécénat d'entreprise. " Je trouve que la réforme proposée du mécénat n'est pas, en soi, un vecteur d'équité. A travers les dons de leurs entreprises, les salariés aussi s'engagent pour le patrimoine et la création, comme ils le font, souvent, par des dons individuels. C'est une forme de citoyenneté culturelle à laquelle je suis très attachée ", exprimait-elle sur Libération.fr.

Au-delà, la ministre se dit pour l'amélioration du mécanisme, en en faisant davantage bénéficier les PME afin qu'il puisse davantage irriguer le territoire plutôt que de se concentrer sur de grosses opérations.

Le ministère du Budget n'a pas encore arbitré sur le sujet mais l'Admical se mobilise déjà. L'Association pour le Développement du Mécénat Industriel et Commercial a décidé de sensibiliser et la presse et les acteurs publics, arguant de l'effet désastreux qu'occasionnerait une telle mesure. L'association en appelle à la mobilisation générale et lance une pétition. Elle invite également à signer une tribune sur Twitter et à agir sur Facebook.

Enfin, le plan d'action incite les bénéficiaires de mécénat à s'adresser directement à Bercy pour leur exposer ce que le mécénat leur apporte. Il est évident que, si une telle mesure était votée, de nombreuses entreprises pourraient revoir leurs engagements à la baisse.

Associations, établissements culturels, entreprises mécènes, philanthropes, signez cette Tribune proposée par Admical pour SAUVER LE MECENAT !

(voir le site)

Voir aussi :
L’association Blanc C’Est Exprimé a fait, depuis 1989, de très nombreuses propositions pour permettre une meilleure expression de la démocratie, rénover la vie politique et redonner une crédibilité et une légitimité aux élus dans notre Pays.
Voir tous les articles de Blanc c exprimé
Vos 4 commentaires
Alwenn Le Samedi 16 juin 2012 12:32
Il y a quelque chose de pas très clair :
en fait c'est Bercy qui met en danger le mécénat, et la ministre de la culture Aurélie Filippetti qui veut le préserver voir le favoriser du côté des entreprises plus modestes que les grosses.
(0) 

Gérard GAUTIER Le Dimanche 17 juin 2012 08:29
Le plus souvent le mécénat est assuré, pour les très gros projets, par les grands groupes.
La notion qui prévaut le plus souvent concernant, par exemple, les associations bretonnes mais aussi pour celles des autres Régions, est la notion de proximité.
Le rayonnement de la vie associative et culturelle est un élément fort à considérer. Elles sont porteuses de créativité, de lien social qui participent à l\'image de dynamisme de leur environnement. Ce qui est une rencontre avec une des valeurs des P.M.E et P.M.I.
Cela créée également des synergies et du mouvement économique et donc est porteur de création d\'emplois.
Le moyens financiers à trouver sont également moins importants et peuvent être répartis entre plusieurs mécènes.
Favoriser cela est aller à l\'encontre de la \"globalisation culturelle\" qui est aussi dangereuse que celle \"économique\" dont chacun ressent aujourd\'hui les effets nocifs.
Favoriser cela est aller dans le sens de l\'indispensable diversité culturelle qui est une richesse.
(0) 

Gérard GAUTIER Le Lundi 18 juin 2012 06:52
Au vu du nombre peu important de Bretons ayant signé la pétition il apparaît que ces derniers ne sont pas concernés.
Or ce qui se passe n'est pas d'aujourd'hui et a déjà eu des atteintes graves sur la vie associative en Bretagne comme ailleurs.
Ce ne sont pas des "marches vivifiantes" dans la rue qui, trop tardives, inverseront le cours des choses.
(0) 

Jean-Marie LEFRANC Le Lundi 18 juin 2012 15:32
President d\\\'association gestionnaire, dans le milieu du handicap, je caresse l\\\'espoir que Mme la Ministre renforce même les règles du mécénat. Depuis ces dernières années les budjets aloués par les instances du CG et ARS deviennent de plus en plus restreints. Nous ne puvons que faire appel au ménénat pour atteindre nos objectifs de projets; tels que les aménagements intérieurs de structures (établissements, pavillons) dont il faut payer l\\\'aménagement intérieur, particulièrement la domotique, les salles de détente appelée \\\'SNOZELENN\\\' l\\\'ameublement de base, qui coutent extrémement chers.
je formule le voeu que tous les efforts déployés par les associations, qui au passage sont un vecteur économique puissants puisqu\\\'ils sont porteurs d\\\'emplois ne soient pas reduits à rien par des réponses inadaptées auontexte écomnomique actuel très morose
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons