Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Vers un musée des gardiens de Phare à la pointe du Millier
Le phare du Millier est une maison-phare située sur le cap Sizun à l’entrée sud de la baie de Douarnenez sur la commune de Beuzec-Cap-Sizun dans le Finistère. Il a été automatisé en 1993
Philippe Argouarch pour ABP le 18/05/16 20:34

Tous les étés, les touristes viennent des quatre coins de la France et même d'au-delà, pour voir la Pointe du Raz. Ils se garent au parking (payant) et font les trois kilomètres aller-retour pour voir ce penn-ar-bed où l'océan se fracasse. Pour les touristes, le Cap-Sizun c'est la Pointe du Raz. Pour les Bretons c'est un peu plus, d'abord il y a le mythique phare d'Ar Men au large de l'Île de Sein et puis le tout autant emblématique village de Plogoff, lieu d'une épique bataille contre le projet d'implantation d'une centrale nucléaire en 1980. Mais le cap Sizun, c'est aussi un formidable bout de Bretagne, un des plus sauvages et un des plus beaux.

Hors des sentiers battus

La côte qui va de Douarnenez à la pointe du Van est la plus sauvage de toutes les côtes bretonnes. Celle qui ressemble le plus à l'Irlande. La mieux préservée car il n'y a pas de route côtière mais un sentier des douaniers d'une beauté époustouflante et des corps de ferme qu'on aperçoit à peine tant ils sont enterrés à l'abri des éléments. On dit que seuls les gens qui sont nés ici peuvent y vivre tant les hivers sont venteux et humides. Ce cap est entouré de légendes, de vieilles histoires de contrebande et, pendant la seconde guerre mondiale, des lieux de départs clandestins de résistants vers l'Angleterre.

Mettre en valeur le patrimoine maritime

Le phare du Millier est une maison-phare située sur cette côte nord du cap Sizun, sur la commune de Beuzec-Cap-Sizun. Il a été automatisé en 1993. Il est tout près d'un moulin à eau, le moulin de Keriolet, qui a été restauré et qui fonctionne. Oui il produit de la farine ! L’association "Phare en Cap" a pour but de mettre en valeur ce patrimoine maritime breton et tout particulièrement celui de la baie de Douarnenez et du Cap Sizun.

Le premier projet devrait ouvrir en septembre 2016. Ce sera un "musée des gardiens de phares" dans la maison de l'ancien phare du Millier. De nombreuses activités sont prévues cet été pour lever des fonds dont une traversée à la nage de la baie de Douarnenez le 12 juillet. Vous pouvez participer au financement sur le site (voir le site)

logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 2 commentaires
Maryvonne Cadiou Le Mercredi 18 mai 2016 21:40
C'est un beau projet. En espérant qu'il n'entraînera pas une grosse route et un immense parking qui défigureraient cette côte...
À propos du phare d'Armen dont il est question ici, je me souviens encore du livre de Jean-Pierre Abraham (1936-2003), un Breton né à Nantes, intitulé Armen. (Voir sa page wiki).
Il a été trois ans gardien de ce phare. Du vécu, donc. Et si bien raconté que j'ai mis plusieurs jours à me défaire de cette humidité qui suintait aussi dans les mots...
Je le relirai avec plaisir.
(0) 

Phare en Cap Le Jeudi 19 mai 2016 16:12
Merci beaucoup Philippe! Juste une précision, l'ouverture de la Maison Phare par l'association aura lieu en septembre afin de ne pas se substituer à Art à la Pointe qui va occuper le site avec notre participation du 13 juillet au 25 aout.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons