Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Verdict pour le militant vannetais de SAB

Le verdict est tombé aujourd'hui (13/06/05) au tribunal de Lorient pour le militant vannetais interpellé dans le cadre d'une enquête sur les barbouillages de panneaux, revendiqués par SAB (Stourm Ar Brezhoneg) : il aura à payer 4529 euros de dommages et intérêts à la Direction Départementale de l'Equipement et 1466

Bertrand Deléon pour BEMDEZ le 13/06/05 23:12

Le verdict est tombé aujourd'hui (13/06/05) au tribunal de Lorient pour le militant vannetais interpellé dans le cadre d'une enquête sur les barbouillages de panneaux, revendiqués par SAB (Stourm Ar Brezhoneg) : il aura à payer 4529 euros de dommages et intérêts à la Direction Départementale de l'Equipement et 1466 euros au Conseil Général du Morbihan ; soit environ 6000 euros ! Cette décision est aussi consternante que scandaleuse : chacun sait que ce sont les campagnes de SAB qui ont motivé le vote du Conseil Général de faire apposer un signalisation bilingue dans le département du Morbihan. A ce sujet, nous ne notons aucune avancée depuis l'effet d'annonce du Conseil Général du Morbihan. Bien au contraire, l'ensemble du département se voit doté de nouveaux panneaux... en français. Par ailleurs, au moment même où le verdict tombe, les attaques de M. Orhan, ex-maire de Monteneuf / Monteneg et de la municipalité de Réminiac / Ruvenieg ne semblent pas être le fruit du hasard. L'association Bemdez rappelle à la poignée d'individus qui forment le groupuscule de M. Orhan, le génocide culturel que subit la Bretagne depuis plusieurs siècles et le sort misérable encore laissé à la langue bretonne et au gallo agonisant. A ce titre, il est primordial de noter que le gallo dont ces derniers se servent comme argument d'opposition n'est pas l'objet de leurs préoccupations premières. Alors que les élus du peuple breton doivent à l'unanimité demander un plan d'urgence pour le breton, langue appartenant à tous les Breton-ne-s, et, de surcroît, réclamer avec force son officialisation, certains profitent de la conjoncture pour tenter de lui donner le coup de grâce. Les membres de notre association ne peuvent s'empêcher une fois encore de douter de la volonté du Conseil Général d'appliquer une quelconque politique linguistique dans le Morbihan / Mor-Bihan. Celui-ci par la voix de son Président, M. Kerguéris, annonce sa reculade devant une minorité aux arguments des plus fallacieux (voir notre précédent communiqué). Les singeries de M. Orhan et de ses amis justifient-elles l'annulation d'un projet voté à l'unanimité au sein du CG 56 et attendu depuis plusieurs années ? Au vu de l'impasse dans laquelle se trouvent les nombreuses démarches légales engagées pour la reconnaissance du breton et de l'usure des militant-e-s, nous tenons à condamner fermement l'attitude irresponsable des élus donnant raison à ces tristes protagonistes. Nous appelons toutes les formations politiques, les associations et les individus à soutenir dans le plus grand calme notre camarade qui devra payer de son courage. Les membres de l'association Bemdez le remercie publiquement pour son action.

Pour Bemdez, Bertrand Deléon.

Kevredigezh / Association BEMDEZ Ti ar c'hevredigezhioù / Maison des associations 6 straed ar Govuerezh / 6 rue de la Tannerie 56 000 GWENED / VANNES et#8211; BREIZH / BRETAGNE et#8211; Pgz / Tél. 06 11 51 43 15. (voir le site)

mailbox
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 6 ?