-- Cultures --

Vendredi prochain à Douarnenez retrouvailles Bretagne-Paraguay

Vendredi prochain à Douarnenez :

Retrouvailles Bretagne-Paraguay

En musique…


L'école de musique de Douarnenez propose vendredi prochain, 2 décembre, à 20 h 30, à l'auditorium de la médiathèque de Douarnenez, un concert de harpe paraguayenne, avec le virtuose Ismaël Lesdesma.

Ismaël, ex-footballeur professionnel dans son pays, le Paraguay, puis au Moyen-Orient, a finalement opté pour la harpe. L'instrument national de son pays que son père, musicien comme sa mère, a commencé à lui apprendre (à coups de triques), dès l'âge de 5 ans. Il faut croire que l'idée était bonne. Le dimanche 20 novembre, il donnait en solo, en soirée, un concert à l'Opéra du Caire, à une portée de fusil, c'est le cas de le dire, de la place Tahir où se sont passés les événements que l'on sait. Puis, cette semaine, trois concerts, à New-Delhi, Mumbai (Bombay) et Calcuta. On peut le suivre à la trace sur son site : (voir le site)

Il rentre tout juste de cette tournée exceptionnelle pour se produire à l'auditorium de Douarnenez. Mais le reste de l'année, il lui arrive de se produire en Bretagne dans des communes petites, moyennes ou plus grandes (Dinan, Trévron, Plomelin, Bruz, Saint-Pérant, La Forêt-Fouesnant, où il mêlait, au sens propre, sa musique, à celle d'autres harpistes et de Dremmwel, pour les vingt-cinq ans de ce groupe), à la Mission bretonne à Paris, aussi. Etc.

Ismaël n'a pas que la passion de la musique. Il défend aussi la langue et la culture de ses ancêtres, les Indiens Guaranis.

Voilà pourquoi il se sent si bien en compagnie des Bretons chez qui il anime aussi des stages de harpes pour les familiariser ces mêmes Bretons aux techniques particulières employées chez lui. Lors de son nouveau bref passage chez nous, il retrouvera aussi samedi à Plomelin le guitariste Patrice Marzin qui a mixé l'un de ses quinze CD et Gwennyn qui présentera, elle, son troisième CD (voir l'info de Philippe Argouarch sur le sujet ABP).

Comme la musique est belle quand les peuples dits minoritaires du globe décident de la mêler !

Jean-Charles Perazzi


Il n'est pas impossible qu'il reste quelques places pour le concert de vendredi (tel. 02 98 92 92 32 et 02 98 92 69 55). Prix du billet : 10 euros.

Voir aussi :

mailbox imprimer
la rédaction de l'ABP

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 2 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.