Put your name here

Vendée Globe 2012 : ils sont partis
Tanguy de Lamotte sur son Initiative-coeur
Vendée Globe 2012 : ils sont partis
Départ sous la pluie et les grains par vent de noroît.
Dépêche
Vendée Globe 2012 : ils sont partis
L'adrénaline était à son comble. Au large des Sables d'Olonne, on se serait cru place de l'Etoile . Des centaines d'embarcations de toutes sortes avaient pris la mer
Philippe Argouarch
Publié le 10/11/12 22:17 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Au large des Sables d'Olonne, on se serait cru place de l'Etoile à Paris. Des centaines d'embarcations de toutes sortes avaient pris la mer malgré les grains et les vagues, pour saluer une dernière fois ces 20 héros des temps modernes. Les organisateurs avouent avoir accrédité plus de 1 000 journalistes venus de 40 pays différents dont des télévisions de Shanghai et de Hong Kong. Ainsi que l'évoquait l'un du million de spectateurs venus aux Sables dont 300 000 massés samedi matin sur les bords du chenal et à la Cabaude : "Nous on vient car c'est pas du cinéma, c'est une aventure réelle avec des gens réels qui prennent des risques réels. C'est pas de la téléréalité".

A 13H02 tapantes, ils se sont élancés prêts à affronter l'Everest des mers. Enfin, deux d'entre eux ont du revenir au port des Sables d'Olonne suite à des avaries.

Pendant 80 jours, seuls contre les éléments, contre la fatigue, le doute, le stress de heurter les growlers, les icebergs et des objets non identifiés et même des cétacés, ils devront survivre. Gagner voulant dire revenir aux Sables d'Olonne indemne.

Voir aussi :
mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.