Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Vannes: malgré le jugement, la voiture du militant reste confisquée
Coordination Anti-Répressive de Bretagne Communiqué de presse http://prizonidi.free.fr/ Le 26 mars 2004 , Monsieur Herve Bossard était brutalement enlevé par trois policiers français en civil dans l’enceinte du Palais de Justice de Paris. Malgré différentes démarches, ni sa famille , ni l’association vannetaise Bemdez dont il est membre n’avaient pu obtenir d’informations à
Klaod An Duigou pour Carb le 6/02/05 17:47

Coordination Anti-Répressive de Bretagne Communiqué de presse

(voir le site)

Le 26 mars 2004 , Monsieur Herve Bossard était brutalement enlevé par trois policiers français en civil dans l’enceinte du Palais de Justice de Paris. Malgré différentes démarches, ni sa famille , ni l’association vannetaise Bemdez dont il est membre n’avaient pu obtenir d’informations à son sujet pendant dix jours.

Il était libéré après 26 jours de détention provisoire, son incarcération étant motivée par une infraction au contrôle judiciaire qui lui interdisait de quitter les cinq départements bretons (sur ce point en effet, la justice française rejette l’héritage vichyste).

Ce contrôle judiciaire lui était infligé pour la réalisation illégale d’une fresque sur un château d’eau qui avait amené son interpellation le 26 février 2004.

Il a notamment subi la perquisition et la violation de son domicile, la saisie de son automobile et un contrôle judiciaire hallucinant dans le cadre de ces poursuites pénales…

Le 21 octobre 2004, par un jugement devenu définitif, le Tribunal de Grande Instance français de Vannes condamnait Monsieur Herve Bossard pour la dégradation du château, que beaucoup estimaient au contraire embelli par la fresque, à la peine symbolique de 60 euros d’amende avec sursis et ordonnait la restitution de son automobile.

Nous faisons savoir qu’aujourd’hui, 6 février 2005, ce véhicule n’a toujours pas été restitué.

La Coordination Anti-Répressive de Bretagne dénonce ce véritable scandale et renouvelle son soutien à Monsieur Herve Bossard. Elle va saisir la Commission des Libertés du Parlement Européen de cette affaire.

Pour la Coordination Anti-Répressive de Bretagne,

Le porte-parole,

Claude Le Duigou

logo
Coordination Anti-Répressive de Bretagne. La CARB est la réunion des comités anti-répression qui sont nés suites aux vagues d’interpellations survenues en Bretagne depuis le 30 septembre 1999. Des comités anti-répressifs existent dans plusieurs villes de Bretagne, en Occitanie et aussi en région parisienne.
Voir tous les articles de Carb
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons