Valls en Bretagne : recours aux bonnes vieilles ficelles
Communiqué de presse de Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh
Communiqué de presse de Gwenael Kaodan

Publié le 21/12/14 18:10 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
36055_1.jpg
logo EKB

Un tableau idyllique.

Le vendredi 19 décembre Ouest France, dans son rôle habituel de "voix de son maître", fait sa une avec une annonce choc : trois milliards pour la Bretagne. Le lecteur moyen ne peut que se féliciter de la générosité de Paris. En fait comme on le lira plus loin, cette présentation biaisée des chiffres recouvre trois sources de financement : l'Europe, le contribuable breton et l'état central. En page intérieure du journal cité, le feuilleton continue avec "la visite surprise" du premier ministre à Josselin aux établissements Gad pour réparer la gaffe de Macron. Auparavant, lors de son passage à Brest, Valls confirmait le transfert du siège d' ifremer d'Issy les Moulineaux à Plouzané (se souvenir quand même que ce déménagement avait déjà été annoncé par Ayrault en 2013 et que depuis rien n'a bougé) en laissant ensuite prendre le relais des déclarations lénifiantes à son ministre des armées. Ce dernier laissa entendre que les effectifs des personnels de la marine seraient maintenus et que, cerise sur le gâteau, l'Etat prendrait en charge les personnels enseignants de Diwan à partir du 18ème mois suivant l'ouverture d'une nouvelle classe¹ . Le tout fut clos par un discours où le Catalan a voulu démontrer que la Bretagne ne peut vivre sans la France et réciproquement en s'appuyant sur une figure historique bretonne qui a fait le "buzz" en 2014 : Anne de Bretagne, pas moins. Pas gêné pour un sou, notre premier ministre alors que son gouvernement vient de refuser la réunification bretonne² ! Il n'y a que les mauvais Bretons ou les esprits dérangés qui percevront cette tournée du Père Noël avant le 24 décembre comme le réemploi des mêmes recettes, qui ont fait leurs preuves, pour tenter d'étouffer la colère bretonne et, mine de rien, de préparer le retour de Le Drian afin de conserver au PS, au moins un territoire dans la grande raclée électorale qui s'annonce.

Les insolents se rebiffent.

Il a y pourtant eu au cours de cette visite plusieurs "couacs" qui ont fait ombre au tableau.

Les chiffres d'abord : sur trois milliards annoncés pour la période 2015-2020, il fallait comprendre qu'on en espérait un milliard de l'Europe, un milliard de l'Etat central mais aussi un milliard de la poche des Bretons. Or en considérant que sur 100 euros d'impôts versés par le contribuable breton, seuls 46 reviennent en Bretagne. On voit là qu'il convient de mettre quelques bémols au pactole ministériel en ajoutant qu'il faut inclure dans ces sommes des capitaux déjà engagés.

La contestation aussi est venue des rangs mêmes du PS. Ainsi Pierrick Massiot, le président de la Bretagne administrative a-t-il hardiment rappelé qu'il n'y avait à ce jour encore aucune décision concernant les transferts de nouveaux pouvoirs à la région. Il a aussi voulu rappeler à François Hollande son engagement pour ratifier la charte Européenne des Langues Minoritaires. En contraste total avec la persistance de cet esprit jacobin et autoritaire qui toujours règne dans l'autoproclamé pays-des-droits-de-l'homme, le Royaume Uni s'apprête à donner plus de pouvoirs à l'Ecosse, au Pays de Galles et à l'Irlande du Nord. Conséquence directe du référendum écossais, une commission vient de remettre ses propositions à Cameron. Elle prévoit entre autres de confier au Parlement écossais le contrôle de l'impôt sur le revenu et des prestations sociales. Ces dispositions feront l'objet d'une loi qui sera votée au Communes en Janvier 2015. Carwyn Jones³, premier ministre du Pays de Galles, vient par ailleurs de demander la mise en place " d'une souveraineté partagée" sur le modèle canadien en ajoutant " la décentralisation ne peut pas se faire via des sous-comités qui se réunissent en catimini à Londres". Notre jumelle celtique s'apprête donc à rentrer dans un processus de discussions avec Londres pour élargir ses pouvoirs .

Autre ombre au tableau : la présence massive d'un dispositif policier à Rennes qui, en prenant en otage tout le périmètre du centre-ville, a certes évité que le premier ministre et sa suite ne se trouvent directement confrontés aux 200 manifestants de Bretagne Réunie, mais a par contre entraîné une paralysie totale des transports urbains.

Un autre troublion, l'un des leaders des Bonnets Rouges Thierry Merret, a tenu aussi à se rappeler au bon souvenir du pouvoir parisien en déclarant qu'il n' était pas en mesure de certifier que dorénavant la quiétude règnerait en 2015 au pays de la Duchesse.

Et si on mettait des lunettes bretonnes ?

Ce tableau contrasté fait la démonstration que, plus que jamais, les méthodes de gouvernement "à la française", liées diront certains au caractère monarchique et autoritaire de la constitution de 1962 qui donne carte blanche à l'exécutif ou consubstancielles diront d'autres à l'esprit jacobin qui continue de régner à Paris, sont en totale inadéquation avec ce qu'est une démocratie moderne et l'évolution du monde. Dans l'esprit de nos gouvernants plane toujours l'idée que la Bretagne et son peuple sont un danger pour la pérennité française. Il leur faut donc tout faire pour l'affaiblir, l'infantiliser en lui rognant les ailes (amoindrir son territoire et limiter au maximum son autonomie financière) et la cantonner dans un rôle de fidèle servante⁴ apte à reproduire les clichés utiles au maintien de sa sujétion : espace de jeux et de vacances (notre belle Bretagne), espace indispensable pour héberger les symboles de la puissance hexagonale avec Enez hir pour la FOST et le centre de recherche pour la guerre électronique à Bruz, territoire où les "grands élus" pour la plupart jouent double jeu, territoire vers lequel le pouvoir central s' adresse à intervalles réguliers avec des discours paternalistes et biaisés, quitte à jouer les révisionnistes grossiers de l'histoire bretonne. Deux gazettes, en situation de quasi monopole, sont là pour compléter et véhiculer quotidiennement la bonne parole auprès des lecteurs de la péninsule.

Tout le contraire de ce qu'il conviendrait de faire : accepter le principe de l'altérité et à partir de là instituer un échange serein et constructif entre des partenaires. A ces conditions seulement, le peuple breton pourrait ne pas se sentir menacé. Allons-nous nous laisser faire ? Hag er choej, evel vez laret e Bro Gwened.

¹ Il faut en moyenne un an d'efforts pour arriver à ouvrir une nouvelle classe Diwan. Un calcul rapide (12+18) montre que cette annonce n'engage guère le gouvernement Hollande puisque, dans la meilleure des hypothèses, la date d'application tombera en...juin 2017 ! encore un joli coup de Bonneteau du P.S...

² Après l'adoption-trahison de la carte des 13 régions, la Bretagne administrative se situe au 10ème rang avec un PIB à 83.507 millions d'euros à comparer avec les 101.229 des PDL et les 1.110.000 de l'Ile de France ! C'est ce que nos députés "bretons" qui ont voté pour ce charcutage appellent une "victoire" ! Nous, nous appelons cela la dégringolade d'un peuple.

³ Dans un entretien à un groupe de journalistes européens dont Le Monde. On imagine mal le Président de la région Bretagne tenant une conférence devant la presse allemande et scandinave pour stigmatiser le centralisme forcené de l'état français.

⁴ On aura une idée des clichés sur la Bretagne qui règnent encore dans les têtes d'une partie de l'intelligentsia française à la lecture d'un article de Gilles Kepel sur les dangers du djihadisme. Ce spécialiste de l'Islam n'hésite pas à dénoncer les conversions sur YouTube en se référant aux " petites Bécassines de Quimper qui partent pour l'aéroport d'Istanbul comme celles d'hier partaient pour la gare Montparnasse". Le Point, jeudi 18 et 25 décembre 2014. On attend toujours les réactions indignées de SOS Racisme !

Tiern e pep Amzer,

L'Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1478 lectures.
logo
Construire une Bretagne harmonieuse, réunifiée. Favoriser la prise de conscience identitaire et politique de la population.
Vos 24 commentaires
Jean-Yves Beaudouin
2014-12-21 21:48:01
"L'état prendrait en charge les personnels enseignants de Diwan à partir du 18ème mois suivant l'ouverture d'une nouvelle classe¹ ."
Voilà une bonne nouvelle pour la trésorerie des écoles Diwan, maintenant ce n'est qu'appliquer le même traitement que pour les Ikastolas Basques.Ce genre d'annonce est surement aussi faite pour masquer la non ratification plus que probable de la charte des langues minoritaires.
(0) 
Patrick Lecat
2014-12-21 22:00:41
Dispar ! C'est un très bon article, et informatif en plus !
La dernière citation vaudrait la peine qu'on y donne la suite qui convient !
(0) 
PIERRE CAMARER
2014-12-21 22:08:58
J'ai malgre tout une certaine admiration pour Mr VALLS et ses copains , c'est le Culot , le Toupet dans leurs expressions . En sont ils conscients ????? si Oui , alors comme dit le Bon Peuple : tu nous prends pour des C.....
Cela a ete dit et redit , et je l'espere , ce charcutage territorial peut il etre le dernier clou du cercueil de ce Regime ???
(0) 
lwenn
2014-12-21 23:30:58
Sur internet on trouve la citation suivante de Kepel : "Comment Bécassine, bretonne de Quimper, se retrouve jihadiste à 14 ans ?"
L'article du point n'est pas en ligne.
Sinon, dans l'ensemble, l'article est pertinent, reste juste à savoir comment on met fin à cette situation.
A noter le discours de Pierrick Massiot, qui ressemblait à la Lettre à la Bretagne, et qui était assez percutant, et a été bien applaudi, plus que Valls, applaudi plus par politesse, sauf par les socialistes.
Le discours de Massiot vaut le coup d'être écouté.
Il a même dit qu'il était "autonomiste" (en précisant, pour le budget ou les finances, ce qui est un bon début, le reste suivra !)
Le Drian a dit un jour qu'il appartenait à l'Emsav, et voilà que Massiot dit devant un premier ministre français et une salle comble de sommités bretonnes qu'il est "autonomiste" !
Et Valls qui reconnait la légitimité du drapeau breton ! Il n'a prononcé que 3 mots bretons : "Gwenn", "ha", et "Du" ! Mais c'est déjà ça : un bon début aussi !
On était loin du discours sur le "repli identitaire" !
Il y a quelque chose à faire, là.
Alwenn
(0) 
jo charruau
2014-12-22 00:00:39
Pour construire un quai, une route , il faut 5 ans dans un pays fédéral comme l'Allemagne ( en général le land finance à 51 % et l'état 49 % ).
En France, il faut au moins 15 ans pour les travaux correspondants, cherchez l'erreur...
On en crève du jacobinisme : c'est Paris et l'Ile-de-France qui profitent le plus des contributions régionales.
Au lieu d'en supprimer, le pouvoir central parisien a inventé une nouvelle strate administrative : la métropole qui, à mon avis, va en imposer, dans l'avenir, aux régions et départements existants.
La métropole va aussi servir de repaire et de retraite pour les barons et les apparatchiks non-élus.
Dans la grande raclée qui s'annonce dans les prochaines élections, je ne pense pas que Le Drian puisse garder B4 à la gauche, celui-ci aurait beaucoup plus de chances d'être réélu avec un Bretagne réunifiée B5, la loire- atlantique votant habituellement à gauche.
Il faut tout leur dire.
Ce sont, en premier lieu, les francs-maçons qui répandent l'idée que la Bretagne et son peuple sont un danger pour la pérennité française. Valls, lui aussi , est passé dans une loge.
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-12-22 01:41:56
IWENN .. quelque chose a faire .... je le voudrais , mais je ne le pense pas .
ILS ONT ETE TROP LOIN (ils prennent conscience ???? ).....mais ILS NE REVIENDRONT PAS EN ARRIERE.... alors on gagne du temps , on met de la pommade , on allume l'encens ( ils sont bien equipes) a moins que (je me trompe)........... je le souhaite .
Moi j'ai TOUJOURS VOULU mettre les gens devant leurs responsabilites...... et pourquoi pas les Regions. Biensur j'habite en face de la Nouvelle Caledonie , le principe de leur gouvernement me plait . La partie Non Regalienne est controlee par le Congres ( Parlement local ).En fait la partie non discutable , quí reste sur NC et controlee par les lois francaises ( europeennes):
La politique etrangere , l'Armee ,la police nationale , (justice il y a deja le choix pour la population Canaque : Droit coutumier ou justice francaise ).
Un amenagement a l'evidence , en fonction de l'histoire , des traditions ... et de soimeme - je parle de la Region .Democratie de proximite .C'est pourtant pas complique. .
(0) 
Louis Le Bars
2014-12-22 09:04:15
"A noter le discours de Pierrick Massiot, qui ressemblait à la Lettre à la Bretagne, et qui était assez percutant, et a été bien applaudi, plus que Valls, applaudi plus par politesse, sauf par les socialistes."
Patrick Massiot n'est autonomiste que pour prendre votre voix.
Cette farce territoriale ne vous a donc pas suffit ? La Bretagne toujours amputée, avec 4 départements et dorénavant des Métropoles qui prendront certaines compétences de la Région déjà bien faible.
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-12-22 09:43:33
Dans ce depecage du territoire ,c'est l'ideologie qui a prevalu et non , la rationalite ,l'economie , la raison , la logique ..etc....
Et voila ou nous en sommes . Je ne crois pas a ces gens la ,leur language est completement different du bien .Ce sont des menteurs .
JO CHARRUAU ( si , il existe ) que Dieu vous ecoute et qu'ils recoivent tous une bonne raclee. Que JY LEDRIAN , le premier , aille pointer au Chomage , que le petit soldat LEBRANCHU qui vue sa pauvre education , n'arrivera jamais au rang de Caporal, soit demobilisee ... et tous les autres a l'avenant . Trop c'est trop , avez vous dit .
(0) 
lwenn
2014-12-22 10:26:10
"Cette farce territoriale ne vous a donc pas suffit ?"
Dans son discours, Massiot a cité un certain nombre de villes, dont ... Nantes, peut-être, dans l'avenir.
La non-réunification est due à un certain nombre de socialistes de B4 et à un très grand nombre d'élus de Loire-Atlantique.
Le problème principale pour moi, ce sont les élus de Loire-Atlantique. Qu'ils soient à ce point contre la réunification en dehors de la fusion est le gros problème.
Ce qu'on doit chercher c'est comment inverser la position des élus de Loire-Atlantique. Si eux décident la réunification, la région PDL ne pourra pas l'empêcher.
En même temps, ils ne veulent pas fusionner avec une autre région que la Bretagne.
Est-ce que c'est Ayrault qui les contrôle tous ?
(0) 
Yann LeBleiz
2014-12-22 10:45:42
@ Gwenael Kaodan
La visualisation de l'argent qui sort de Bretagne et y retourne ou pas n'est pas claire, même chez les militants bretons.
Les Partis Politiques Bretons se doivent d'être pédagogique sur le sujet!
(Ils ne le sont pas suffisamment, et s'ils étaient sérieux ils échangeraient entre eux ce type d'information pour être d'accord sur ce message transpartisant).
Pour le faire, c'est simple :
PIB Breton : 110 milliards,
(-) Recette de l'Etat en Bretagne,
(+) Dépense de l'Etat en Bretagne,
(=) Delta (que l'on compare aux chiffres français)
Diwal/Attention :
En France, le taux des prélèvements obligatoires est officiellement de 45% pour 2014 (le plus fort en Europe).
Sauf que le rapport entre les Recettes de l'Etat et le PIB est de plus de 60%... (15% d'écart... et encore (+) si on compte les emprunts étatiques qu'il faudra un jour rembourser)
C'est à dire que l'Etat pompe réellement plus de 60% de l'argent gagné par les citoyens!
Ou à l'inverse, sur 100¤ gagné par un citoyen français, il lui reste moins de 40¤ dans sa poche pour vivre...!
C'est monstrueux!
Et après ça, la gauche va crier à ces salauds de patrons qui ne payent pas leurs employés... (autre sujet, mais néanmoins lié...)
Donc, attention aux chiffres, l'Etat fait son maximum pour cacher la réalité!
Pour en revenir à la générosité de l'Etat envers les indigents!
En effet, facile de prendre de l'argent à quelqu'un puis de le lui rendre en évoquant la générosité!
Sur Radio Breizh Izel, un journaliste a clairement évoqué le fait que les 2 milliards du plan d'Avenir pour la Bretagne n'étaient en fait que 600 millions (et encore, pour ces 600 millions restant, il fallait y regarder de plus près).
Donc aujourd'hui Manu nous annonce 3 milliards, encore mieux que le Plan d'Avenir... Vas-y Manu, lâche-toi, annonce nous carrément 10 milliards... c'est Noël!!!!
Je pense que la méthode de Bretagne Réunie de manifester devant les bureaux du PS est assez bonne!
Elle rend le mensonge visible et en indiquant clairement les responsables!
Dans mon coin, les mûrs fleurissent de posters roses mettant en accusation la trahison des Elus du PS!
Je suis le premier surpris par l'ampleur de l'affichage!
Il faudrait étendre ce principe à l' "aide virtuelle aux indigents" (comprendre : Les ploucs qui ne pourraient pas vivre sans la magie de la France).
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-12-22 11:30:10
YANN LEBLEIZ.Lire un article "tres interessant "sur ( j'espere ) les reves du PS en 2015 ???dans LIBERATION
J'attends avec impatience les resultats des prochaines elections et particulierement , ceux des Bretons et des Alsaciens .
IWENN . En effet je pense que JM AYRAULT les controle tous .
(0) 
Yann LeBleiz
2014-12-22 15:17:02
@ P. Camaret,
J'ai lu... Pas sûr qu'ils rêvent, car c'est ce que les citoyens français (Français et Bretons) veulent entendre.
Pour revenir à nos 3 milliards pour Noël :
Avec cette annonce, WALLS est en train de mettre les Français en colère contre les Bretons que l'on achètent à coup de Milliards pour avoir la paix!
Déjà que par leur faute à ces Bretons, si les pauvres français doivent payer la facture d'Ecomouv et l'augmentation du gasoil...!
Tout cela est bien calculé :
1) On écrase la Bretagne en refusant la Réunification,
2) On tente de faire passer la pilule en annonçant des milliards reçus de la "solidarité nationale" (même si les Bretons n'ont rien demandé, en tout cas pas ça...), et les Elus de la République vont se saisir de la mission de relayer le message de la générosité de la République...
3) Cela permet aux Français de justifier une agressive contre ces Bretons sous développés que l'on finance, ... Bretons, Bretagne, Banlieues même combat... (lire les réactions sur les forums...)
Avec ce jeux, le PS le sait, il ne gagnera que la reconnaissance du système : Les postes d'Elus qui seront bientôt perdus seront remplacés par des missions financées avec nos impôts!
Ami député, toi qui va perdre ton poste, si tu veux des missions bien payés pour continuer à vivre au crochet des citoyens, continu à montrer ta fidélité à la République...
Pour le reste....
Marine arrive ou à défaut Sarkozy Nevez, Républicain jusqu'à bout des doigts l'un ou l'autre sera légitimé pour mettre de l'ordre dans tout cela au nom de la République, et les Bretons vont devoir se plier comme cela a été fait avec les Alsaciens!
La République ne tient que par la division...!
Au risque que cela finisse dans un grand clash général sur fond de dérapage économique...! C'est le scénario que craignent de plus en plus les européens...!
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-12-22 17:43:16
YANN LEBLEIZ.
Vous avez peut etre helas raison ! je m'apercois , chaque jour de mon decalage .
Les anglais ont cette expression : Divide to govern , notre PS hexagonal joue tres bien ....le jeu de GOH .
Par mon gendre, NeoZelandais j'ai reussi a obtenir une traduction du mot CULOT en anglais : "Bluff and pretend " et bien voila .
(0) 
Paul Kerguelen
2014-12-22 18:32:30
@ Yann LeBleiz
Bien vu...
Sans compter qu'au dernier sondage, Holland ne baisse plus mais remonte...
Je sais, ce ne sont que des sondages...
Mais Appéré ne se félicitait pas d'une salle comble sur Bruz?
Et malgré tout, Holland est loin d'être sur la fin... et contrairement à ceux que certain peuvent penser, il est même possible qu'il se représente en 2017. D'ici là, beaucoup de choses peuvent se passer... en face de lui, qui? toujours les mêmes: Sarkozy, Le Pen. La droite diviser, il se pourrait même que Holland se retrouve face à Le Pen, grâce à une primaire du PS et un front contre elle, et, comme avec Chirac...
Et pour ceux qui auront reçu la poudre aux yeux des socialistes, pour les remercier du pacte...revoteront Holland...
Mais encore une fois, ne sommes nous pas responsable?
Bien entendu, il nous manque une visibilité dans les médias, mais avons nous aussi un message clair???
Beaucoup de Bretons redoutent une indépendance pour raison économique. Combien de fois ai-je entendu: "sans la france, vous coulez"... et la preuve, c'est les 3 milliards débloqués pour vous (car peu savent que sur les 3 Milliards, 1 vient de l'Europe et un autre de la Bretagne elle même! donc, la france ne donne qu'1 milliard à la Bretagne...enfin, promet à la Bretagne...
Plus que jamais, il est temps de nous rassembler, de nous unir, d'avoir un message clair sur la viabilité d'une Bretagne indépendante, démontrer que la france n'est pas réellement une démocratie, mais aussi gagner en visibilité!
Nous avons une chance avec nous: internet et les réseaux sociaux.. Sachons aussi en profiter! ne dit-on pas qu'elle fut la source des "printemps arabe"?
Mais avant tout, il nous faut un front breton UNI, nous organiser en état... nous créer une diplomatie...
Mais bon! je crie dans le vent et prêche des convaincus...
(0) 
Ker itron al lann
2014-12-22 22:41:58
Internet, réseaux sociaux, et bien non, je ne suis pas convaincu.
Qui peut y investir son temps?
Des actifs chargés de famille… ou bien des retraités esseulés?
Je crains que ce ne soient des miroirs aux alouettes.
N'importe quel mouvement aussi minime soit il peut héberger un beau site et prétendre détenir la vérité… cela devient commun.
De plus, à l'heure du copier-coller, n'importe quel demeuré passerait pour un calé!
La révolution de jasmin vient d'accoucher d'un président de 88 ans. N'est ce pas un signe?
Redoutons que les maisons de retraite fournissent la wifi.
Notre société n'en finirait plus de résonner.
Miroir déformant! Voyez comment à fréquenter ces colonnes la victimisation de la b4 devient quotidienne, l'anathème courant, et l'accusation récurrente.
Est ce un signe de la réalité ou de l'irréalité?
Prenez par exemple ces communiqués réguliers de l'acipa sur ces pages. Chose amusante, ils ne souffrent aucun commentaire! Bien vu la manip...
Défendez le projet de NDdL, et vous réaliserez que les bienfaits d'internet doivent être considérés avec prudence.
Les forums, bien au contraire, ne sont pas un obstacle à la désinformation. Nul besoin d'être psycho-sociologue pour constater les effets délétères de meute.
Ne prenez pas un phénomène de loupe pour une cartographie générale.
L'analyse devient une qualité médiocre, la synthèse une denrée précieuse.
Désolé de vous décevoir!
KIAL
PS: une bonne nouvelle factuelle celle-ci, les canaris passent devant le stade rennais!!!!!!! Première équipe bretonne, les nantais ne cessent d'incarner l'excellence en pays breton!
(0) 
Pôtr ar skluj
2014-12-22 23:17:09
"Ce sont, en premier lieu, les francs-maçons qui répandent l'idée que la Bretagne et son peuple sont un danger pour la pérennité française."
Après Alwenn contre le Crif, Jojo l'Poitevin contr les francs-maçons. Les analyses des séparatistes sont toujours aussi brillantes.
(0) 
M.Prigent
2014-12-23 02:37:09
C'est vrai Tugdual, je l'ai entendue aussi cette formule lapidaire: "sans la France, vous coulez", "La Bretagne ne peut pas être indépendante", et hop, l'interlocuteur (si on peut dire) tournait le dos ou poursuivait sa route, pénétré de cette évidence, sans que vous ayez pu placer un mot et même bien plus tel: "Le Danemark, l'Irlande, Les Pays Baltes, la Slovénie, Tchéquie, Islande .....voire même les pays africains qui n'arrivent même pas à nourrir leur population exponentielle (Niger: 7,4 enfants/famille) le peuvent eux ?".
Remarquez qu'au vu du PIB de l'Ile de France: 1 110 Mds¤ (plus de 50% du PIB national), 20% de la population, 30% des cadres...on pourrait le croire.
A mon avis, il y a une entourloupe quelque part.
(0) 
Louis Le Bars
2014-12-23 08:49:09
@ Ker Itron Al Lann "Internet, réseaux sociaux, et bien non, je ne suis pas convaincu."
Il y a de tout sur les réseaux sociaux du très bon comme de la mer..
Pour les reste, il y a les médias officiels : les France TV, France 3 Ouest, OF qui ne sont là que pour formater l'opinion d'après l' orientation gouvernementale.
"Qui peut y investir son temps?
Des actifs chargés de famille… ou bien des retraités esseulés? "

Les jeunes ne vont déjà pas beaucoup voter...ne leur en demandait pas trop. Et il ne me semble pas par ailleurs que la classe politique française soit représentative de la population en matière socio-professionnelle.
Il est logique que des retraités s'intéressent au projet d'aéroport, c'est un projet qui date d'il y a 40 ans. Par contre je ne pense pas que les associations de pilotes qui jugent cet Aéroport inutile et l'actuel très pertinent soient des inactifs ou de vieux politiciens locaux qui réflechissent à leur postérité.
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-12-23 11:49:38
DE plus en plus enrichissant ....... comme je suis loin de tout cela .
(0) 
Léon-Paul Creton
2014-12-23 15:05:52
Je suppose que les analyses, qu'elles s'avèrent dans le temps vraies ou fausses, positives ou négatives pour la société (quand par hasard elles sont soumises à l'expérience et aux jugements imparables du réel), que les arguments bien tournés vrais ou faux à terme, fallacieux assez régulièrement, confortent beaucoup d'esprits « brillants » sûrs de leur excellence neuronale.
Qu'ils ne sont pas loin d'être persuadés avoir eu ce bagage et cet armement d'élite dans le berceau (ce qui est possible suivant le milieu social dans lequel on naît, souvent prédéterminant).
Mais mieux encore apparemment, que ce Savoir et Outils, certains pourraient penser les avoir obtenus sans doute « naturellement » dans le spermatozoïde et l'ovule des parents qui eux-mêmes… (Quoi que si l'on y tient vraiment, en poussant un peu la réflexion on devrait y arriver …Non ? Ce qui peut être valable pour l'idiotie…).
S'ils en sont persuadés qu'ils regardent la vérité en face cependant, qu'ils regardent l'état du monde et l'Histoire des sociétés qui devrait être en principe le résultat « concrétisé » de la bénédiction d'un « INNÉ » positif. Le résultat est mince…
Sommes de travaux intellectuels plus ou moins utiles et gratifiants cérébralement, réunionites aiguës, montagnes de thèses, antithèses et synthèses, dissertations, monographies, mémoires, analyses et contre-analyses, expertise et contre-expertises, etc… Et l'action ? Le résultat de tout ça ? Du 19 ième au 21 ième siècle, tout ça pour ça?
Où sont donc « ACQUISES » les connaissances, élaboré votre savoir ? Sur quels supports ? Dans quels bâtiments «d'élevage » ? Des acquis sans lesquels en plus de « demeurer » de fait des in- becille (sans béquilles), beaucoup démontreraient avec brio, qu'ils ne sont que des idiots, si ce gavage intellectuel plus ou moins développé ne leur tenait lieu et place d'intelligence…Oui mais apparente !
Une banale et globale IA biologique (Intelligence Artificielle) gouvernant le Monde. Mal, très mal !
En somme une chance pour ceux-là, ces heureux que les potentiels des enfants d'ouvriers, des petits salariés, des chômeurs, de tous les enfants riches de possibilités importantes, ne puissent pas les concurrencer, parce n'ayant jamais été mis en valeur et pour certains à la hauteur de leurs très hautes capacités cérébrales.
« Il y a beaucoup de petits Mozart à travers le monde, mais la presque totalité ne pourra jamais composer sa petite symphonie »
Coller copier, demeuré, calé ? Étrange…
Sur internet l'on ne peut rien trouver si l'on ne sait pas au départ quoi chercher. Du moins le hasard peut conduire aussi. Il faut déjà avoir quelques idées, quelques pensées, des centres d'intérêts, et les tas de mots clés reliés à tous les désirs et sollicitations des esprits « curieux »… Belle et grande bibliothèque d'un nouvel âge, ouverte instantanément avec explications multiples, et données ramifiées innombrables.
Dans son cartable aussi l'on peut choisir d'y mettre Playboy plutôt que Platon, ou Einstein et Onfray…
Coller copier, mais l'Humanité ne fait que cela depuis la tablette d'argile des sumériens, le papyrus d'Aménophis IV (Akhenaton), les parchemins et la machine à imprimer de Gutenberg… Elle ne fait que cela avec des Hommes qui durant des centaines de milliers d'années, avec quelques grains de génie et/ou de folie ont garni au fur et a mesure les vastes bibliothèques du savoir et de l'invention/création. C'est de la transmission organisée, choisie ou imposée de génération en génération.
« Nous sommes grand aujourd'hui, disait quelqu'un, parce que nous sommes perchés sur les épaules des « géants » qui nous ont précédés ! »
Souligner les fautes et les manquements des uns et des autres ou écarter des commentaires parce que trop « fautés », est une erreur face à l'image ainsi renvoyée aux moins armés, qui stigmatisés s'écartent de la communication, s'autocensurent, se taisent diminués un peu plus par des gens qui souvent ne les valent pas. J'aimerai bien savoir combien d'ouvriers s'essaient à s'exprimer sur des forums divers…Sur ABP ? Et selon leur écriture, l'accueil qu'ils reçoivent…Que ceux que quelques fautes répugnent, qu'ils s'entraînent à « écouter » les textes, bien des fautes n'existeront alors plus. Je vous en laisserai certainement encore quelques unes.
« Laiissez parler les p'tits papiers ». Papiers copiés, papiers collés.
(0) 
Yann LeBleiz
2014-12-23 15:18:17
@ Tugdual Radiguet
La France a adopté un système d'assistanat pour dissuader les pays annexés de retrouver leur liberté, et ce système tuera la France aussi surement qu'il tuera les pays annexés....!
Tout le monde le sait, économiste, politique, syndicat, milieu des affaires, etc... mais pas question d'envisager une autre option du fait d'un espoir de voir la République tenir juste le petit temps nécessaire pour redresser la barre une fois ces pays annexés devenus un souvenir...!
Or les Français mangent eux-mêmes dans la gamelle qu'ils nous tendent... et cette gamelle, elle leur plait autant qu'à nous!
Oui leur système nous empoisonne, mais ils empoissonnent également avec et de manière égale...!
(0) 
konan lasceau
2014-12-23 17:12:52
Légalité et Notre Dame des Landes...Aéroport = Problème de PROCEDURE : pour informer l'ACIPA et ses juristes, l'état français (pays occupant) n'ayant aucun droit ni titre sur la Bretagne par le seul et unique dernier traité légalement constitué des 7 et 19 janvier 1499. De part la lettre traité du 19 et de ses 13 clauses jamais dénoncées par Ambassadeurs des 2 parties. La France n'a aucun tribunal légal en Bretagne clause n1 "rétablissement des Administrations" et clause n4 "Bretons jugés uniquement par une juridiction Bretonne et non pas française". Secondement, clause n12 "aucune exécution de mandements ni exploits (d'huissiers) en Bretagne". et enfin, clause n4 "de Barre en Barre et en cas de ressort au Parlement de bretagne et en déni de droit et dénégation de justice en la matière accoutumée du temps des Ducs "(la coutume). TOUT CECI EST TOUJOURS VALABLE aujourd'hui et peut se plaider par avocat en droit international privé --voir Wikipédia -- (litige entre un état et un particulier) .conflit de lois et de juridictions (la france étant considérée comme puissance étrangère. Malgrès qu'elle occupe le Pays de Bretagne, ses ressortissants ont des droits)- ceci est valable pour "toute infraction ou délit" à savoir qu'aucune lois françaises n'ont été votées par le Parlement de Bretagne depuis 1790 - elles sont donc toutes illégales en droit - par la déclaration du 13.02.1790 du dernier Procureur général des états de Bretagne René jean De Botherel s'opposant à toutes lois et decrets de l'assemblée constituante, protestation faite à l'Europe entière. De plus le traité de janvier 1499 doit être respecter par les articles 55 et 5 de la constitution française. Jurisprudence :"le traité international est donc supérieur aux lois, même postérieures (cour de cassation 24 mai 1975 Arrêt jacques Vabre ; puis conseil d'état, Assemblée 20 octobre 1989 Arrêt Nicolo ") - de plus la france est signataire de la Charte de l'ONU de 1945 qui dans son préembule indique " tous les pays signataires s'engagent à respecter les traités signés" - A BONS ENTENDEURS, Bretons de sang ou de coeur SALUT ! (sources en droit international voir louis melennec )
(0) 
Ker itron al lann
2014-12-25 05:52:58
#Léon-Paul Creton:
Merci pour ce très beau texte.
A galon
Kial
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-12-27 02:21:29
La Presse considere le voyage de VALLS en Bretagne , comme un sans faute ?????C'est vrai tout a ete paisible ... et parait il HOLLANDE s'en inspirerait .
Mr CASENEUVE qui devait faire le "meme"voyage en Alsace , s'est abstenu sur la recommendation de la Prefecture (RG).
Ils nous connaissent bien , vous savez
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.