Vallée du Restic à Brest : Geneviève Henry, conseillère communautaire à Brest Métropole Océane, communique

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti breton
Porte-parole: Gérard Olliéric

Publié le 29/06/09 11:00 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Participant aux commissions du syndicat de bassin de l'Elorn, au SDAGE, je m'intéresse particulièrement à l'approvisionnement en eau... Nous savons tous combien la ressource est fragile...

Alors qu'on demande aux agriculteurs de grands efforts pour de nouvelles pratiques agricoles pour diminuer les pollutions, je pense qu'il est essentiel que les collectivités (ici BMO) prennent des décisions exemplaires pour des grands projets, (comme la construction de cette route dont l'intérêt est loin d'être prouvé) qui ont un impact important sur l'environnement ... Celle-ci en est une!

Et malheureusement, nous n'allons pas dans le bon sens..

C'est ce que j'ai voulu mettre en évidence dans mon intervention de vendredi en conseil de communauté, et que je reprends ici...

Depuis des années on attend une voie de contournement au nord de Brest… Voilà ce projet abandonné par le conseil général sous prétexte qu'il donnerait "priorité à la voiture »… Bizarre...

Mais, tout le monde sait bien que le nombre de voitures va augmenter, les difficultés de circulation aussi ; alors deux solutions de remplacement sont proposées (qui de toute manière ne résoudront pas le problème):

-Celle qui passe par la rue du Tromeur et la route de Roc'h Glaz n'est pas satisfaisante, la zone étant très urbanisée…

-La deuxième que l'on privilégie ne l'est pas non plus. Le vallon du Restic serait « une friche », dit-on… C'est vrai qu'à une époque où on respectait moins la nature, on y a déversé sans état d'âme toutes sortes de d'attraits (inertes d'ailleurs)…

Mais le vallon du Stangalar n'était-il pas un dépotoir avant qu'on en fasse un conservatoire botanique de renommée internationale? Le Restic doit lui aussi être remis en valeur au coeur des lotissements qui poussent autour comme des champignons…

Ceux qui se sont promenés le long des chemins du Restic, qui sont descendus dans ce vallon, ceux-là savent qu'on n'y entend que le chant des oiseaux et de l'eau… L'eau … Un élément crucial à prendre en compte. Nous sommes dans une vallée humide aux nombreuses sources dont la plupart vont vers Kerleguer, un réservoir alimentant donc Brest en eau.

La loi protège ce genre de vallée. Et le Restic est bien classé zone sensible sur le PLU qui a été voté récemment …

Comment admettre que notre collectivité qui se prétend en pointe dans le domaine de la protection de l'environnement envisage de tels travaux de terrassement et de bétonnage pour construire une nouvelle route dans ce secteur ; alors même qu'actuellement, pour la protection de la ressource en eau et la prévention des inondations, on recense les zones humides afin de les sauvegarder à tout prix, voire les restaurer quand elles ont été asséchées.

Faire passer une voie à grande circulation dans cette vallée, c'est ignorer le Grenelle de l'environnement et c'est faire peu de cas de l'avis des citoyens (les 2000 personnes qui ont signé la pétition contre ce projet) …

En y renonçant, et en réétudiant la question, nous prouverons qu'à Brest nous voulons vraiment le « développement durable » tel qu'il est compris dans les travaux du comité opérationnel « Trame bleue et verte » du Grenelle de l'environnement.

Geneviève HENRY

Conseillère municipale de Brest

Conseillère communautaire BMO

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1127 lectures.
mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 5 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.