Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Communiqué de presse -
Union démocratique bretonne du Pays de Lorient-Quimperlé: Contrat de Pays
Contrat de pays : réparons les oublis ! Le Conseil de Cap L'Orient vient de voter l'approbation de son contrat de pays le liant avec la Région. Cette procédure résulte de la nouvelle manière de penser la politique territoriale proposée par Jean-Yves Le Drian. En effet, et c'est heureux,
Nil Caouissin pour UDB le 23/12/06 17:40

Contrat de pays : réparons les oublis !

Le Conseil de Cap L'Orient vient de voter l'approbation de son contrat de pays le liant avec la Région. Cette procédure résulte de la nouvelle manière de penser la politique territoriale proposée par Jean-Yves Le Drian.

En effet, et c'est heureux, il est convenu désormais que la Région soutienne les territoires d'après une stratégie commune de la Bretagne administrative. Cette stratégie est déclinée en dix axes thématiques.

La Communauté d'Agglomération s'est portée candidate sur 7 d'entre eux, avec des projets porteurs de sens en termes d'emplois, de développement économique ou de projets culturels.

C'est pourquoi Yann SYZ, conseiller communautaire membre de l'U.D.B., l'a voté.

Toutefois, à l'instar de la section UDB du Pays de Lorient Quimperlé, monsieur Syz a néanmoins regretté l'absence de proposition de Cap L'Orient sur deux des axes privilégiés par la Région.

La Politique agricole :

L'absence de projet en matière agricole est regrettable car la gestion du lien entre les activités rurales et urbaines (entre les champs et les Villes) est une question cruciale pour l'équilibre de notre territoire. Il en va de la préservation des emplois agricoles et de la protection des cours d'eau.

La politique linguistique :

Aussi surprenante est l'absence de projet en matière de politique linguistique. L'intérêt de la population pour la langue bretonne est aujourd'hui une évidence. La création de classes bilingues à LORIENT ou QUEVEN, cette année, en témoigne, comme la signature de la charte Ya d'ar Brezhoneg par les communes de LORIENT, LANESTER, PLOEMEUR et PLOUAY. Il est donc regrettable que le Pays de Lorient ne se saisisse pas de la proposition d'aide financière du président du conseil régional en la matière.

Il reste un espoir puisqu'une partie de l'enveloppe régionale est destinée à financer des projets supplémentaires jusqu'en 2009 : la création d'un véritable centre de ressources en matière linguistique et musicologique bretonne et celtique est une proposition qui existe à Lorient depuis plusieurs années. L'U.D.B. fera tout pour que ce projet aboutisse, en la défendant au sein des instances où elle est représentée, notamment au Bureau Municipal de LORIENT.

Monsieur Lisardo Lombardia, nouveau directeur du Festival Interceltique, a d'ailleurs, ce week-end, évoqué un projet reprenant en partie cette idée.

Le centre de ressource breton et celtique doit s'intégrer au sein du projet culturel sur la zone Gabriel-Pérystile . Appuyé sur le pôle image et la présence de films en Bretagne, ce dispositif permettrait de renforcer la dynamique portée depuis de nombreuses années par les acteurs associatifs (FIL, Emglev Bro an Oriant).

Ainsi Lorient capitaliserait tout au long de l'année ce qui fait son rayonnement international du mois d'août.

Sylvain BERHAULT

Secrétaire de la Section UDB

Pays de LORIENT- QUIMPERLE

FEDERATION DU MORBIHAN: (voir le site)

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons