Une première : Une visio conférence mondiale des Bretons
Conference debat de Philippe Argouarch

Publié le 25/12/07 0:14 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'Association Fest Yves/Gouel Erwan, le Club Saint Yves Entreprises, la commission jeunesse du Conseil Culturel de Bretagne organisaient, le 22 décembre 2007 à Rennes, une vision confèrence avec BZH Network et d'autres Bretons de la diaspora ainsi que ceux de passage à Rennes à l'occasion des fêtes de fin d'année.


Une première en Bretagne

EntreprisePartners, une entreprise de Nantes (voir le site) , avait mis à disposition gratuitement son site de visio conférence. Équipés d'un ordinateur connecté à l'Internet et d'une webcam, les Bretons des 4 coins du monde pouvaient se connecter à la conférence et parler de leurs projets ou des atouts de la diaspora bretonne.


De l'amicale bretonne aux réseaux écomomiques et aux clubs thématiques en ligne

Parmi les nombreux intervenants, Yann Le Guellaff, président de l'Association des Cadres Bretons, une organisation basée à Paris, est intervenu pour présenter les objectifs de l'ACB. Stéphane Péan, à l'origine du réseau BZH Network, présenta le dynamisme et les potentiels de ce réseau, Yann Bêr Le Bihan, président de l'Association Fest Yves/Gouel Erwan, s'est connecté lui de Tours.

À noter aussi l'intervention d'Olivier Balavoine de BZH Network qui, de New York, a pu communiquer son enthousiasme. Pour lui, les Bretons "doivent prendre conscience qu'ils ont des valeurs communes". Il rappelle qu'a l'étranger, "les Bretons ont une place bien établie" et qu'on ne peut que capitaliser sur ces acquis pour construire notre réseau économique.

À cause du décalage horaire, il était 6 heures du matin à San Francisco, les Bretons de Californie n'ont pas pu se connecter. Ni d'ailleurs ceux du Japon. En fait, à part New York, l'Irlande et Bratislava en Slovaquie, très peu de Bretons se sont connectés. Mais l'idée est lancée et sa faisabilité démontrée. An Tour Tan avait déjà démontré, il y a 10 ans, les possibilités de l'Internet pour connecter la diaspora à l'occasion d'un cyber fest-noz qui a lieu tous les ans au mois de novembre. L'image alors ne passait que dans un sens, de Quimper vers le reste du monde. Samedi dernier, elle allait dans les deux sens sur la toile magique.


Globalité et bretonnité : vers une fête de la Bretagne mondialisée

Claudine Poirier, du club Saint Yves Entreprises, qui modérait les débats, en a profité pour présenter le grand projet d'une Saint Yves globale à l'image de la Saint Patrick des Irlandais. Le 19 mai, donc, pourrait devenir pour les Bretons un pendant de la Saint Patrick des Irlandais. Une fête de la Bretagne qui serait célébrée partout dans le monde où il y aurait des Bretonnes, des Bretons et des amis de la Bretagne.

[video1]

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2422 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.