-- La réunification --

Une nouvelle commune bretonne vote pour la Réunification de la Bretagne : Loperhet en Finistère

Sur proposition de Ronan Divard, conseiller municipal (UDB) la commune de Loperhet, commune de 4.000 habitants entre Brest et Daoulas, a voté hier soir la résolution ci-dessous en faveur de la réunification de la Bretagne.

25694_1.jpg


Commune de Loperhet, Kêr Loperc'hed

Conseil municipal du jeudi 26 avril 2012

Réforme territoriale et Réunification de la Bretagne

Le maire exposera au conseil municipal que nombreux sont les élus et les citoyens qui considèrent que les cinq départements : Côtes-d'Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique et Morbihan, ont une histoire et une identité communes ainsi que des intérêts économiques partagés.

Le maire exposera au conseil municipal que nombreux sont également les élus et les citoyens qui considèrent qu'un redécoupage des régions de France en en diminuant leur nombre participerait à la mise en place d'une démocratie locale plus efficiente.

Le maire proposera au conseil municipal d'adopter la résolution suivante :

« Le conseil municipal de Loperhet

1 – exprime son intérêt pour le débat créé autour de la perspective de recomposition de certains territoires régionaux à l'occasion des réflexions sur la réforme territoriale ;

2 – considère que cette perspective répond bien au cas de la Bretagne puisque le retour de la Loire-Atlantique dans sa région d'origine est une revendication toujours très forte, et que dans les enquêtes d'opinion réalisées ces dernières années, la grande majorité des habitants des cinq départements bretons exprime le souhait de cette réunification ;

3 – participe par l'adoption de cette résolution à une expression collective et solennelle, des conseils municipaux des cinq départements bretons en faveur de la réunification administrative de la Bretagne ;

4 – appelle le président de la République, le gouvernement et les parlementaires de toutes sensibilités politiques à prendre les initiatives nécessaires pour qu'à l'occasion d'un prochain débat parlementaire sur la réforme territoriale soient trouvées les solutions politiques, juridiques et administratives afin de permettre la réunification de la Bretagne ;

5 – invite parallèlement les élus régionaux, départementaux, communautaires et municipaux, les représentants consulaires et syndicaux, les responsables économiques et associatifs, les citoyens des actuelles régions Bretagne et Pays de la Loire, à échanger et à débattre, pour faciliter :

– d'une part, la réunification de la Bretagne avec ses cinq départements (Côtes-d'Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique, Morbihan) afin de lui donner tous les atouts nécessaires au sein de l'Union Européenne, avec une identité et une visibilité plus grandes et un potentiel économique et social plus fort

– et d'autre part, l'affirmation de nouvelles régions limitrophes qui devront être définies dans le cadre d'une large réflexion associant tous les acteurs concernés, afin que soient trouvés pour chaque territoire de nouveaux équilibres, une plus forte cohérence et de solides perspectives de développement économique, social et humain.

Dans l'intérêt des habitants et des acteurs économiques et sociaux du Nord-Ouest, la nouvelle architecture régionale devra évidemment permettre, autant que nécessaire, la poursuite et le renforcement des actuelles coopérations interrégionales de proximité. »


Pour : 16

Abstentions : 4

Non participation au vote : 1

Ce vœu se place dans la continuité des nombreux vœux votés par les communes des cinq départements bretons en faveur de la Réunification, par exemple de la commune de Bouée le 5 novembre 2009 suite à une pétition où 81 % des Bouéziens le demandaient, ou, plus récemment, du conseil général du Morbihan, mais aussi de Nivillac le 6 avril 2012 (19 élus, 18 pour, 1 contre), Kernascleden le 2 avril 2012, à l'unanimité des 11 élus, ou encore de Vannes le 30 mars 2012, à l'unanimité moins une abstention des 43 élus.

Voir aussi :

mailbox imprimer
Étudiant en droit-histoire expatrié en Orléans, passionné par l'histoire et le patrimoine de la Bretagne. S'intéresse aussi à l'économie bretonne et à l'actualité de Loire-Atlantique.

Vos commentaires :

michel loy
Samedi 28 avril 2012

j ai64 ans avant de partir j aimerai voir la reunification j aime la bretagne et j aime la france

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 0 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.