Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Une gare trilingue en Bretagne
Non, vous ne rêvez pas. Nous avons en Bretagne une gare, pas même bilingue, mais trilingue ! La SNCF se serait-elle enfin muée en service public respectueux des langues minorisées et mettrait-elle en place dorénavant des mesures volontaristes d'affichage des langues bretonne et gallo ? Trêve de naïveté et de
Jérémy Robin pour Ai'ta ! le 23/01/06 18:17

Non, vous ne rêvez pas. Nous avons en Bretagne une gare, pas même bilingue, mais trilingue ! La SNCF se serait-elle enfin muée en service public respectueux des langues minorisées et mettrait-elle en place dorénavant des mesures volontaristes d'affichage des langues bretonne et gallo ? Trêve de naïveté et de candeur. Pas de place pour nos langues dans une SNCF appelée à marquer le paysage ferroviaire européen de son sceau. Place plutôt à l'anglais et à l'allemand, comme le montre le trilinguisme généralisé de la gare de Nantes. Visiblement, certaines langues bénéficient de l'attention de la SNCF, surtout quand elles sont liées à un intérêt économique. Que dire de cette stratégie cynique d'une SNCF qui se met ouvertement au service du pouvoir économique au détriment de ses usagers, quel que soit l'attachement de ces derniers à la diversité culturelle ou leur statut de locuteurs de langue minorisée ? Interprétation plutôt restrictive de l'idée de service public ! Par conséquent, le double discours des dirigeants SNCF sur le multilinguisme, positif lorsqu'il s'agit d'anglais et d'allemand, indifférent sinon hostile envers les langues minorisées, n'en est que plus révoltant. C'est ainsi qu'ils n'ont aucun scrupule à avancer l'argument du coût d'une hypothétique bilinguisation français-breton des gares, alors que par ailleurs ils ne se font pas prier pour afficher d'autres langues, d'un autre pouvoir économique il est vrai. Pas rentables le breton et le gallo ! Aucune utilité ! Sachons en tout cas apprécier à sa juste valeur cette modeste contribution de la SNCF à l'uniformisation de l'Humanité, à la domination de l'économique sur le culturel, à l'avènement d'un monde où les langues et cultures minoritaires seront enfin laminées et cesseront d'être des obstacles au nivellement-abrutissement culturel que nous impose la mondialisation libéraleet#8230;

Cet article a fait l'objet de 1973 lectures.
logo
Collectif pour la défense du breton, Ai ’ta ! (allez !) a été créé en mars 2005 par une dizaine de jeunes. Le collectif est maintenant composé d’une centaine de jeunes bretonnants et non-bretonnants à travers la Bretagne, dont le dénominateur commun est l’envie d’agir concrètement pour la langue bretonne, que nous estimons en réel danger au vu de la chute de son usage social.
Ai ’ta ! est un groupe de pression non-violent qui n’est affilié à aucun parti politique. Nous nous inscrivons clairement dans le mouvement de la désobéissance civile ("acte politique qui oppose la légitimité à la légalité").
Voir tous les articles de Ai'ta !
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons