Une élue nantaise sur une liste autonomiste et écologiste pour le Morbihan

-- Politique --

Dépêche
Par Philippe Argouarch

Publié le 4/05/21 12:26 -- mis à jour le 04/05/21 14:21

Elue à Nantes, Aziliz Gouez sera candidate aux élections régionales sur la liste Bretagne d’Avenir en Bretagne administrative. « C'est un geste politique transgressif », explique-t-elle, puisqu'au-delà « des voeux pieux, c'est la première fois qu'un(e) élu(e) de Loire-Atlantique s'affranchit des frontières administratives  pour se présenter aux régionales bretonnes en assumant la place de Nantes dans le développement économique et l'aménagement du territoire breton ».

Déjà conseillère municipale à Nantes, et Vice-présidente de Nantes Métropole, elle sera en seconde position sur la liste Bretagne d’Avenir menée par Gaël Briand dans le Morbihan. Bretagne d’avenir est une liste pour les élections régionales en région Bretagne qui rassemble Europe Ecologie les Verts (EELV), l’Union Démocratique bretonne (UDB) et Ensemble Sur Nos Territoires (ESNT).

Nouvelle en politique depuis son retour d’Irlande en 2019, Aziliz gouez s’est d’abord présentée sur la liste Envie d'Europe de Place publique (socialiste) aux élections européennes, mais sans obtenir de siège à Bruxelles. Elle a ensuite été élue à la mairie de Nantes sur la liste de Johanna Rolland (PS). Fédéraliste, issue d'une famille de militants bretons et partisane de la réunification administrative de la Bretagne, Aziliz Gouez consacre son mandat aux coopérations entre villes et campagnes et aux filières agricoles de proximité. Voir son intervention lors de l’AG de Produit en Bretagne en 2020

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 21 commentaires
Anne Merrien
Mardi 4 mai 2021

"Ce geste politique transgressif" n'est-il pas plutôt la conséquence de l'opposition d'EELV en PdlL à la réunification B5 ? Est-il raisonnable de s'allier à un parti (quel qu'il soit) favorable à la réunification en B4 mais opposé à la réunification en PdlL ?

Rafig
Mardi 4 mai 2021

Très bien. Il faut effacer cette limite administrative imposée depuis Paris et qui gène en permanence nos activités communes avec les 4 autres départements bretons.

Un exemple courageux et vraiment breton à suivre ... n'est-ce pas les élus de la B4 !

Bon courage.

Muichka
Mardi 4 mai 2021

Aziliz Gouez, une vraie militante bretonne.

Dont on peut être fiers, toutes et tous, de son engagement et de celui de ses ascendants.

Aziliz Gouez, présente aux municipales et aux régionales en régions administrative Bretagne : un symbole.

MAIS, Aziliz Gouez qui se positionne ici, en 2nde position d'une coalition qui fusionnera au 2nd tour, uniquement pour avoir une place éligible (et vice-présidente ?) au 2nd tour dans une liste amie de l'UDB et de EELV ? A-t-elle des visées beaucoup plus hautes ?

N'y avait-il pas donc une liste bretonne, 100 % bretonne, qui aurait pu l'accueillir, plutôt que de la laisser offrir ses compétences à une liste très proche ;

. d'un parti politique des nationaliste parisien, qui nous fit du tort quand il fut aux manettes

. d'un autre parti qui affirme haut et clair en Pays-de-Loire qu'il est contre la réunification ?

Dommage, Aziliz, j'avais confiance en toi

Anne Merrien
Mardi 4 mai 2021

"S'affranchir des frontières administratives", c'est aussi le projet des partisans de la fusion des deux régions. Le côté "transgressif" ne l'est pas tant que ça, en fait...

Paul Demestre
Mardi 4 mai 2021

Ce n'est pas en Région Bretagne que la réunification se joue mais en Loire-Atlantique.

A moins que la Grand-Ouest soit la réunification selon EELV ?

sparfell
Mardi 4 mai 2021

Bonjour,

Toujours le même schéma qui vire à la petite politique politicienne : au premier tour, l'on joue au "transgressif" (vous pouvez également utiliser les termes tanspartisan, transcourant, trans tout ce que vous voulez, du moment que le terme trans soit inclus), histoire de bien se démarquer (se faire remarquer) parmi la "bouillie" au trois-quarts insipide des actuelles candidatures aux prochaines régionales; puis, au second tour et à condition d'avoir obtenu les 5 % réglementaires par pouvoir fusionner, l'on se découvre des appétences nouvelles pour tel ou tel parti un peu mieux positionné, et l'on... fusionne! Au vue des idéologies particulièrement étroites portées par EELV (les khmers verts, capables néanmoins de quelques cocasseries plutôt grotesques) et et l'UDB (néo-staliniens enfermés dans une référence marxo-léniniste d'un autre âge et pour qui la "gôche et ses "idéaux" reste la seule et unique référence), il y fort à parier que nos candidats UDB-EELV vont faire les yeux doux au PS et à son laquais breton Loïc Chesnais-Girard. Alors, "une vraie militante bretonne" (Muichka), "un geste courageux" (Rafig? Une petite et pitoyable manoeuvre de basse politique pour récupérer par-ci, par là, quelques strapontins et la soupe qui va avec. Il serait quand même temps d'arrêter de nous prendre pour des c...s

Brocélbreizh
Mardi 4 mai 2021

Le Fédéralisme demande rigueur, courage et discipline...

Je ne vois pas de fédéraliste sur cette photo mais des gens de gauche qui ont la prétention d'avoir le monopole de l'humanisme et qui sont surtout à la recherche de postes.

- Il me vient en mémoire un débat dans lequel Madame Gouez-place publique-PSF s'évertuait à dézinguer les propos du fédéraliste lors des élections Européennes...La classe !

- Place publique = Grosvalet et compagnie.

- Les écolos franchouillards ne sont pas plus fédéralistes que l'udb.

- Madame Gouez n'a pas eu de poste au niveau européen, voilà donc une raison pour faire preuve d'arrivisme... Un sport national il est vrai...

Le jacobinisme nécessite de savoir dire une chose et son contraire lorsque les postes se réduisent à peau de chagrin.

Cette dame est fédéraliste et moi la fée Clochette...

Posséder la droite la plus bête du monde ne rend pas la gauche plus fine.

Burban Xavier
Mardi 4 mai 2021

Je trouve cette initiative de Mme Aziliz Gouez courageuse , lucide et elle nous prouve que la sincérité des idées existe chez nombre de militant(e)s politiques en gagé(e)s pour la réunification de la Bretagne et soutenir la langue bretonne en péril .

çà fait du bien de voir les gens assumer une autonomie politique dans la perspective de donner "Un avenir à la Bretagne" !

C'est réconfortant quelque part ! Il faudrait qu'en nombre des Breton(ne)s élu(e)s fassent cette démarche sans aucun calcul pour servir l'intérêt collectif et la Bretagne !

Michel bernard
Mercredi 5 mai 2021

Il est plus utile de se battre a Nantes ,quand on est a l'etat major de joanna Rolland et qu'on occupe un poste strategique que d aller prendre la place d 'un militant dans un departement breton voisin ,c'est avec de telles incoherences qu'on affaiblit la credibilite d'un combat legitime.

Alter Écho & Ego Alter
Mercredi 5 mai 2021

DOMMAGE je pense! Car ce n’est « que » mon opinion mais :

Si le symbole que représente la décision de Aziliz GOUEZ la nantaise de se faire élire en Bretagne Ad.4 est intéressant, les choix de se fondre dans le mix EELV/ l’UDB par contre en réduit terriblement l’importance à mes yeux et neurones; et doit faire réfléchir sur ce que Aziliz pourrait proposer et défendre dans l’avenir ! Les deux compères choisis, elle en aura du boulot pour défendre leur programme.

L’UDB (avec d’autres !) bilan cinquantenaire devant être fait publiquement, ne dispose plus de circonstances atténuantes, ni définitivement plus d’avenir, ni de confiance en raison du constat pour moi évident, pour résoudre nos problèmes.

Quant à EELV les parcours individuels passés accolés aux extravagances autoritaires actuelles de certains, ne valent vraiment pas de jouer notre avenir aux dés souvent pipés de l’élection étripée de ses vertus tant vantées… L’élection panacée de démocratie pour laquelle nous avons été « entraîné » à croire en elle,et à la consommer sans modération, s’est depuis pas mal de temps effectivement révélée, nue, provocante, mais peu procréatrice !

Muichka
Mercredi 5 mai 2021

@sparfell

Je suis globalement d'accord avec votre discours, même si par écrit je n'écrirais jamais ce que vous dîtes.

Vous m'interpellez aussi, je vous réponds.

Avez-vous lu mon commentaire jusqu'au bout ?

Oui, c'est une vraie militante, mais elle se fourvoie, et ce n'est pas la 1re fois. Lisez-bien mon 4e alinéa, Le "MAIS" qui introduit ce 4e § vous aura échappé. Et ma phrase conclusive.

En tout cas, tous les deux et bien plus, on en veut pour Bretagne, et nous sommes observateurs des manœuvres de l'UDB, et je vois aussi, appuyée par une nouvelle association, dont je ne citerai pas le nom.

Oui, UDB et ALB, sont-ils réellement des militants pour notre cause ?

burban xavier
Mercredi 5 mai 2021

Ce que l'on voit c'est la fracturation totale des partis et mouvements politiques dans les faits , un parti ou une organisation politique sont devenus une somme d'individualités qui n'obéissent plus à la logique de groupe , l'individuation politique l'emporte sur des considération générales et des programmatiques jamais tenues après une élection par les nouveaux élu(e)s car un programme n'est pas adapté à un monde qui fonctionne sur des prises de décisions rapides ( hasardeuses parfois) pour tenter de coller aux réalités du moment et des calculs en perspectives . Le manque de résultats discrédite encore plus ceux qui sont dépositaires des mandats hélas . Je le regrette car un candidat devrait respecter la majeure partie de ses engagements de campagne par respect pour l'électorat qui vote , la démocratie se porterait mieux !

Exemple :

Quant Frank Nicolon , EELV PDL assistait en tant qu'invité aux assemblées générales de Bretagne réunie dans les années 2000 , il était un défenseur de la réunification de la Bretagne , pour autant le pensait-t-il en siégeant à l'assemblée régionale PDL avec ses ami(e)s socialistes ??? Sans doute pas , il "gérait " une situation politique , la présence d'EELV PDL dans l'hémicycle et préparait les futures élections ...alliances ect ... A présent , il est "contre la réunification de la Bretagne " sans aucun problème !

L'essuie glace actuel du personnel politique , les atermoiements en fonction des intérêts du moment (ex élections régionales en PACA , épisode des soutiens montrent cet aspect de marchandage désagréable . )

D'ailleurs , il ne faut pas se tromper comme le disait Patrick Maréchal (ancien président pour le PS du CG 44) . Je cite " Peut -on demander aux dindes de voter la fête de Noël " , C'est à dire peut-on demander à une organisation siégeant au Conseil régional des Pays de la Loire" de voter sa dissolution" .

Imaginez le tollé dans les sièges parisiens des boutiques politiques !

Les partis gagnent de l'argent avec leur représentation en conseil ou toute autre instance et ainsi c'est difficile de mettre l'édifice qui les soutient en péril . Les égos et le pouvoir font le reste (ma situation personnelle ect...) . Il faut de la hardiesse pour venir au pupitre et dire par un acte politique posé et fort en séance "Je demande la dissolution des pays de la Loire " ! C'est pourtant ce que devrait faire tous les élu(e)s transversalement à leur organisation politique à laquelle ils appartiennent .LR , PS , EELV , PC Modem , LREM , UDI ...

Exemple demander à Frank Louvrier (LR) de s'exprimer sur le sujet ou à un autre ...

Pour ce qui concerne Mme Aziliz Gouez , je pense qu'elle projette une situation future celle d'une Bretagne réunifiée et elle lance ainsi une passerelle entre la Loire-Atlantique et la Bretagne administrative car c'est une militante qui porte des idées qui fondent son engagement . Mais il faut l'interroger sur le sujet ainsi son expression pourra nous éclairer sur cet acte courageux !

Gortozomp c'hoazh hogen chomel a reomp krenv ha bev a-gevret ! Dont a raio !

Yann L
Mercredi 5 mai 2021

Depuis son retour en Bretagne, Mme GOUEZ se construit, avec un certain succès, une carrière politique sociale démocrate. Elle s'affirme écologiste et bretonne. Pour le moment, rien ne me permet de mettre en doute la sincérité de ses convictions. Comme d'autres, j'aurais préféré la voir conduire une liste pro-réunification en 44. Pourtant, l'important, pour la Bretagne, me semble être d'avoir des élus pour la défendre.

La "couleur" de leur liste est importante mais secondaire.

Brocélbreizh
Mercredi 5 mai 2021

Je propose aux lecteurs de revoir le débat entre le président du parti fédéraliste européen et Madame Gouez.

(voir le site)

Les autonomistes sincères remarqueront aisément qui est socialiste et qui ne l'est pas...

Quand à ceux qui font passer le clivage artificiel gauche/droite avant notre pays, et bien ce ne sont pas des fédéralistes de France. Aucun fédéraliste sincère n'irait s'opposer aux propos de Monsieur Gernigon qui se contente simplement de développer les fondamentaux du concept fédéraliste européen.

Ainsi Aziliz Gouez démontre qu'elle est une socialiste atypique (probablement en raison de la déchéance du parti socialiste) mais certainement pas fédéraliste...

Il n'est pas rare de prendre les électeurs pour des pigeons. D'ailleurs ils sont déjà présents sur cette photo.

penn kaled
Jeudi 6 mai 2021

Il y a déjà trop peu de personnes qui s'engagent d'une manière ou d'une autre dans le militantisme breton .Comme écrivant alter égo sur un autre article ,la population est en grande partie ignorante de l'existence même de mouvements bretons .Alors même si vous jugez à tort ou à raison que Azilis et les autres ne font pas le bon choix ,je pense que surtout en ce moment vous devriez avoir d'autres chats à fouetter .Breizh Europa s'engage avec un parti tout aussi jacobin au niveau hexagonal que le PS ,personne ne trouve rien à redire ,ni moi non plus car si cette organisation peut avoir des élus ,ils feront avancer la cause bretonne ,le parti breton aurait pu tenter aussi de placer un candidat sur cette liste .Car malheureusement une liste bretonne même unifiée aura du mal à avoir des élus ,bien que cette fois le score aurait été amélioré par rapport aux échéances précédentes .

Burban xavier
Jeudi 6 mai 2021

Pour ma part , je suis enclin à dire qu'il faut une génération nouvelle de politiques Mme Aziliz Gouez en est une figure car il nous faudra une relève pour la Bretagne et des personnes qui mettront en oeuvre des perspectives en se fondant sur les strates de travail de leurs aîné(e)s qui ont travaillés pour la Bretagne en dépit des obstacles nombreux rencontrés . Le mouvement breton est parti de loin dans les années 1950 chacun le sait beaucoup ont maintenu "des braises dans le foyer " les Grall , Youenn Gwernig , Hélias , Anjela Duval , Per Denez , Glenmor , Angèle Jacques .... et bien d'autres ... avec des succès mais aussi des échecs avec leurs espoirs et des déceptions . A présent , un grand nombre font pour la langue le breton (enseignement , filière 3 D , journaux .... ) mais aussi le gallo , la réunification de la Bretagne , la culture (danses, musiques , chorales ...) , le patrimoine ...

Regardons ce qu'il y a de bon ,de positif , d'encourageant en dépit des divergences politiques .

Rien ne justifie des critiques lapidaires parfois , soyons tolérants même si nous avons de bonnes raisons d'émettre des avis divergents . Allons à l'essentiel , prospérer en faisant de notre mieux pour la Bretagne que nous aimons comme le Monde ! C'est pourquoi , il faut vivre le présent , faire et en tirer bénéfice pour donner un avenir à la Bretagne ! Paul Molac est un exemple actuel pour nous en tentant de faire aboutir des projets en s'exposant , d'autres aussi le font localement . Tout le monde fait des erreurs chacun le sais , un peu d'indulgence serait bienvenue souvent . Il faut voir les choses de façon nuancées pour avancer ! Rien n'est figé !

Spiomp evit an amzer dazont gwelloc'h !

gregor
Jeudi 6 mai 2021

Complètement d'accord avec Burban xavier, il est important d'avancer avec respect et intelligence, en opposition au sectarisme qui a tué l'état français actuel.

spar fell
Jeudi 6 mai 2021

@burban xavier, gregor

Bonjour,

Le respect, dites-vous? L'indulgence? La tolérance? Comportements de soumis et attitudes de moutons. Quel respect a eu l'Etat français envers notre peuple et sa langue? Quelle indulgence ont eu les instituteurs, les fameux hussards noirs de la République, envers un petit enfant bretonnant qui avait du mal à s'exprimer en français? Quelle tolérance a eu cette république française une et indivisible, phare du monde soi-disant, envers les aspirations des peuples qu'elle a asservi pendant des siècles? Aucun respect, aucune indulgence, aucune tolérance envers cette "gueuse" coupable de tant de malheurs et capable de tant de duplicité (cf : Blanquer et le recours au conseil constitutionnel, suite au vote de la loi Molac). Et aucune complaisance envers ces petits politiciens qui savent si bien utiliser le système pour se faire une place au chaud, en se mettant complaisamment sous la coupe des partis parisiens, après avoir, bien évidemment, verdi et breizhi leur discours dans un premier temps (cf : Gouez). Paraphrasons Roparz Hémon : lazhomp Bro C'hall a-raok bezañ lazhet ganti.

A galon

Brocélbreizh
Vendredi 7 mai 2021

Je persiste sur un dernier point: Se servir de penseurs fédéralistes pour se donner une belle couleur politique et s'opposer au 1er fédéraliste que l'on croise en chemin, ce n'est ni du respect ni de la tolérance. Pas plus que le cumul de poste d'ailleurs.

En outre, le fait qu'elle soit soit bretonne et qu'elle respecte la nature est bien le minimum quand on est autonomiste en BZH.

Burban xavier
Vendredi 7 mai 2021

Je veux vous dire simplement que le respect est une qualité première . Chacun doit pouvoir s'exprimer dans un débat sans devenir excessif dans ses propos .

Ceci étant dit .

Il y a des gens qui s'engagent en politique avec un panel d'idées(économiques , sociales , ...ect ) que l'on peut apprécier ou pas . c'est le droit le plus élémentaire de chacun .

Un être humain ne se réduit pas à sa "personna" heureusement ,c'est à dire qu'il n'est pas seulement un argumentaire politique , une philosophie ....fusse-t-elle politique ...Mme Aziliz Gouez est une personne tout comme-nous .Un peu d'altérité s'il vous plaît à l'égard des personnes .

Pour ce qui concerne la saisie par 61 député(e)s du conseil Constitutionnel après le vote démocratique et largement majoritaire à L'Assemblée Nationale le 24 : 04/ 2021 en séance 247 voix pour et 76 contre , donc en faveur de la"Loi Molac" évoqué plus haut .

Il reste 1 mois au Conseil Constitutionnel pour se prononcer sur le sujet important pour nous tous à la date de son interpellation.

Paul Molac dit " Fizians m'eus"! c'est à dire qu'il est confiant dans une déclaration qu'il a faite en dépit de cet avatar .

Ni a welo an disorc'h , habaskter omp en hon kalon !

Kinnig a ran deoc'h da eskemm gant hor yezh ar brezhoneg a- zivout ar pleg -man mar c'hallus (possubl).

Diuzan(dibab ) a ran da ober va yezh da gentan , gwelloc'h e vo evit gomprenn pe da intent e-pep kenver hep kunujan ar re all . Dic'hreüs eo da began war an gein bennaket traoù evel "korkerez" !

Ar bismigans a dlee da bezan hogen ar c'hasoni , n'on ket a-du gant se !

Killian Le Tréguer
Samedi 8 mai 2021

"Pour ce qui concerne la saisie par 61 député(e)s du conseil Constitutionnel après le vote démocratique et largement majoritaire à L'Assemblée Nationale le 24 : 04/ 2021 en séance 247 voix pour et 76 contre , donc en faveur de la"Loi Molac" évoqué plus haut ."

Un point très important, nous approchons des élections Régionales.

Les médias locaux ont parlé de ce vote. Au niveau com' on peut en retenir que La Rem notamment serait pour les langues "régionales".

Puis juste derrière le gouvernement LaRem et des députés LaRem en nombre suffisant, sont allés devant le Conseil Constitutionnel sans que personne visiblement ne connaisse précisément les tenants et les aboutissants. Ce point là n'est pas médiatisé au grand public, cela n'interpelle que les gens vraiment intéressés par la question.

C'est le "en même temps" quelque part : on drague la sensibilité régionaliste, un petit clin d'oeil, mais on ne concède strictement rien sur le fond.

ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 3 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.