Une chaîne de télévision pour les Corses
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 10/02/04 12:37 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Tous les Corses en rêvaient, tous les amoureux de la Corse aussi. Une

chaîne de télévision corse dans le Paysage Audiovisuel Français.

Corsica TV démarre ...

Télévision miroir, télévision mémoire, télévision de service et

télévision d'ouverture, Corsica TV diffusera, de 7h à 0h30, tous les

types de programmes : magazines de société et débats, documentaires,

films, dessins animés, émissions pédagogiques (cours de langue corse,

histoire de la Corse), jeux et télé-achat, etc.

Une large place sera faite aux gens et aux traditions (portraits,

traditions orales, cuisine, contes et légendes, musique, manifestations

populaires), aux lieux (villages, paysages, patrimoine, tourisme) et à

la langue corse.

Corsica TV sera en outre par sa présence une garantie de pluralisme de

l‚information sur la Corse et sur les Corses.

La première phase de lancement de Corsica TV c‚est vous...

Faites partie de l‚aventure en manifestant votre intérêt et votre

soutien. Avec Corsica TV écrivez une nouvelle page de l'Histoire de la

Corse.

Corsica TV sera proposée par abonnement sur le Cable, le Satellite et

l‚ADSL au tarif de 8 euro par mois à compter du 31 décembre 2004.

(voir le site)

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.