Une Bretonne nommée responsable de rédaction des discours du président de l'Irlande
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 16/07/13 21:46 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Aziliz Gouez est une jeune Bretonne de 33 ans qui a fait de brillantes études et de nombreux séjours dans des pays étrangers, en Europe et au delà. Elle vient d'être nommée Head of Speech Writing for the president. En français : responsable de rédaction des discours du président. Le président n'est autre que le président de la République d'Irlande Michael D. Higgins (élu en novembre 2011).

Aziliz Gouez est une doctorante titulaire de deux maîtrises : diplôme de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et DEA de l'Ecole des Hautes Etudes en sciences sociales (EHESS, Paris).

De 2003 à 2004, elle a été ingénieur d'études au LAIOS, laboratoire d'anthropologie politique du CNRS dirigé par Marc Abélès (projet Cultpat, "Cultural Patterns of the European Enlargement"). Elle a aussi poursuivi une année d'étude à New-York, étudiant, en particulier, la diaspora irlandaise.

Ayant intégré l'équipe de "Notre Europe" en 2005 (Institut Jacques Delors) comme responsable des recherches sur la notion d'identité européenne, elle a étudié les tensions identitaires et politiques qui traversent les territoires transnationaux et qui sont nées de l'élargissement européen (notamment Irlande-Pologne et Italie-Roumanie).

Devenue chercheur associée de "Notre Europe" en 2010, son intérêt s'est porté sur la République serbe de Bosnie, où elle a vécu pendant un an. Elle a ensuite rejoint le département d'anthropologie de l'université de Cambridge pour y préparer son doctorat en anthropologie sociale. Elle y développe alors des recherches sur la question de la dette en Irlande, ce qui n'a pas laissé indifférent le gouvernement irlandais !

En 2008, elle a dirigé et publié un livre collectif regroupant les contributions de six chercheurs (dont elle) et six photographes. Fabriques de l'Europe - Edition Bilingue Français-Anglais aux Editions Filigranes et de nombreux papiers comme par exemple Forty Years A-Growing. An overview of Irish-EU relations (UE : 40 ans de cheminement - Notre Europe)

En Bretagne, Aziliz Gouez a participé à plusieurs tables rondes dont celles organisées par l'Institut culturel de Bretagne, à Ploemeur, en 2006, sur le thème "Du CELIB à Produit en Bretagne". Elle s'est intéressée à la diaspora bretonne et aussi au mouvement breton en tant que phénomènes sociologiques -- deux des ses grands parents ayant été impliqués dans ce mouvement.

Aziliz Gouez maîtrise le breton, l’anglais, l’allemand, l’espagnol et l’hébreu (après le lycée, elle a passé un ans dans un kibboutz), et a des connaissances en serbe et en russe.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2085 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 1 commentaires
Lousi Le Bars
2013-07-17 09:34:23
"deux des ses grands parents ayant été impliqués dans ce mouvement."
Pourrait-on en savoir plus ?
En Irlande, le président de la république n'a pas de pouvoirs. Il s'agit d'une fonction honorifique, de représentation. Michael D. Higgins est le premier président travailliste (= PS version insulaire) de l'Irlande.
"Devenue chercheur associée de «Notre Europe» en 2010, son intérêt s'est porté sur la République serbe de Bosnie, où elle a vécu pendant un an".
Sujet intéressant...une république autonome où les habitants votent indépendantiste depuis l'existence de la république et à qui l'OTAN refuse toute indépendance (l'inverse absolu de la politique occidentale au Monténégro et au Kosovo). Je serais curieux de le lire !
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.