-- Europe --

Une Bretonne en Laponie

photo 1
Attelage de chiens de traîneau en Laponie
photo 2
Nos chalets en rondins
photo 3
Le chalet en rondins
photo 4
Timba et Dabaï, chiens de traîneau en Laponie
photo 5
nos amis les chiens
photo 6
Melody Guillou

Mélody Guillou et son compagnon Vincent Bertolotti sont partis il y a six ans au beau milieu de la Laponie suédoise, à 64° de latitude nord, pour retrouver une nature vierge et mener une vie respectueuse de l'environnement en vivant en toute simplicité sans électricité. Partageant un amour des chiens de traineaux, petit à petit, ils ont construit des facilités pour pouvoir accueillir des visiteurs et partager avec eux tout ce qu'ils ont appris. Dépaysement et retour aux sources paléolithiques garanties.

[ABP] Pourquoi la Laponie ?

[MG] Notre histoire est celle d'une rencontre : une Bretonne pur sel de Guérande et un Jurassien du pays du Comté. La Bretonne avait pour rêve d´avoir les grands espaces pour bureau, avec des chiens comme collègues de travail. Mon diplôme d´histoire en poche, j'ai filé vers les montagnes pour travailler dans le tourisme avec des chiens de traîneau et des ânes de randonnée, dans le Vercors, puis le Jura.

[ABP] Une rencontre ?

[MG] Le Jurassien était forestier, avec sa meilleure amie la tronçonneuse. Il construisait des maisons en rondins. Perché dans une maison isolée en montagne, il utilisait ses chiens de traîneau pour se rendre à son travail.

L´ histoire commence lorsque la Bretonne cherchant à acquérir son premier chien de traîneau, rencontre le Jurassien qui avait une portée de chiots. Pour faire court, en Juillet 2018, est né un chiot un peu particulier, notre fils Gaïr.

[ABP] Vous êtes partis à l'aventure ?

[MG] Quelques temps après notre rencontre, en 2012, nous avons décidé de tout plaquer. On a vendu la maison et chargé les camions et les chiens. Direction le Grand Nord, la Laponie Suédoise. On est parti avec deux camions. Un chargé avec 19 chiens, l´autre, aménagé en camping-car. On avait un peu d'argent sur le un compte en banque mais pas d'adresse postale! Nous avons pas mal erré et fait du bénévolat à différents endroits pendant 6 mois.

[ABP] Et vous avez trouvé votre petit coin de paradis ?

[MG] Nos pérégrinations nous ont menés jusqu'à une petite maison rouge et blanche à vendre, entourée par un ha de prairie, perchée au sommet d´une colline, au milieu d´une immense forêt. Inhabitée depuis 20 ans, à 6km du premier voisin, sans électricité ni eau courante, mais avec un puits.

On s´y est sentis bien. On s´est assis sur une souche pour écouter le silence, un jeune élan est venu nous voir. On s´est dit «chiche».

Pendant 1 an 1/2, nous avons exploré cette immense commune de Vilhelmina, située à 200km au Sud du Cercle Polaire. On s´est souvent perdus sur ce territoire grand comme la Corse pour seulement 7000 habitants. En traîneau avec les chiens, en canoé ou à pied, nous en avons fait notre terrain de jeu.

Pendant 1 an 1/2, nous avons défriché, abattu et écorcé des arbres, construit.

Fin 2014, nous étions prêts. Au sommet de la colline, nous avons construit un chalet en rondins de 38m2, conçu comme un gîte pour 4 personnes, ainsi qu'un sauna, lui aussi en rondins, pour faire un espace de bien-être et pour prendre les douches. Chaleureux, rustique et confortable, avec de grandes baies vitrées donnant sur la taïga et le poêle à bois qui ronronne.

Vous proposez des séjours de retour à la nature et la simplicité ?

[MG] Oui nous accueillons pour des séjours «tout-inclus» d´une semaine.

De Décembre à début Avril. Nous proposons des excursions de plusieurs jours avec nos chiens de traîneau, des balades en raquettes, des randonnées en motoneige, de la pêche sur glace..

De Juin à Septembre, sous le Soleil de Minuit, nous proposons des voyages de pêche au carnassier et de pêche à la mouche, ainsi que des séjours plus familiaux, basés sur du canoé, de la randonnée, l´observation de la faune sauvage, la cueillette des baies..

Nos séjours sont accessibles à tous. L´accueil en petits groupes et notre connaissance du terrain nous permettent d´adapter la difficulté afin que tout le monde se fasse plaisir : un jeune couple sportif, une famille avec enfants, un groupe de retraités actifs...

De ce qui était un handicap et souvent vu comme une folie, nous avons fait de la vie sans eau ni électricité notre force, qui plus est dans le contexte écologique actuel. Se chauffer au bois, limiter sa consommation d´eau grâce au sauna et à des toilettes sèches, retrouver l´ambiance feutrée et chaleureuse des bougies.

Nous sommes en grande partie autonomes alimentairement : légumes du potager, poissons de la pêche, fruits de la cueillette, charcuterie maison. Notre consommation électrique se limite à 3 congélateurs chez le voisin à 6km et quelques batteries pour recharger les petits appareils électriques.

C´est cette expérience de vie simple que nous vous proposons, le temps de vos vacances. Pour plus d'info aller sur notre site web (voir le site)

Bienvenue à vous, Bretons d´ici et d´ailleurs !

[ABP] Merci Mélody

Bienvenue chez nous!

Voir aussi :
©agence bretagne presse

mailbox imprimer