Un verdict politique pour les 11 Bonnets Rouges
Communiqué de presse de Gwened / Vannes 2014

Publié le 19/09/14 18:57 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

3 prennent 3 ans dont 18 mois avec sursis ;

1 prend 2 ans dont 1 avec sursis ;

1 prend 6 mois dont 4 avec sursis ;

les 6 autres sont condamnés à des peines allant de 4 à 6 mois avec sursis.

6 d'entre eux vont devoir payer les frais de démontage du portique de Pontorson, soit 10 200 ¤.

Le juge a bien noté l'implication politique de certains pour l'indépendance de la Bretagne. Il s'agit donc d'un jugement politique pour un acte d'utilité publique visant à supprimer le racket de la France en Bretagne et sa politique destructrice de notre tissu socio-économique.

Nous devons donc nous mobiliser pour défendre les futurs prisonniers politiques bretons et toutes celles et ceux qui sont inquiétés par une justice illégitime en Bretagne.

Bertrand Deléon (Notre Chance, l'Indépendance).

Bertrand Deleon

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Vos 2 commentaires
marc iliou
2014-09-19 20:29:31
A tous les Bonnets Rouges si chacun d'entre nous verse 1% de sa rémunération pour payer la soit disant "dette" à l'état français nos camarades emprisonnés et mal jugés n'auront rien à payer , il faut que le collectif nous ouvre un compte sur lequel verser nos dons !
(0) 
Yannig Pennkalet
2014-09-19 23:00:33
Le verdict est proportionnel au rapport de force des Bretons. A noter le peu d'articles sur l'affaire dans l'ABP,notamment lors des arrestations et du premier procès.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.