Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Un "requiem pour les Régions" signé Copé 
L'Union démocratique bretonne s'inquiète de l'orientation donnée par l'UMP aux propos de Nicolas Sarkozy à Toulon le 26 septembre dernier : « le moment est venu de poser la question des échelons
Nil Caouissin pour UDB le 6/10/08 5:06

L'Union démocratique bretonne s'inquiète de l'orientation donnée par l'UMP aux propos de Nicolas Sarkozy à Toulon le 26 septembre dernier : « le moment est venu de poser la question des échelons des collectivités locales car le nombre et l'enchevêtrement des compétences est une source d'inefficacité et de dépenses supplémentaires ».

En effet, si tout le monde s'accorde depuis longtemps pour dire qu'une réduction du nombre de collectivités est souhaitable, par contre la précipitation avec laquelle l'UMP veut imposer la nécessaire refonte des institutions, en prenant prétexte des difficultés économiques et financières due pour partie au moins à la politique gouvernementale, est suspecte et présage de difficultés à venir.

Le rapport Attali préconisait dans son chapitre 3 de clarifier la décentralisation pour en accroître l'efficacité, et de simplifier une organisation territoriale aujourd'hui synonyme d'éclatement des responsabilités et de paralysie de la décision ; et il se prononçait de façon significative en faveur de la suppression des départements. Ce n'est pas du tout le chemin suivi par monsieur Copé et les responsables UMP. Tout au contraire, c'est la Région qui est dans leur collimateur !

Aujourd'hui, en effet, les régions de France, pratiquement toutes à gauche, sont le seul rempart face à l'État sarkozien, singulier assemblage de libéralisme économique et de jacobinisme.

Et pourtant, qui ne voit que la Région est l'échelon le plus pertinent entre le local et le global : d'un côté, impliquée dans des politiques de proximité qui font chaque jour la preuve de l'efficacité et de la pertinence de l'action régionale (lycées, TER, santé publique, formation, ..) et de l'autre, directement concernée pas les politiques européennes.

L' Union démocratique bretonne dénonce les projets de l'UMP : vouloir transformer l'actuel Conseil régional en Chambre inter départementale, signerait de fait une étape historique de régression de la démocratie.

A l'heure où la Bretagne s'apprête à accueillir à St-Malo le premier sommet mondial des Régions, sur la question du changement climatique qui intéresse l'avenir de la planète, à l'heure où Brest va recevoir une antenne de l'ONU dédiée à l'appui aux régions du monde dans la lutte contre le dérèglement climatique, à l'heure donc où l'ONU considère que la Région est un échelon pertinent pour répondre aux enjeux du XXIè siècle, l'UDB souligne que son projet pour la Bretagne est LE projet le mieux à même de répondre à ces enjeux.

Face aux entreprises de l'UMP contre les régions qui ne sont rendues possibles que par l'absence d'une stratégie claire à gauche, l'UDB attend de ses partenaires politiques de gauche, qui président à la fois aux destinées de l'ARF (Association des Régions de France) et de l'ADF (Association des Départements de France), une position claire quant à l'avenir des collectivités territoriales, et quant aux projets en cours.

Pour l'Union démocratique bretonne, La porte-parole Mona Bras

Document PDF 12425_2.pdf Téléchargez le communiqué au format pdf. Source : UDB
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1303 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons