Un rapport accablant contre l'Église catholique en Irlande
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 22/07/09 5:09 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Selon RTE news, (voir le site) , l'archevêché de Dublin aurait admis qu'il avait compté 450 victimes d'abus sexuels allégués ou prouvés provenant de personnes officiant sous son autorité (environ 150 personnes pour la plupart des prêtres et ceci depuis 1940).

Lisant le rapport du gouvernement Ahern sur ces affaires de pédophilie au sein de l'Église, rapport qui va être remis à la justice irlandaise, l'archevêque Diarmuid Martin a admis qu'il avait été "choqué et horrifié". A noter que ce rapport ne sera pas publié pour des raisons procéduriales en vue des poursuites judiciaires qui se préparent.

Dans les années 80 et 90 de nombreuses affaires de ce genre avaient été dévoilées aux États-Unis impliquant même au moins un évêque. Le coût en frais judiciaires et compensations diverses versées aux victimes avait alors été estimé pour l'Église catholique à 1 milliard de dollars, mais il a augmenté depuis.

Déjà fortement ébranlée par l'affaire des "Couvents de la Madeleine" - des établissements créés en Irlande au XIXe siècle, dans lesquels des filles considérées comme perdues par leurs familles, des femmes violées, des jeunes mères, des orphelines et des prostituées y étaient placées pour officiellement "expier et racheter leurs péchés" mais qui y étaient aussi exploitées et maltraitées en travaillant sans être payées, l'Église en Irlande semble avoir perdu énormément de son aura, voire de sa crédibilité.

En Bretagne, où l'Église catholique a traditionnellement une implantation très forte, aucune investigation globale n'a encore été faite de la part des services publics sur les abus sexuels qui ont pu y être commis par le clergé. Beaucoup pensent en effet, que ce qui a été mis en évidence aux Etats-Unis et en Irlande n'a pas pu ne pas se passer aussi dans les autres pays ou l'Église est fortement implantée.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1927 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 2 commentaires
Jean Landais
2010-08-31 23:27:40
et on pourrait en dire autant de l'éducation nationale qui pendant des décennies a préféré enterrer ce genre de problèmes en mutant les auteurs de tels délits plutôt que de les dénoncer sur la place publique ...
(0) 
PIERRE camaret
2010-08-31 23:27:40
Je suis protestant . Je me sens tres reconforte .La reforme avait une raison ( sinon des raisons ).
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.