Un opéra de Mozart retransmis sur la place de la mairie à Rennes et à Brest
Agenda de Philippe Argouarch

Publié le 26/05/09 5:45 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Alain Surrans, directeur de l'opéra de Rennes, retransmettra le 2 juin prochain, Don Giovanni de Mozart sur la place de la mairie à Rennes et à la carène de Brest. Une version 3 D sera aussi visible dans une salle de l'hôtel de ville, à la Carène de Brest et à la Géode à Paris, grâce à la collaboration du pôle Images et Réseaux et les Oranges labs de Rennes et de Lannion.

Des transmissions auront aussi lieu sur TV Rennes, France Bleu Armorique le 6 juin. En tout la retransmission en différée aura lieu dans 39 pays.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Document PDF 15235_2.pdf Le dossier complet sur l'évènement du 2 juin (Don Giovanni). Source : Opéra de Rennes

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1279 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 1 commentaires
Pierre-Yves Gromellon
2010-08-31 23:27:40
Don Giovanni ! Quelle originalité ! M. Surrans pourrait faire l'effort de monter des opéras qui ne sont jamais ou rarement joués. On s'étonne ensuite du faible niveau de la culture musicale dans ce pays.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.