Un nouveau coup d'éclat de la Poste
Communiqué de presse de E. Korneg

Publié le 23/11/12 12:21 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

En prolongement de la lettre ouverte du 23 novembre d'Angèle Jacq du collectif breton pour la démocratie et les droits de l'Homme, voici une nouvelle démonstration du mépris pour notre vieille langue bretonne, signée la Poste une fois de plus. Serj an Huede de Loperhet ainsi que son fils ont été les nouvelles cibles du monolinguisme en France. Je vous joins la lettre rédigée par la Poste et la réponse faite par Serj an Huede.

Document PDF chomlechpost.pdf Lettre type des services postaux pour contraindre les particuliers à modifier leur adresse en français.. Source : Serj an Huede et la Poste
Document PDF chomlechpost2.pdf Réponse de Serj an Huede à la Poste.. Source : Serj an Huede et la Poste
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Missions de collectages linguistiques en langue bretonne, actuellement enseignant en histoire géographie en langue bretonne et membre actif de l'association des parents d'élèves de Diwan Landerneau.
Vos 2 commentaires
  Arrano Beltza
  le Vendredi 23 novembre 2012 19:28
Bretons ne vous laissez pas faire!!! C'est incroyable c'est vraiment pernicieux comme procédé, d'autant plus que dans l'exemple ci-dessus il faut vraiment de la mauvaise volonté pour un unilingue francophone pour ne pas comprendre.
Un pas de plus vers l'assimilation. Chez moi j'écris toujours mon adresse en basque et je n'ai pas souvenir d'avoir déjà eu ce genre de problème. Voyons voir si c'est une attaque ciblée contre vous en raison de vos "affinités" avec la Poste^^
(0) 
  Mark Kerrain
  le Lundi 26 novembre 2012 19:15
N\\\'eo ket souezhus. Meur a lizher gant ma chomlec\\\'h e brezhoneg zo bet kaset en-dro gant \\\"La Poste\\\". Sklaer eo piv a labour a-enep ar brezhoneg e Breizh. Ha kavet e vo politikerien evit difenn ar yezh?
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.