Un militant breton de 74 ans interpellé par la police

Nous apprenons qu'un militant breton âgé de 74 ans, connu sous le nom de Youenn Ar Born, a été interpellé ce matin par la SDAT. La SDAT, sous-direction anti-terroriste, est un service de police judiciaire français, dépendant de la direction centrale de la Police judiciaire, voué à la lutte contre le terrorisme.

Selon la femme du militant, que nous avons rencontrée et qui est en état de choc, la police a tambouriné à leur porte à 6 heures du matin et a perquisitionné, sans ménagement nous dit-elle, pendant plus de six heures à leur domicile de Penmarc'h - s'emparant de 3 ordinateurs, d'une tablette, de caméras utilisées par le couple pour leur activité artistique (ils forment un groupe de musique bretonne : Gwen et Yab duo), de leur téléphones portables, de deux imprimantes, et de caisses pleines de documents en relation avec la cause bretonne. Les cinq policiers étaient venus dans deux voitures dont une immatriculée dans le 92. Youenn a été emmené à Rennes mais a pu contacter un avocat.

Un autre militant, beaucoup plus jeune, a aussi été interpellé par la SDAT, dans les Côtes-d'Armor et a aussi été transféré à Rennes. Les faits qui leurs sont reprochés remonteraient à 2013, au moment de la révolte dite des Bonnets rouges. Cet autre militant a été relaxé mercredi après-midi.

Qui est Youenn Ar Born ? Sympathisant de la cause bretonne (réunification, langue bretonne, Bonnets rouges, autonomie) depuis les affaires de l'hébergement des militants basques en Bretagne dans les années 90.

Youenn est un expert de l'utilisation des algues en cuisine et pour les régimes alimentaires. Il est un des pionniers dans ce domaine et a même produit un article très apprécié sur le sujet (voir ABP 28022). Depuis 40 ans, il prône l'utilisation des algues non seulement pour l'alimentation mais aussi en tant que thérapie pour les victimes de radiations ionisantes dont lui-même aurait été victime dans sa jeunesse alors qu'il travaillait pour les militaires en Polynésie française dans un secteur où avaient lieu des essais nucléaires.

[MAJ] 24 janvier 2017 23:15
[MAJ] 25 janvier 2017 9:55
[MAJ] 26 janvier 2017 12:39

Voir aussi : Création d'un comité de soutien à Youenn Ar Born par La Rédaction
Voir aussi : Le militant breton arrêté le 24 janvier a été libéré mais mis en examen par Philippe Argouarch

mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer
Cet article a fait l'objet de 4363 lectures

Auteur de l'article :

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003

Vos commentaires :

Léon-Paul Creton
Mardi 24 janvier 2017

Nous sommes de la même classe alors! J'espère Philippe, que nous aurons davantage de précisions! Et ce qui lui est reproché!

Sebgi35
Mardi 24 janvier 2017

Je le connais bien. Il avait participé avec sa femme à la campagne de 2010 pour les régionales avec le Parti Breton. Vraiment incompréhensible

Léon-Paul Creton
Mercredi 25 janvier 2017

Commenter, interroger, contredire… C’est aussi militer !

Macron ce serait servi des frais de représentation de « Bercy » comme ministre, pour préparer sa campagne présidentielle ! Le petit Jésus va finir par ressembler étrangement…à une certaine norme : devenir un « Saül » collecteur d’impôts, qui va là aussi organiser l’évangile de la démocratie et des Droits de l’homme, au profit d’une église « borgiesque »!

La discrète, très discrète Madame Fillon aurait touché 500 000euros en huit ans (6900 à 7900 mensuels) sans avoir rempli réellement les fonctions de collaboratrice de son député de mari. Mais la fonction de collaborateur en politique en France a toujours été fructueuse …et un tremplin politique pour bien des proches de nos élus, grandement aidés pour entrer dans la carrière même bien avant que les anciens n’y soient plus!

Et ce ne sont pas les membres de familles, et amis intéressants pour nos députés et sénateurs, qui remettrons ce système en question ! Quel que soit le parti !

Ou encore pas touche à Madame Lagarde, coupable mais non condamnable pénalement, en raison de ses états de services. La voilà intronisée « intouchable »…de « haute classe » !

Deux poids, deux mesures selon la formule consacrée…

Mais embastiller un bonnet rouge oui ! Contrarier un fervent de la réunification bretonne, oui !, Culpabiliser et ridiculiser un « baragouineur breton », oui encore ! Tout cela paraît tout à fait relever de la « politique d’intimidation systématique en Bretagne » par les régimes autoritaires successifs de l’état jacobin, et faussement démocratique parisien.

De plus, comment le droit d’appeler et d’informer un, ou leur avocat a été accordé au moment des interpellations ? Est-ce que les motifs précis ont-ils été signifiés ! Les conséquences à leur domicile de plusieurs heures de perquisition ? Sans doute plus facile en Bretagne, qu’à La Courneuve !...

Les Bretons sont en droit de connaître rapidement ce dont, ces militants sont accusés. Car si les raisons semblent aussi superficielles qu’elles semblent être, il est grand temps de s’inquiéter et de réagir !

Et de savoir pour qui la loi antiterroriste a été mise en place, et votée par « nos » députés et « sénateurs »??? Par les mêmes qui ont accordé à cet état le « droit », contre celui des Peuples de France de décider, et de s’opposer à la destruction de leurs nations anciennes !

Voilà quelques interrogations qui se posent à moi, en ce moment !... En ces temps troublés, de plus en plus, comme disait quelqu’un dans un autre commentaire.

Lheritier Jakez
Mercredi 25 janvier 2017

Moeurs et attitudes rappelant des années noires.

Pourquoi saisir le matériel et documents culturels professionnels nécessaires à Gwen ar Born.

Pas d'avocat dès 6 h du matin?

Etat d'Urgence??????????

Lui un terroriste.........?????????????

Dans l'attente de plus d'informations et du Parti Breton?

Une conférence de presse SVP...

Soutien à Youn et à Gwen

Écrire un commentaire :

Bien cliquer sur le bouton JE SUIS PAS UN ROBOT. Le trolling est interdit ainsi que les attaques personnelles ou tout ce qui est contraire aux lois en vigueur !
Attention : A cause des spammeurs et des publicités non-sollicitées ou de la simple propagande, les liens (URL) ne sont pas autorisés dans les commentaires.

Publicités et partenariat

pub