Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
René-Thierry Magon de La Villehuchet.
René-Thierry Magon de La Villehuchet.
- Dépêche -
Un investisseur breton victime de Madoff se suicide
Apparemment, René-Thierry Magon de La Villehuchet, qui était estimé de tous, n'aurait pas supporté ne pas pouvoir rendre des comptes à des gens qui lui avaient fait entièrement confiance. Beaucoup pensent qu'il avait dû faire sienne la devise bretonne tirée de la légende de l'hermine blanche. Une légende qui était devenue la devise de l'ancien duché de Bretagne: "Plutôt la mort que la souillure".
Philippe Argouarch pour ABP le 25/12/08 12:31

René-Thierry Magon de La Villehuchet était de Plouër-sur-Rance. Bien qu'investisseur à New-York où il résidait, il y revenait tous les ans prendre l'air de Bretagne.

Co-fondateur du gestionnaire de fonds Access International, il s'est suicidé hier à New-York. C'est le quotidien économique La Tribune qui a révélé l'information.

Il gérait environ deux milliards d'euros d'actifs pour le compte de clients européens, dont 1,5 milliard était investi auprès de Madoff, un escroc qui avait investi 50 milliards dans une construction pyramidale qui vient de partir en fumée.

Apparemment, René-Thierry Magon de La Villehuchet, qui était estimé de tous, n'aurait pas supporté ne pas pouvoir rendre des comptes à des gens qui lui avaient fait entièrement confiance. Beaucoup pensent qu'il avait dû faire sienne la devise bretonne tirée de la légende de l'hermine blanche. Une légende qui était devenue la devise de l'ancien duché de Bretagne: Kentoc'h mervel eget bezañ saotret , soit "Plutôt la mort que la souillure".

Philippe Argouarch

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2106 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 1 commentaires
G Konan Le Mardi 31 août 2010 23:27
Marteze e soñjfet ez on un tamm kriz gant an den-mañ, Doue d'e bardono, met setu petra a c'hoarvez pa vezer techet da grediñ muioc'h en dud all, ha dreist-holl e laeron Wall Street, e-lec'h krediñ ennañ e-unan, en e dud, en e bobl hag en e vro. Peoc'h d'ar paourkaezh den. Gras ma servijo se da gentel d'ar Vretoned. Sinn Fein, ha gouest omp gant gallout em glevout ! Gouzout a ran n'eo ket disi ar C'hrédit Mutuel met hennezh eo ar bank en deus kollet an nebeutañ eus holl vankoù Bro-C'hall gant freuz-stal Wall Street. Ha c'hoazh e kavan e lakaont re a arc'hant en ti yalc'h.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons