Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Un gréviste de la faim, grabataire, livré par la Suisse à l’Allemagne
Metin Aydin est en grève de la faim depuis le 10 septembre 2012. Le pronostic vital est engagé. Il n'en a pas été moins traité par les autorités helvétiques sans
André Métayer pour Amitiés kurdes de Bretagne le 5/11/12 12:05

Metin Aydin est en grève de la faim depuis le 10 septembre 2012. Le pronostic vital est engagé. Il n'en a pas été moins traité par les autorités helvétiques sans aucune considération humanitaire. Metin, kurde né à Siirt en Turquie, est arrivé en 2004 en France qui lui a accordé le droit d'asile et l'a placé sous sa protection. Metin est bien connu et estimé à Rennes et en Bretagne pour être un militant actif de la cause kurde ; Ses activités militantes l'ont conduit au cours de ces dernières années dans plusieurs pays d'Europe. Le 20 juillet 2011, il est interpellé à la frontière franco-suisse, à la demande de l'Allemagne, et incarcéré à Bellizone. Les faits qui lui sont reprochés restent encore une zone obscure pour son avocat suisse qui a exploité, en vain, toutes les voies juridiques pour qu'il soit remis en liberté. Au 50° jour de grève, Metin est transporté à l'hôpital-prison de Zurich et, le 1 novembre, est extradé en ambulance et conduit à l'hôpital de Jva Krankenhaus à Stuttgart. Il risque d'être extradé vers la Turquie.

Manifestations à Vannes, Rennes, Nantes, en faveur de Metin.

La situation de Metin Aydin a semé un vent de colère dans toute la diaspora kurde. Un sit-in a été organisé devant le ministère de la Justice à Berne pour protester contre l'extradition. Une campagne de pétitions a été lancée à l'initiative d'associations humanitaires kurde, suisse, allemande et turque, en faveur de la libération de Metin. 4 000 signatures ont déjà été recueillies. Il faut sauver Metin.

L'Allemagne doit faire preuve d'humanité en le remettant immédiatement en liberté pour des raisons médicales. La France qui lui a accordé le statut de réfugié se doit d'intervenir et de demander son rapatriement en France.

Tel a été le message que les Kurdes de Bretagne ont lancé, rassemblés à Vannes, (voir le site) se retrouveront à Rennes, lundi 5 novembre (18 h place du Colombier), et à Nantes, pour une grève de la faim de 3 jours, du mardi 6 au jeudi 8 novembre.

André Métayer

Rennes le 4 novembre 2012

Un reportage sera diffusé lundi soir au Journal du 19h. de France 3 Bretagne

Voir aussi :
logo
Amitiés kurdes de Bretagne est une association loi 1901 chargée de faire connaitre les luttes du peuple kurde. Elle a été créée en 1994.
Voir tous les articles de Amitiés kurdes de Bretagne
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons