Un grand événement littéraire en Irlande FÉILE FIDELMA 2008

-- Cultures --

Communiqué de presse
Par Bernard Le Nail

Publié le 26/03/08 21:14 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Pour les lecteurs passionnés des enquêtes de sœur Fidelma

Beaucoup d'internautes abonnés à l'Agence Bretagne Presse ainsi que tous les visiteurs du dernier Festival du livre en Bretagne qui s'est tenu à Guérande les 24 et 25 novembre derniers, se souviennent de la tournée qu'a faite en Bretagne du 23 au 28 novembre 2007 le romancier britannique Peter Tremayne dont les livres publiés dans la collection «Grands détectives» des éditions 10/18 connaissent un succès grandissant en langue française, après avoir déjà conquis le monde de langue anglaise et être aussi en train de se répandre dans d'autres pays en d'autres langues. Les enquêtes de sœur Fidelma paraissent aujourd'hui en 17 langues différentes et, après avoir été déjà adaptées et diffusées à la radio en langue allemande, elles devraient bientôt être portées aussi à la télévision.

En 2006, une rencontre internationale avait été organisée pour la première fois dans le pays natal de sœur Fidelma, Cashel, dans le comté de Tipperary, en Irlande, et elle avait rencontré un grand succès. Une deuxième rencontre internationale de passionnés des aventures de sœur Fidelma va se dérouler à nouveau à Cashel, du 5 au 7 septembre 2008 au Cashel Palace Hotel et on y attend encore plus de participants. De nombreux conférenciers vont se succèder à Cashel, en commençant bien sûr par Peter Tremayne, le créateur du personnage de Fidelma. Il y aura aussi le grand auteur irlandais de romans historiques Morgan Llewelyn, le grand expert de l'Irlande du Haut Moyen Âge, le professeur Dáibhi Ó Cróinin de l'Université nationale d'Irlande à Galway, la grande auteure allemande de romans policiers historiques Karola Hagemann (qui est en même temps instructrice de la police de Basse-Saxe), le docteur Dagmar Raedal Ó Riain, du collège universitaire de Cork, spécialiste de l'œuvre des missionnaires irlandais à l'âge des ténèbres, des spécialistes de la musique et des instruments de musique en Irlande dans le Haut Moyen Âge, ainsi que Simon et Maria Ó Dwyer, du Connemara, et David R. Wooten, directeur de la Société Internationale Sœur Fidelma, qui viendra de Charleston, en Caroline du Sud.

Après une réception présidée par le maire de Cashel en présence d'autres personnalités locales de Cashel, le vendredi 5 septembre au soir, Peter Tremayne ouvrira la rencontre par une causerie intitulée «Les soucis d'un auteur».

Le samedi 6 septembre, la matinée débutera par une causerie du Docteur Ó Riain sur les missionnaires irlandais en Europe à l'époque de Fidlema et ensuite, le professeur Ó Croinin parlera de l'année 664, durant laquelle se déroule la première des enquêtes de Fidelma. Après le déjeuner, il y aura une causerie et une présentation musicale par Simon et Maria Ó Dwyer sur la musique irlandaise au temps de Fidelma. Le samedi soir, il y aura un dîner de gala comme celui qui avait eu tant de succès la dernière fois.

Le dimanche 7 septembre, la matinée sera consacrée à un exposé de Karola Hagelmann sur l'impact de Fidelma en Allemagne où ces romans connaissent un succès extraordinaire, de même que les émissions de radio qui en sont inspirées. Ce sera ensuite au tour de Morgan Llewelyn (qui est depuis longtemps un passionné des enquêtes de sœur Fidelma) de parler de l'Irlande dans le roman et du roman historique irlandais. La journée s'achèvera par un exposé de David Wooten sur la société, sur son rôle et sur les objectifs qu'elle veut atteindre. Dans l'après-midi, les participants iront visiter un certain nombre de lieux de Cashel en rapport avec Fidelma.


Une bonne compréhension de l'anglais est évidemment nécessaire pour participer à cette rencontre. Le montant de la participation pour l'ensemble de cette fin de semaine, comprenant les conférences, le café, le dîner et l'excursion sera de 195 dollars US ou l'équivalent en euros ou en livres sterling. Pour les personnes qui se seront inscrites avant le 1er mai, il y aura une remise de 10 % (soit un montant de 175,50 dollars US). Il est possible de s'inscrire sur le site de Cashel Arts Fest et de payer par carte bancaire : (voir le site)

En cas de problème, on peut demander conseils et aide à la Société internationale Sœur Fidelma : (voir le site)

Ces deux organismes seront heureux d'apporter leur aide aux participants recherchant un hébergement. Malheureusement, il ne reste déjà plus une seule chambre à Bruden Fidelma – la maison d'hôtes de sœur Fidelma, qui se trouve en face du palais de Cashel, dont les chambres portent les noms de personnages des enquêtes de Fidelma, qui possède une bonne bibliothèque consacrée à sœur Fidelma et dont la décoration et inspirée également de ses aventures.

Tous ceux qui le souhaiteront, pourront avoir une bonne idée du rassemblement de 2006 en allant sur le site (voir le site) Ils verront que les participants ne s'y sont vraiment pas ennuyés et, cette année, les organisateurs prévoient une réussite encore plus grande.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1005 lectures.
mailbox imprimer
Bernard Le Nail est un écrivain fondateur de la maison d'édition LES PORTES DU LARGE. Contributeur ABP

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 1 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.

--Publicité--
yoran embanner