UBISOFT à la merci du californien Electronic Arts
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 20/01/05 21:15 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

[ABP] Electronic Art, le premier producteur mondial de jeux vidéo a acquis en décembre 2004 20% du capital d’Ubisoft. EA se défend de vouloir acquérir Ubisoft, mais la tension monte. Ubisoft cherche des alliés pour pallier à une tentative de takeover.

UBISOFT est le deuxième fabriquant mondial de jeux vidéo. Ubisoft a été fondé en 1986 par cinq Bretons de Carentoir (Morbihan). La famille Guillemot détient toujours 26% du capital. Le PDG actuel est un des 5 frères, Yves Guillemot. L'esprit d'entreprise semble être depuis longtemps dans cette famille bretonne puisque leur grand-père maternel avait fondé une cidrerie tandis que leur père avait créé une affaire de négoce de produits pour l'agriculture. Claude Guillemot a fondé Guillemot Corporation, une entreprise spécialisée dans les accessoires de jeux vidéo. Gérard Guillemot a fondé en 1999 Gameloft, pour se lancer sur les jeux sur Internet et sur téléphonie mobile.

Le siège social d'Ubisoft est depuis à Montreuil et l'entreprise est présente sur 4 continents. Son chiffre d'affaires au 4e trimestre 2004 est de 186 millions d'euros. Parmi les succès d'Ubisoft: MYST, chargé de cette matière de Bretagne et qui en est à la cinquième séquelle, Rayman, Prince of Persia, Tom Clancy's splinter cell et beaucoup d'autres. Certains jeux ont dépassé les 10 millions d'unités vendues.

voir le site (voir le site)

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.