Turquie: Un peuple qui en opprime un autre ne saurait être libre

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti de la Nation Occitane
Porte-parole: JEAN PIERRE HILAIRE

Publié le 29/04/17 13:38 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

27 avril 2017

Turquie: Un peuple qui en opprime un autre ne saurait être libre

Il y a un peu plus d'un siècle, à partir de 1914, le gouvernement «jeune-turc» organisait les génocides des minorités chrétiennes d'Anatolie : arménienne, araméenne (Assyriens, Chaldéens et Syriaques) et grecque (Grecs pontiques et Cappadociens).

Les massacres, les famines et déportations ont duré jusqu'en 1918 et même au delà, pour ce qui est des Grecs.

La république de Turquie persiste dans la négation de ces génocides et l'exaltation du passé impérial et impérialiste ottoman.

Elle l'a poursuivie dans l'expédition coloniale de Chypre en 1974.

Elle nie l'identité kurde et mène depuis 1984 une guerre coloniale contre les Kurdes, considérés comme «Turcs des montagnes».

De la laïcité autoritaire d'Atatürk au conservatisme islamique dit «modéré» d'Erdogan, l'histoire de la république de Turquie n'est pas un modèle de démocratie.

Par le référendum constitutionnel du 16 avril 2017, une étroite majorité de l'électorat turc, mobilisée par un discours d'unité «nationale», a approuvé la mise en place d'une dictature.

Le Parti de la Nation Occitane rappelle que le principal modèle dont s'est inspiré Atatürk est celui de la République Française, une et indivisible.

mailbox imprimer
Parti de la Nation Occitane

Vos commentaires :

Lucien Le Mahre
Samedi 29 avril 2017

Vous avez entièrement raison dans l'énoncé de votre titre, mais malheureusement, dominateurs ou oppresseurs sont beaucoup plus cyniques !

La parade qu'ils présentent rituellement face à cette vérité d'évidence, c'est bien sûr la négation du peuple dominé ou opprimé. Ni vu ni connu je t'embrouille : ce sont de gros malins ...

Quand d'un coup les Kurdes deviennent des Turcs d'altitude, que les Bretons, Normands ou Vendéens se transmuent indistinctement en Français occidentaux tandis que les Occitans sont recensés comme des Français lambda ayant simplement élu domicile au sud de l'hexagone, difficile en effet de distinguer sur quoi porte l'oppression.

Là dessus on passe tranquillement le karcher sur toutes les scories linguistiques, historiques, culturelles et politiques qui pourraient encombrer le paysage et contrarier la Marche du Progrès.

Et le tour est joué !

ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 7 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.