Tout le monde l'aura compris, s'opposer au nom Polig Monjarret est se couvrir de ridicule ; ne pas le proposer l'est tout autant.

-- Société --

Communiqué de presse de Bemdez
Porte-parole: Bertrand Deléon

Publié le 17/10/12 19:52 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Suite à notre réaction enthousiaste au courrier du Conseil Général, des propos moins positifs sur la question que nous se sont faits entendre.

Or, nous maintenons notre avis car il semble clair que :

- après avoir rappelé la loi, cette réponse précise que le CG reste tout de même ouvert à la proposition d'attribuer le nom de Polig Monjarret au nouveau collège public du Pays de Vannes à Plescop. Cela veut dire que le CA du collège ou la mairie n'ont plus qu'à revenir sur leur décision.

- la famille de Polig Monjarret a bien souligné qu'elle a voulu mettre un terme à une polémique qui les a éprouvées. Elle a, depuis, exprimé son souhait que justice soit faite. Jamais, elle ne s'opposera à ce que le nom légitime soit à nouveau à l'ordre du jour.

- nous savons que rien n'est à reprocher à Polig Monjarret, c'est jugé et avéré, donc que des membres du CG, de la mairie ou du CA refusent ce nom initialement prévu relèverait de l'acharnement ou de la psychiatrie.

- si le nom de Polig Monjarret devait être retiré, Bemdez s'attelerait à faire supprimer une grande partie de nos noms de rues et places (voir un avant-goût sur ce blog : (voir le site) irrespecteux pour les Droits de l'Homme et particulèrement ceux du Peuple breton. Ce sera la poursuite d'une campagne illimitée.

Nous appelons tous les individus, associations, collectifs et formations politiques à encourager le Conseil général, la mairie et le collège de Plescop à soutenir ce nom. Nous ne croyons pas un instant qu'élus et héritiers de Polig Monjarret feront triompher le manque de dignité et la couardise.

_____________________________________________________________________________

Sed amañ dindan ul lizher-skouer da vezañ kaset d'an dilennidi dre bostel pe dre ar Post :

Ci-dessous une lettre-type à envoyer aux élus par courriel ou par la Poste :

Kuzul an Departamant / Conseil Général :

Da Aotroù Kadoriad Kuzul-Meur ar Mor-Bihan

A Monsieur le Président du Conseil Général du Morbihan

Straed Sant-Tropetz / rue Saint-Tropez

56 000 GWENED / VANNES

contact [at] cg56.fr

Kumunioù an tolpad-kêrioù pa ouzer n'eus ken nemet Maerez Pleskob ha Maer Sterwenn a oa bet seven a-walc'h evit respont :

Les communes de la communauté d'agglomération où seuls les maires de Plescop et de Monterblanc avaient eu la politesse de répondre :

mairie.maire [at] arradon.com ; mairie [at] baden.fr ; accueil.elven [at] mairie-elven.fr ; mairie [at] ileauxmoines.fr ; secretariat [at] mairie-iledarz.fr ; mairie.larmorbaden [at] wanadoo.fr ; accueil [at] lebono.fr ; mairie.hezo [at] wanadoo.fr ; mairie.meucon [at] wanadoo.fr ; mairie [at] mairie-monterblanc.fr ; mairie.noyalo [at] wanadoo.fr ; plescop.mairie.accueil [at] megalis.org ; contact [at] mairie-ploeren.com ; mairie.plougoumelen [at] wanadoo.fr ; mairie [at] saint-ave.fr ; mairie.st-nolff [at] pays-de-vannes.net ; contact [at] sene.com ; accueil [at] mairie-sulniac.fr ; mairie [at] surzur.fr ; secretariat [at] theix.fr ; mairie.tredion [at] wanadoo.fr ; mairie [at] trefflean.com ; accueil [at] mairie-latrinitesurzur.fr ; contact [at] mairie-vannes.fr ; courrier [at] vannesagglo.fr

________________________________________

Madame, Monsieur…

Par la présente, je souhaite attirer votre attention sur l'intérêt d'attribuer le nom de Polig Monjarret au nouveau collège public du Morbihan à Plescop.

En effet, Polig Monjarret a permis à des milliers de Bretonnes et de Bretons de pouvoir s'épanouir dignement dans leur culture. Ses héritiers se comptent par milliers, ils ont à leur tour participé au développement et à la richesse de la Bretagne et particulièrement de la musique bretonne. Ce travail est à l'origine de nombreux festivals et des relations interceltiques qui profitent aux collectivités territoriales jusqu'aux établissements scolaires dans les échanges linguistiques.

Polig Monjarret, c'est l'image d'une Bretagne vivante, se renouvelant à chaque génération.

Une poignée de détracteurs, connus pour leurs excès, ne doit pas faire reculer des élus. La vérité est connue sur Polig Monjarret ; il n'y a rien qui puisse faire obstacle à l'attribution de son nom à un espace public. Salir son passé, c'est salir l'ensemble de notre société car nous sommes tous ses héritiers.

Il n'est pas concevable un instant que la peur de la polémique fasse abandonner tout courage politique.

Le collège public de Plescop s'appellera Polig Monjarret.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur...., l'expression de mes sentiments bretons les plus sincères.

Signature.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1052 lectures.
mailbox imprimer