Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Tous à Nantes le 27 février 2010, pour la réunification de la Bretagne
Les Jeunes de l'UDB relaient l'appel de 44 = Breizh et de Bretagne Réunie à participer à la réalisation de la grande fresque humaine pour la réunification de la Bretagne, samedi 27 février 2010. Ils se rendront au rendez-vous à 14 h, aux Machines de l'Île, boulevard Léon Bureau.
Mona Bras pour UDB le 20/02/10 20:39

Les Jeunes de l'UDB relaient l'appel de 44 = Breizh et de Bretagne Réunie à participer à la réalisation de la grande fresque humaine pour la réunification de la Bretagne, samedi 27 février 2010. Ils se rendront au rendez-vous à 14 h, aux Machines de l'Île, boulevard Léon Bureau.

Les Jeunes de l'UDB rappellent que la réunification de la Bretagne figure dans les engagements de campagne des listes Europe Écologie Bretagne et Europe Écologie « PDL ».

La présence d'élu(e)s UDB dans les municipalités a permis le vote de vœux en faveur de la réunification dans de nombreuses villes bretonnes. De même, la présence d'élus autonomistes de l'UDB au Conseil régional de Bretagne a permis la création d'une commission mixte entre le CRB et le Conseil régional de Loire-Atlantique, premier pas vers une réunification effective et concrète.

Si la balle est dans le camp des parlementaires bretons, la mobilisation populaire est essentielle pour influer positivement sur les projets de future réforme territoriale.

Soyons tous à Nantes , le 27 février, pour une Bretagne réunifiée !

Pour les Jeunes de l'Union démocratique bretonne,
Gwendal Rioual

Pour consulter l'article sur le blog des jeunes de l'UDB
(voir le site)

.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1245 lectures.
Vos 3 commentaires
David Le Borgne Le Mardi 31 août 2010 23:27
Le Mouvement Démocrate de Bretagne et de Loire Atlantique sera très bien représenté à la fresque humaine. En effet, Patricia Gallerneau, tête de liste du MoDem en Pays de la Loire et Loire Atlantique a confirmé sa présence à ce rassemblement samedi prochain. Elle fait partie en effet de Bretagne Réunie. D'autres candidats de sa liste comme Philippe Renaud et moi même seront également présents. Le MoDem souhaite en effet qu'un débat ait réellement lieu après les élections régionales sur le redécoupage des régions, débat qui devra être conclu par des référendums locaux. C'est la seule voie qui puisse permettre de retrouver un réel consentement des populations concernées, car il s'agit de prendre le problème dans sa globalité
(0) 

Yannig BICHON Le Mardi 31 août 2010 23:27
M. Le Borgne,
"Le MoDem souhaite en effet qu'un débat ait réellement lieu après les élections régionales sur le redécoupage des régions, débat qui devra être conclu par des référendums locaux. C'est la seule voie qui puisse permettre de retrouver un réel consentement des populations concernées, car il s'agit de prendre le problème dans sa globalité"
Un petit rappel: la Loire-Atlantique a été séparée de la Bretagne juste par décrets imposés, sans référendum(1941 et 1955). Si la France a su séparer par décret, c'est de même qu'elle devra réunifier!
(0) 

Léon-Paul Creton Le Mardi 31 août 2010 23:27
Yannig Bichon je suis comme vous, un tenant du choix du décret depuis des années, à fin d'assurer la réunification de la Bretagne.
La légitimité de l'état de Vichy de 1941, de ses actes et de «ses» décrets __la plupart annulés, pas celui qui nous concerne__ a été contestée, et n'a cessé de l'être par différents groupes et partis au gré de leurs intérêts, ou de divers combats pour les "Droits de l'Homme"...
Aujourd'hui dans le Télégramme de Brest je vois sous la plume d'Hervé Queillé et concernant « LA RÉUNIFICATION » dans les régionales en Bretagne, que le référendum est le : «Sujet sur lequel s'accordent toutes les listes». Cet éventuel consensus évoqué, personnellement, ne me plaît pas pour plusieurs raisons!
a) Il ne précise pas quelles populations seraient concernées par un référendum.
b) À un référendum _en France_ il n'est généralement pas répondu à la question posée. Et les campagnes menées s'arrangent bien pour que cela soit ainsi.
c) Ne connaissant pas les délais dans lesquels ce référendum pourrait être tenu, je crains qu'ils ne soient les plus longs possible afin de s'assurer que la mémoire et l'identité des « autochtones et indigènes » soit attaquées, amoindries et s'estompent de plus en plus.
Que jusqu'à ce vote, le brassage de population soit le plus important et le plus formaté possible. Cela est à souhaité certainement par « les » pouvoirs se situant contre une réunification bien sûr. C'est dans cet objectif sans aucun doute, que beaucoup feront en sorte que le « référendum » ait lieu sur les deux régions entières de Bretagne et Pays de Loire…
d) Enfin je pense que beaucoup de Bretons n'accepteront jamais l'arbitrage négatif d'un référendum. Non par refus du verdict de la « « Démocratie » » mais parce que justement ce référendum, n'en serait qu'une manipulation grossière.
Les référendums sur l'Europe et sa construction en Irlande, en France et en Hollande par exemple ont montré de manière éclatante dans beaucoup de pays la valeur accordée à un référendum, donc à la démocratie par nos élus et dirigeants !
Je suis d'autant plus triste de ce constat et en conséquence opposé au référendum pour la réunification, que je suis un démocrate, un Breton et un européen convaincu.
La Bretagne est victime parmi d'autres, d'un moment particulier de l'Histoire alors: Ce qu'un décret –considéré illégitime- « ampute » allègrement ! Qu'un décret légitime le « répare »!
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons