Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Bernard Le Nail. 2007 (Coll. particulière).
Bernard Le Nail. 2007 (Coll. particulière).
François Guillemot dit Villebois (Guérande 1681 - Dorpat/Tartu 1760) aide de camp du tsar de Russie Pierre le Grand - gouverneur du port de guerre de Kronstadt - membre du conseil de l'amirauté à Saint-Petersbourg - vice-amiral de la marine impériale de
François Guillemot dit Villebois (Guérande 1681 - Dorpat/Tartu 1760) aide de camp du tsar de Russie Pierre le Grand - gouverneur du port de guerre de Kronstadt - membre du conseil de l'amirauté à Saint-Petersbourg - vice-amiral de la marine impériale de
Le château d'Ahja au sud-est de Tartu (Estonie) que se fit construire en 1749 le Breton de Guérande François Guillemot vice-amiral de la flotte russe (photo juillet 2007).
Le château d'Ahja au sud-est de Tartu (Estonie) que se fit construire en 1749 le Breton de Guérande François Guillemot vice-amiral de la flotte russe (photo juillet 2007).
Le livre aux éditions Les Portes du Large. 2006. Collection 'Bretons à travers le monde'.
Le livre aux éditions Les Portes du Large. 2006. Collection 'Bretons à travers le monde'.
Logo de la maison d'édition.
Logo de la maison d'édition.
- Conference -
Tournée de conférences de Bernard Le Nail sur François Guillemot, le petit Guérandais qui devint l'aide de camp du tsar Pierre le Grand
Après Mesquer, Le Conquet, Le Croisic et Pornichet, Bernard Le Nail évoquera mercredi 21 novembre à Lorient et le 12 décembre à Vannes, le destin d'un jeune Guérandais, François Guillemot qui, ayant sauvé la vie du tsar de Russie Pierre le Grand en Europe, devint son aide de camp et poursuivit une brillante carrière en Russie
Maryvonne Cadiou pour ABP le 17/11/07 13:26

Il y a quelques années, en parcourant un article du docteur Louis Dujardin (1885-1969), paru en 1957 dans les Cahiers de l'Iroise, Bernard Le Nail tomba sur un passage dans lequel le grand érudit breton évoquait l'histoire étonnante d'un jeune Guérandais, François Guillemot, qui avait sauvé la vie du tsar de Russie Pierre le Grand alors que celui-ci voyageait incognito en Europe de l'ouest.
Il était passé à son service comme aide de camp et avait ensuite poursuivi une brillante carrière dans la marine impériale de Russie jusqu'au grade de vice-amiral.
Le docteur Dujardin mentionnait un manuscrit attribué audit Guillemot (ou plus exactement au sire Villebois, nom sous lequel il fut surtout connu en Russie), manuscrit conservé à la Bibliothèque Nationale à Paris.
Ce manuscrit avait fait l'objet d'une édition à Paris en 1853 sous le titre suivant : Mémoires secrets pour servir à l'histoire de la cour de Russie sous les règnes de Pierre le Grand et de Catherine Ière..

Passionné depuis de nombreuses années par les destins des nombreux Bretons partis sillonner les mers de la planète, Bernard Le Nail décidait de creuser le sujet. C'était le début d'une grande enquête, qui se poursuit encore aujourd'hui...

Premier constat :
Il n'était question nulle part dans les livres parus en Bretagne de ce Breton devenu vice-amiral en Russie et, à Guérande, sa ville natale, personne ne semblait en avoir jamais entendu parler. Aucun dictionnaire biographique breton ne le mentionnait. En revanche, à la Bibliothèque Nationale, le manuscrit, datant probablement des années 1750, était bien là, de même que l'édition faite à Paris en 1853 par le comte Théophile Hallez, sans doute à un tirage modeste.

Autre constat :
Certains biographes de Pierre le Grand évoquait bien, sans le nommer, un gentilhomme bas-breton qui avait sauvé la vie du tsar lors d'une traversée maritime en mer du Nord en janvier 1698.
Par ailleurs, l'académicien d'origine russe Henri Troyat (Lev Tarassof de son nom d'origine), mort en mars dernier, citait à diverses reprises le sire Villebois dans sa biographie de Pierre le Grand et il était également question d'un autre Villebois dans sa biographie de Catherine II...

En 2006
La découverte d'un ouvrage de généalogie en allemand paru à Görlitz en 1929 et consacré à la noblesse balte allait permettre à l'enquête de faire un bond décisif en révélant la lignée généalogique menant des Guillemot de La Villebiot, de Bretagne, aux Guillemot de Villebois, dans l'Empire russe. L'acte de mariage des parents de François Guillemot et son propre acte de baptême étaient retrouvés peu après dans les anciens registres paroissiaux de Saint-Aubin de Guérande conservés à la mairie de la ville. Et diverses autres petites découvertes apportaient de nouveaux détails sur le destin de ce personnage oublié.
Grâce à Pierre Le Roux, président de l'Organisation des Bretons de l'Extérieur, vivant à Saint-Petersbourg, des photos du superbe hôtel particulier de François Guillemot, au 30 Perspective Nevski, parvenaient en Bretagne.

Fin décembre 2006
Bernard Le Nail faisait paraître aux éditions Les Portes du large un livre intitulé Mémoires secrets d'un Breton à la cour de Russie sous Pierre le Grand (224 pages, 20 €), contenant le texte intégral du manuscrit conservé à la Bibliothèque Nationale, précédé d'une étude sur l'histoire mystérieuse de ce manuscrit et suivi de l'histoire de François Guillemot.

Beaucoup d'internautes ont pu suivre les principales étapes de cette enquête sur le site de l'ABP : ( voir l'article ) en décembre 2006 et ( voir l'article ) en avril 2007. Grâce à la magie d'internet, Bernard Le Nail réussissait, peu après parution du livre, à retrouver des descendants de l'amiral guérandais, aujourd'hui fixés en Allemagne, et à obtenir de l'un d'entre eux la reproduction d'un tableau (non localisé pour le moment) représentant François Guillemot (ci-joint) et aussi celle d'un autre tableau représentant sa seconde épouse, Élisabeth Glück, compagne d'enfance de la future impératrice Catherine 1ère.
Une chercheuse du CNRS trouvait dans les Archives historiques de Moscou un autre exemplaire du manuscrit conservé à la BNF.

En juillet dernier
Bernard Le Nail et sa famille se rendaient en Estonie et retrouvaient le château d'Ahja qu'il s'était fait construire près du grand domaine de Kurrista offert par Pierre le Grand. Ils ne parvenaient pas à retrouver la tombe du Guérandais dans les ruines de l'ancienne cathédrale de Tartu, mais ils retrouvaient dans un cimetière de village, à Vönnu, la chapelle funéraire de son fils Alexandre, qui fut général et grand maître de l'artillerie russe sous le règne d'Élisabeth Petrovna...

Les recherches continuent
Il est probable que les archives russes n'ont pas encore livré tous leurs secrets et qu'il sera bientôt possible de savoir encore beaucoup plus de choses sur le destin étonnant de ce jeune Guérandais.


Après avoir fait plusieurs conférences sur ce destin au cours de ces derniers mois, à Mesquer, au Conquet, au Croisic et à Pornichet, Bernard Le Nail sera mercredi prochain à Lorient et donnera à 18 h 30 une conférence sur François Guillemot dans le cadre de l'Université Populaire Bretonne, au 21 quai des Indes, salle Henri Ducassou. Entrée libre.

Il donnera une nouvelle conférence à Vannes le mercredi 12 décembre, au château de l'Hermine, devant les membres de la Société Polymathique du Morbihan, et une autre encore, en janvier, à Nantes, dans le cadre de la section nantaise de l'Institut Français de la Mer.

Le livre Mémoires secrets d'un Breton à la cour de Russie sous Pierre le Grand est toujours disponible en librairie. Il sera aussi naturellement présenté samedi 24 et dimanche 25 novembre à Guérande sur le stand des éditions Les Portes du large, dans le cadre du Festival du livre en Bretagne.

Un grand merci à Bernard Le Nail.

MY Cadiou / ABP

______________________________


Lorient (Université Populaire Bretonne)
Mercredi 21 novembre
Salle Henri Ducassou
21 quai des Indes
18 h 30
Entrée libre

Vannes (Société Polymathique du Morbihan)
Mercredi 12 décembre
Château de l'Hermine
heure à préciser

Nantes (Institut français de la Mer, section nantaise)
Janvier 2008
date et heure à préciser
Maison de la Mer Daniel Gillard
Quai de la Fosse
La Maison de la Mer est l'ancienne Capitainerie du port de Nantes, en bord de Loire, entre les arrêts Médiathèque et Chantiers navals du tramway ligne 1.

Éditions Les Portes du Large
9 rue Charles Duclos
35000 Rennes
tél./fax 02 99 26 99 52

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2674 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons