Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
L'équipe à Lannion. (Photo UDB Yaouank).
L'équipe à Lannion. (Photo UDB Yaouank).
Conférence à Ploufragan. (Photo UDB Yaouank).
Conférence à Ploufragan. (Photo UDB Yaouank).
À L'Hermitage devant l'ancienne gare de Ploeuc-L'Hermitage. (Photo UDB Yaouank).
À L'Hermitage devant l'ancienne gare de Ploeuc-L'Hermitage. (Photo UDB Yaouank).
Cidrerie à Bédée. (Photo UDB Yaouank).
Cidrerie à Bédée. (Photo UDB Yaouank).
À Clisson. (Photo UDB Yaouank).
À Clisson. (Photo UDB Yaouank).
À Nantes devant la Tour Lu. (Photo UDB Yaouank).
À Nantes devant la Tour Lu. (Photo UDB Yaouank).
- Communiqué de presse -
Tour de Bretagne de l'Autonomie par les jeunes de l'UDB
C'est dimanche dernier que débutait le tour de Bretagne des Jeunes de l'UDB. La première journée avait pour thème les algues vertes et la première étape choisie était Plestin-les-Grèves. Au menu, musique et tractage sur le marché, une «écologie optimiste» qui contraste avec la difficulté du combat mené depuis des décennies. L'après-midi, la caravane a longé la côte du Trégor ainsi que celle du Goëlo
Mona Bras pour UDB le 14/04/10 19:59

Dimanche 11 avril 2010. Petit tour de chauffe pour le premier jour du Tro-Breizh an Emrenerezh !


C'est dimanche dernier que débutait le tour de Bretagne des Jeunes de l'UDB. La première journée avait pour thème les algues vertes et la première étape choisie était Plestin-les-Grèves. Au menu, musique et tractage sur le marché, une « écologie optimiste » qui contraste avec la difficulté du combat mené depuis des décennies.

L'après-midi, la caravane a longé la côte du Trégor ainsi que celle du Goëlo : Tréguier, Paimpol, Plouézec, Plouha, Binic où nous sommes allés à la rencontre de quelques touristes amusés de nous voir en combinaisons blanches ! Enfin, Pordic et Ploufragan où s'est tenue une conférence intitulée « un Vigipol contre les algues vertes ».

Robert Pédron, adjoint au maire de Plérin et vice-président UDB de Saint-Brieuc agglomération, a résumé la problématique des algues vertes et l'actualité de l'agglomération à ce sujet. « Que faire des algues vertes ? » est une question récurrente à laquelle peu d'élus savent répondre de façon satisfaisante. On ne peut cautionner le système productiviste qui crée les algues vertes, mais le devoir de sécurité des maires les oblige à privilégier à court terme le système curatif. Puis, le relai a été passé à Jacques Mangold, directeur du Vigipol et maire de Plouézec. L'objet de son intervention était d'exposer les intérêts d'une structure de lutte contre les algues vertes au regard du bras de fer inégal entre citoyens et lobbys.

Nous publierons d'ici peu une vidéo et quelques photos du « happening » et de la conférence. Dans l'immédiat, la route se poursuit...


Lundi 12 avril 2010 : Deuxième jour du Tro Breizh. Tout va bien !

Le deuxième jour du Tro-Breizh an Emrenerezh a été mouvementé : un petit incident sur la portière du véhicule, quelques péripéties que nous n'attendions pas, mais qui, finalement, ont été « gérées » dans le calme ! Alan Stivell est malgré lui la mascotte de ce deuxième jour et son dernier album est en grande partie responsable de la bonne humeur dans le mini-bus.  

Après un marché à Châtelaudren, quelques discussions autour de la paysannerie et des écoles Diwan, nous avons filé sur Loudéac en passant par Quintin et L'Hermitage où nous avons posé devant l'ancienne gare. Nous sommes en effet de fervents partisans de la réhabilitation de la ligne ferroviaire sud-nord, Auray Saint-Brieuc.  

Ensuite, quelques étapes parsemées avant de rejoindre Bruz. Nous sommes notamment passés par Bédée pour voir notre camarade Loic Berthelot, élu de sa commune, et par ailleurs propriétaire d'une cidrerie.

Dernier arrêt, le centre de rétention administrative de Saint Jacques où Jef Monnier, militant du collectif des sans papiers et par ailleurs membre de l'UDB, nous a dressé une situation du mouvement et des conditions de rétention des sans-papiers. Cela n'étonnera personne de savoir que le contexte législatif empire...

Enfin, la conférence de ce soir avait pour thème « l'enseignement bilingue en Ille-et-Vilaine ». Les invités Virginie Pronost et Grégoire Mazo de Divskouarn ont présenté leur structure principalement implantée dans le Léon pour l'instant, mais également les bienfaits de l'enseignement breton avant l'école. Des assistantes maternelles aux Conseils généraux, un discours complexe et trop peu entendu. Nous tenons également à remercier Fulup Travers d'Ofis ar brezhoneg pour son exposé complet sur la situation de l'enseignement dans le département. Le constat (trop souvent entendu pour le coup) est de dire que l'enseignement public n'est pas suffisamment volontariste. Disons-le clairement, l'État se moque de la demande des parents d'élèves et le choix de faire cette conférence à Bruz n'était pas lié au hasard !


Mardi 13 avril 2010 : Troisième jour du Tro-Breizh : nécessaire réunification !

Partie de Rennes, la caravane de l'autonomie a continué son chemin sur Vallet, puis Clisson avant de faire escale sur Nantes. Malheureusement, l'entreprise que nous devions visiter en matinée n'a pas pu nous recevoir. Nous aurons tout de même l'occasion d'y retourner prochainement… à charge de revanche !

Si l'UDB-Yaouank est très active en Bretagne administrative, il n'en est pas de même en Loire-Atlantique, avouons-le ! L'équipage composé de Morlaisien, Briochain, Rennais, Guingampais et Lorientais a une nouvelle fois pu se rendre compte des dégâts de 60 ans de « partition » de notre territoire : à Clisson par exemple, le pays des vignes, nous avons rencontré une « mutuelle ligérienne », des crêperies « pas bretonnes » et pas un seul Gwenn ha Du à l'horizon. Pas d'hostilité pour autant, mais une indifférence apparente.

Nous profitons d'ailleurs de notre passage à Clisson pour soutenir le festival Hellfest, menacé par certaines associations catholiques et par l'évêque de Clisson, les taxant de promotion d'une « culture de mort » quand l'association entretient de très bonnes relations avec les riverains et ses partenaires. La diversité musicale doit, elle aussi, être préservée.

Si l'UDB est un parti autonomiste, il va de soi pour l'UDB que l'autonomie pour la Bretagne ne peut s'envisager sérieusement sans réunification… Justement, l'échange organisé à la Maison des syndicats en soirée avait pour thème « Quelle stratégie pour la réunification ? ». 30 personnes de divers horizons ont pu échanger et dégager des pistes sur des stratégies futures et pourquoi pas communes ! Un compte-rendu de cette journée sera d'ailleurs rédigé à l'issue du Tro-Breizh.


Demain, la caravane reprendra la route pour le Morbihan … War hent an Emrenerezh !

Retrouvez toutes les infos au jour le jour sur le blog des jeunes de l'UDB
(voir le site)

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1175 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons