Télécoms: Aide de la Région
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 6/12/03 19:23 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Les Télécoms, un pôle de développement en Bretagne ont perdu (selon TVBreizh) 5000 emplois en 3 ans. La Commission permanente du Conseil Regional de novembre a attribué une enveloppe globale de 3,606 millions d'euros à des actions relevant du développement économique.

Les principales opérations aidées sont :Trois nouvelles entreprises, implantées à Lannion, bénéficient d'une PRCE (prime régionale à la création d'entreprise) et d'une avance remboursable :

- Néotip, issue d'un projet de France Télécom R&D, a vu le jour en juin dernier. La société, dirigée par Michel L'Hostis, a mis au point des logiciels de visioconférence (produits Proxy VoIP et IPBX) via l'ADSL partagé. Par rapport à ses concurrents, Néotip propose des solutions interopérables et très économiques car reposant sur l'intégration de logiciels libres. L'équipe doit être constituée, d'ici 3 ans, de 15 personnes.

Aides régionales d'un montant global de 91 000 euros.

- Tietronix Optics, créée en décembre 2002 par le spationaute J-Loup Chrétien, développe des systèmes optiques de protection contre les sources de lumière agressives, soleil ou phares de voitures. Cette technologie brevetée, dénommée Eclipse, peut déboucher sur de nombreuses applications dans les domaines des transports maritimes et terrestres, de l'aéronautique ou de la sécurité. Sur ce marché mondial, l'objectif est de finaliser un contrat de partenariat avec la Défense en 2004, de lancer un premier produit industriel sur le marché automobile en 2006, et de maintenir une politique de propriété industrielle offensive. Le recrutement de cadres de haut niveau est prévu pour un effectif annoncé de 15 personnes d'ici 3 ans.

Aides régionales d'un montant global de 115 000 euros.

- Yenista Optics est le fruit d'une association de deux ingénieurs télécom qui, depuis juin 2003, se sont lancés sur le marché des modules optiques pour le compte d'équipementiers, de laboratoires de R&D et de fabricants d'appareils de tests et mesures. L'atout de cette jeune société, par rapport aux leaders mondiaux canadien et japonais, est de réaliser des petites séries répondant à des demandes spécifiques et de bénéficier d'une technologie unique en France, grâce à l'acquisition de brevets détenus jusqu'alors par Highwave Optical Technologies. Ce développement s'accompagne, sur 3 ans, de 10 créations d'emplois.

Aides régionales d'un montant global de 115 000 euros.

source: site de la Région Bretagne

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.