Surzur à livre ouvert, le 10e Salon du livre
Communiqué de presse de Philippe Argouarch

Publié le 10/05/11 23:45 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le Salon du livre de Surzur change de formule et s'installe en centre bourg, le dimanche 22 mai, de 10 h 30 à 18 h en continu.

Autre nouveauté : la commune a décidé d'offrir un chèque-livre de 5 € à chaque enfant des écoles de Surzur, valable le jour du Salon, afin de promouvoir le goût de la lecture chez les plus jeunes.

50 auteurs, illustrateurs, éditeurs et libraires seront présents pour des rencontres, des échanges et des dédicaces.

Une animation de rue « Mémé », par Laurence Durand, créera une dynamique festive tout au long de la journée.

Un jeu de tapis grandeur nature en extérieur divertira les plus jeunes.

La Médiathèque, ouverte pour l'occasion, proposera des animations : lectures, dédicaces, conférences et diaporama.


Contacts :

(voir le site) du blog du Salon pour le détail du programme ou : (voir le site) de la commune. Tél : 02 97 42 17 56 et mediatheque [at] surzur.fr


Le dimanche 22 mai 2011 sera beau et ensoleillé ! !

Ne manquez pas ce rendez-vous !

Buvette, crêpes et restauration sur place.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1241 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.