Surproduction du chou-fleur en Bretagne
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 10/02/04 20:41 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La récente douceur printanière a entraîné une surproduction du chou-fleur en Bretagne, premier producteur de l'Hexagone, poussant les agriculteurs à détruire par centaines de milliers ce produit dont la consommation chute quand grimpe la température.

Il y aurait une surproduction de 10 millions de choux. Le prix au producteur est 10 a 15 centimes mais en dessous de 30 cnetimes le producteur perd de l'argent. Les producteurs bretons qui representent 80% de la production française en sont arrivés a brûler le surplus en esperant attirer l'attention des pouvoirs publics.

ABP

source: (voir le site)

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.