Surplace ou grand déballage sur les aéroports de Nantes ?

-- Economie --

Dépêche
Par Christian Rogel

Publié le 14/09/13 9:33 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le 10 septembre, les associations et les collectifs anti-nouvel aéroport ont eu une entrevue avec le Ministre des Transports.

Celui-ci leur a confirmé que les questions de bruit seraient mises à plat. Selon, l'association opposée au survol de Nantes, celui-ci serait maintenant plus fort, puisque le trafic aérien augmente.

A la réunion prévue le jeudi 12 septembre par la commission du dialogue, à la Préfecture de Nantes, les organismes opposants ne sont pas venus, car ils disent n'avoir pas été convaincus par Frédéric Cuvillier.

Les deux associations qui sont pour le transfert à Notre-Dame-des-Landes et qui revendiquent 4000 adhérents, ont pointé qu'il était curieux que les opposants refusent la main tendue par l'Etat et disent refuser de dépendre de leur bon-vouloir pour les discussions en cours.

Jacques Auxiette, président de la région Pays-de-la-Loire, a été, comme à son habitude, beaucoup plus tranchant dans ses appréciations.

Selon, le préfet, c'est à l'automne que l'étude sur un éventuel réaménagement de Nantes-Atlantique sera publiée. Elle confirmera ou non les appréciations négatives déjà portées par la Direction générale de l'aviation civile.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1288 lectures.
mailbox imprimer