Succès du premier salon du livre de Quimper
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 18/05/15 0:24 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le premier salon du livre de Quimper s'est terminé ce soir dans la bonne humeur avec le soleil au rendez-vous. Dans un espace assez réduit mais bercé par l'histoire de Quimper, entre l'Odet, l'église du prieuré de Locmaria, et les Faïenceries, les visiteurs ont pu découvrir une étonnante concentration de romanciers bretons et autres. Ce fut avant tout un événement littéraire de qualité, au milieu de cette architecture de vieilles pierres chargées d'histoire. Un lieu idéal pour des ateliers, des présentations, des discussions autour de l'imaginaire et du fantastique offerts par la littérature. "L'organisation et la réception des auteurs ont été impeccables" nous a confié un des romanciers présents, Gérard Chevalier.

Patrick Birrien-Cochard, le directeur, parle de 5 000 entrées uniquement pour la journée du samedi. Si les entrées étaient à 5 euros, Patrick Birrien-Cochard précise que ce salon ne reçoit aucune subvention, d'où la nécessité de faire payer l'entrée. Répondant aux critiques de la part d'écrivains bretons non-invités et de la presse régionale (Ouest-France et Le Télégramme pour les citer), le directeur rappelle que le salon du livre de Quimper est une initiative privée (une association loi 1901) et que Nathalie De Broc (la présidente du salon) et lui-même "ont le droit d'inviter qui ils veulent".

Ce salon devrait avoir lieu tous les ans à la même date (le week-end de l'Ascension).

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1271 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 2 commentaires
Patricia-Ines Le Cain.
2015-05-19 07:57:42
Un très grand merci pour ce week-end littéraire qui fut une jolie parenthèse . L'accueil chaleureux des hôtes , les auteurs écrivains se prêtant généreusement à nos attentes .
Quimper avait besoin d 'un évènement de cette ampleur, je salue le courage car il en aura fallu, de Patrick Birrien - Cochard , et Nathalie de Broc .
Je souhaite de tout coeur les retrouver avec autant d'enthousiasme l'an prochain .
Felicitations .
(0) 
Laurent Ségalen
2015-05-19 23:15:26
S'il est décevant de ne pas pouvoir participer à un salon du livre qui se passe dans notre région, il faut aussi admettre de manière encore plus logique que les organisateurs ont tout à fait raison de s'arroger un droit arbitraire d'inviter qui bon leur semble. Et cela pour plusieurs raisons : thème choisi, niveau retenu, nombre de places, relations personnelles, attitudes conviviales et parfois d'ordre professionnel selon la maison d'édition. Il vaut mieux pour un organisateur avoir le choix de ses auteurs que de trimer à complèter sa liste ... Bravo aux initiateurs qui ont pris des risques et ont surtout donné un temps très important de leur activité au quotidien pour mener à bien cette gageure. signé un visiteur du salon Laurent Ségalen
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.