-- Agrobusiness --

SPACE 2018

SPACE 2018
Stéphane Travert, ministre de l'agriculture
SPACE 2018
Les principaux organisateurss du Space, Anne-Marie Quéméner, Marcel Denieul, André Sergent, Jean-Yves Rissel.

100 000 visiteurs et 750 animaux

Cette grande manifestation se déroule du mardi 11 au vendredi 14 septembre au Parc-Expo de Rennes. 1 410 exposants, dont 456 en provenance de 41 pays sont présents pour cette 32è édition,65 en provenance d'Allemagne, 57 des Pays-Bas, 41 d'Italie, 39 des USA...

.

Ces entreprises sont majoritairement issues des secteurs de l'agro-nutrition, de l'aviculture, du secteur bovin et de l'énergie. Une centaine de conférences, rencontres et débats figurent également à l'agenda de ces quatre jours. En 2017 , 14 028 visiteurs de 128 pays sont venus sur le site. Parfois, la délivrance des visas est refusée...

Anne-Marie Quemener, commissaire générale « Notre ambition est de faire vivre la marque Space tout au long de l'année afin d'incarner les filières d'élevage et promouvoir le savoir-faire breton en France et à l'étranger »

Marcel Denieul ,président « Les conférences, les démonstrations de nouveaux produits, l'engagement de chacun dans la réussite du salon, confirment et renforcent la notoriété et la puissance du Space. Je suis satisfait que le cri d'alarme des agriculteurs ai été entendu l'année dernière, mais je regrette de ne pas pouvoir féliciter le ministre cette année pour la réussite de ce projet »

Deuxième visite pour Stéphane Travert, ministre de l'agriculture, pas d'incident notable à noter, sinon des échanges vifs et des sifflets ! Le ministre a une nouvelle fois interpellé la profession agricole, sur sa capacité à s'organiser pour faire contrepoids, aussi bien face aux industriels que face à la distribution. Extraits de son discours « Depuis 20 ans, la teneur moyenne en nitrates a baissé de 30 % dans les cours d'eau bretons... L'évolution du Groupe Doux : son rachat par le consortium associant LDC et Terrena traduit une orientation résolue vers la montée en gamme et la reconquête du marché intérieur, dans la droite ligne du plan de filière volaille, avec le soutien du Conseil Régional et de l'Etat »

Les animaux

Une dizaine de concours assure de belles présentations animales, dont les concours nationaux en race Parthenaise, une première au Space, sa viande est mieux côtée que la Charolaise et la race Roussin pour les ovins qui fréquentent les prés salés auprès du Mont St Michel.

550 animaux issues de 13 races différentes vont se succéder sur le grand ring. 200 représentants de 10 races ovines et caprines sont également au menu.

Le Bio

« Le Grand Ouest est le premier producteur de lait bio en France. Nous connaissons une forte croissance depuis 2016, on le voit, beaucoup d'opérateurs se tournent vers le bio et nous sommes là pour les accompagner » indiquent Pascal Le Guern et Magali Jost, présidents respectifs des Interbio Bretagne et Pays de la Loire. Fin 2017,la Bretagne et les Pays-de-Loire comptaient 7 260 exploitations agricoles en Bio, soit une augmentation de près de 15 % en un an, et 12 pour les surfaces Bio et en conversion.

Be REIZH ,la marque partagée bio bretonne rassemble des produits utilisant des ingrédients issus de l'agriculture biologique majoritairement régionaux et ayant un impact positif sur l'activité économique, environnementale et sociale bretonne. Créée en 1991, BVB, Bretagne Viande Bio est le résultat de la rencontre entre des éleveurs et des bouchers souhaitant travailler ensemble. Valorisation dans une filière 100 % bio, implication de tous les acteurs, fonctionnement coopératif, sont à l'ordre du jour. 500 éleveurs assurent 5 productions : bovins, veaux, porcs charcutiers, agneaux et lapins. Gaspard Fourchette est la marque dédiée aux terrines et plats cuisinés.

Philippe Biet

©agence bretagne presse

mailbox imprimer

Correspondant ABP pour RENNES

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 3 multiplié par 7 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

Publicités et partenariat