Cela fait maintenant plusieurs années que la SILL (Société Industrielle Laitière du Léon), emmenée par Gilles Falc’hun, se bat pour trouver un site d’implantation d’une usine de séchage de lait. Après l’abandon du projet à Plouvien, voici que le futur site de Guipavas est pris en otage et menace le développement de ce fleuron de l’industrie bretonne. La SILL, par son projet d’investissement et de développement, souhaite pérenniser et développer la transformation de nos produits agricoles, ici en Bretagne. Cette foi en l’avenir, cette foi en la Bretagne l’honore.

40649_1.jpgProduit en Bretagne

Bien évidemment, s’agissant de la SILL, nous savons que ce projet est respectueux de la réglementation en vigueur, que les 60 emplois annoncés seront créés et que l’entreprise poursuivra ses soutiens déjà nombreux et sincères au territoire. C’est dans son ADN.

Il est grand temps que nous prenions tous conscience que ces recours sans fin font peser une très lourde menace sur l’économie de notre région et, n’ayons pas peur des mots, sur notre civilisation bretonne.

Alors que de nouveaux drames sociaux se déroulent dans d’autres parties de notre région, repousser l’investissement en l’avenir est un crime.

C’est pourquoi Produit en Bretagne apporte un soutien solidaire et massif au projet d’implantation de la SILL à Guipavas et souhaite que lorsqu’il en va de l’intérêt supérieur de la région, chacun comprenne où sont les vrais enjeux.

Loïc Hénaff, président de Produit en Bretagne

mailbox imprimer
logo

Produit en Bretagne est née, en 1993, d’une volonté partagée de quelques décideurs bretons d’agir en faveur de leur environnement économique, culturel, naturel…
C’est aujourd’hui une signature de décideurs engagés dans leur territoire. Cet engagement se traduit par un effet réseau, un progrès continu des entreprises et de l’association.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 4 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.