Soutien aux employés de la SEITA à Carquefou
Communiqué de presse de Breizh Europa

Publié le 15/10/14 12:19 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Breizh Europa assure de son soutien les salariés bretons de la Seita à Carquefou, face à la casse sociale qu'engage le groupe Imperial Tobacco. Alors même que le groupe affichait un bénéfice net d'un milliard d'euros en 2013, il n'hésite pas un an plus tard, dans sa logique financière et boursière, à licencier 1 180 salariés en France dont 327 à Carquefou. C'est-à-dire à écarter les personnes qui sont à l'origine du succès de l'entreprise !

Mercredi 15 octobre, les organisations syndicales sont reçues à Paris au Ministère du travail et de l'emploi afin que des solutions alternatives à la fermeture du site soient trouvées. Breizh Europa souhaite ardemment que le ministre du Travail convainque rapidement le groupe Imperial Tobacco d'engager de nouvelles négociations. Mais il convient de souligner que dans un pays décentralisé, avec de réels pouvoirs dévolus aux régions, les marges de manoeuvre face à ce type de situations auraient été plus grandes.

En effet, dans un cadre fédéral, les sièges sociaux des grandes entreprises sont également décentralisés, tel qu'en Allemagne par exemple, et il est ainsi plus facile pour des élus locaux, plus puissants, d'agir en rencontrant les décideurs sur le les lieux mêmes du bassin d'emploi.

En France, il faut s'en tenir à de sempiternelles réunions « parisiennes », qui font souvent peu de cas des intérêts excentrés, tels ceux des travailleurs bretons. Quand comprendra-t-on en France qu'une des clés de la bonne santé économique allemande réside dans son système fédéral ?

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Caroline Ollivro, présidente de Breizh Europa

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Breizh Europa est un mouvement autonomiste breton et fédéraliste européen. Site internet : (voir le site) Compte Twitter : @BreizhEuropa Page Facebook : Breizh Europa
Vos 2 commentaires
SPERED DIEUB
2014-10-15 12:42:36
Mad eo
Bonne analyse ,face à ce genre de situation ,c'est plus souvent que le mouvement breton devrait réagir ,et de manière objective comme vous l'avez fait .Mais l'essentiel c'est aussi de le faire savoir aux concernés ,j'espère que vous l'avez fait ?
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-10-21 10:27:22
DE MAGUERIE CEO de TOTAL a ete tue dans un accident d'avion . Je l'avais rencontre 2 ou 3 fois , pour de tres tres brefs contacts .
Il etait le patron COMPETENT de TOTAL . Il n'etait pas un Ingenieur ( Ecole Superieure de Commerce de Paris ) , mais etait un "leader" et un Businessman . Il savait tres bien s'entourer pour combler ce qu'il n' avait pas . Je le citais en exemple a mon fils ( 30 ans ) comme exemple a suivre .
Il avait fait un expose il y a quelque temps sur ses idees d'adaptation au Monde qui nous entoure. CELA est EXTREMEMENT applicable a la BRETAGNE qui apparait tres conservatrice .
On n'echappera pas a la mondialisation , ou alors on disparaitra .
L'adaptation , pour survivre , c'est possible .. il faut un autre esprit .Le voulons nous ???Les "politiciens Bretons "sont comme les autres "ils veulent des electeurs .... alors les slogans faciles : Vivre et travailler au pays ???????? je dis en 1850 oui c'etait possible , beaucoup moins maintenant .
J'en ai vu des calicots : Non MOULINEX ne disparaitra pas ... PETROPLUS vivra ????????? qu'en est il maintenant ???????
Le changement , chers compatriotes doit venir de nous memes .Vivre dans les memes conditions que votre Pere , votre Grand Pere est simplement impossible .
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.