Soutien au collectif "pour que vivent nos langues"

-- Langues de Bretagne --

Communiqué de presse de Breizh Europa
Porte-parole: Ollivro Caroline

Publié le 22/11/19 8:29 -- mis à jour le 22/11/19 15:30

Breizh Europa soutient la pétition du collectif Pour Que Vivent Nos Langues adressée à Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation Nationale, et l’appel à manifestation le 30 novembre à Paris devant son ministère, 110 rue de Grenelle dans le 7ème arrondissement. Il faut en effet dénoncer et tenter d’enrayer la politique destructrice de ces différentes réformes qui, sous le couvert de discours mensongers faisant croire à un soutien favorable de l’enseignement des langues minoritaires, n’a que pour seul but d’exterminer lentement mais définitivement la transmission et l’enseignement de ces langues.

Car leur éradication pure et simple est bien la volonté ultime de cette république autoritaire dont le but est le nivellement linguistique par le français. L’État nous tolère certains privilèges, à condition que cela reste dans le domaine strictement « folklorique » mais ne souhaite pas transiger sur l’aspect linguistique, qui semble être une menace permanente à l’unité de l’Etat, alors que la France a été plusieurs fois condamnée par l’ONU pour non-respect de la défense et de la protection des langues minoritaires. Nous appelons tous nos adhérents et sympathisants parisiens à se joindre à cette manifestation et à signer la pétition.

Vincent Fraval

Voir aussi :
mailbox imprimer