Soutenez l'ABP, participez au webothon
Éditorial de Philippe Argouarch

Publié le 7/04/09 10:01 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Si la disparition des hebdomadaires, Breizh Info et Bretagne Hebdo, ne vous a pas concerné; si la reconversion de TV-BREIZH en chaîne généraliste pour mère de famille au foyer vous convient parfaitement; si vous acceptez qu' Orange bloque France 3 ouest sur l'ADSL et impose aux Bretons l'édition régionale de l'Ile de France; si vous trouvez trés bien le black out fait en Loire-Atlantique de toute info Bretagne par Ouest-France et France 3; si vous trouvez normal que la région ne subventionne pas une télé régionale, même en ligne, alors que le département des Côtes d'Armor le fait pour la promotion de son département; si vous ne pensez pas que les mots anglais Big Brother se traduisent en français par "Conseil Supérieur de l'audiovisuel" (CSA); si enfin vous trouvez normal et satisfaisant que les pages "Bretagne" de Ouest-France ne parlent que des accidents de la route; alors, ne soutenez pas l'Agence Bretagne Presse, ne participez pas au webothon.

Dans le cas contraire, si vous trouvez que c'est bien d'avoir un média breton indépendant et mondial, sans publicité, sans subvention avec ficelles attachées, et cherchant à se tenir à la pointe des technologies de l'internet, rendez vous sur (voir le site) .

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1294 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.