Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Selahattin Demirtaþ et Figen Yüksekdað, 
co-présidents du HDP
Selahattin Demirtaþ et Figen Yüksekdað, co-présidents du HDP
- Communiqué de presse -
Si l'objectif d'Erdoğan était d'éliminer la nouvelle gauche et la représentation kurde, c'est raté estime le Parti démocratique des peuples (HDP)

Les co-présidents du Parti démocratique des Peuples, Selahattin Demirtaş et Figen Yüksekdağ, ont donné hier une conférence de presse, au cours de laquelle ils ont démontré qu'ils étaient loin d'être

André Métayer pour Amitiés kurdes de Bretagne le 3/11/15 22:56

Les co-présidents du Parti démocratique des Peuples, Selahattin Demirtaş et Figen Yüksekdağ, ont donné hier une conférence de presse, au cours de laquelle ils ont démontré qu'ils étaient loin d'être abattus.

Figen Yüksekdağ : nous sommes la troisième force politique du pays

"Le HDP a mené sa campagne électorale dans des conditions complètement déséquilibrées. Durant ces cinq derniers mois, plus de 258 civils ont été tués par les forces militaires dans les villes kurdes, plus de 190 attaques ont eu lieu contre les sièges du parti HDP. Tout cela résultait d'une stratégie du parti au gouvernement, l'AKP?, de laisser le HDP en dessous du seuil des 10%. Le HDP est malgré tout parvenu à devenir la troisième force politique en Turquie".

Selahattin Demirtaş : Nous sommes un parti qui a réussi à se dresser contre le fascisme

" Aujourd'hui il n'y a pas eu d'élections équitables. Il faut savoir que nous avons obtenu 11% de voix dans un contexte de guerre, sans même avoir eu la possibilité de faire campagne. Le gouvernement de l'AKP et le président de la Turquie avaient aujourd'hui un seul objectif, celui de nous laisser en dessous du seuil des 10%. Et pour cela ils ont eu recours à la fraude électorale. Mais nous sommes parvenus à rester au dessus des 10% malgré ces tentatives répressives et brutales qui nous ont fait perdre 1 millions de voix

Nous demeurons un parti qui a réussi à se dresser contre le fascisme. Il est clair que nous allons commencer notre mission avec de très grands problèmes, mais nous serons du côté des actions justes du gouvernement et nous serons contre ses actions répressives. Il n'y a lieu, pour personne, d'avoir peur, car nous sommes là, et nous allons continuer à résister ensemble."

Les rapports des délégations corroborent les accusations de fraudes portées par le HDP

Commencent à arriver les rapports des délégations qui sont venues observer le déroulement des opérations de vote. Certaines ont été malmenées, chassées, menacées. Toutes reviennent choquées, témoins d'incidents provoqués par la présence massive des forces de police autour et à l'intérieur des bureaux de vote ouvrant la voie à toute sorte de provocation, de fraudes, de menaces et même d'arrestations. Martina Michels (Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique au Parlement européen) qui a pris part à la délégation d'observateurs du Parlement européen a notamment déclaré :

"Les incidents qui ont lieu ici ne respectent pas les critères de la démocratie. Nulle part ailleurs dans le monde je n'ai été témoin d'une telle atmosphère militariste. Cette scène est vraiment incroyable"

André Métayer

Elections législatives en Turquie

2011

% sièges

AKP 49.83% 327

CHP 25.98% 135

MHP 13.01% 53

Indépendants 6.57% 22

Juin 2015

% sièges

AKP 40.00% 259

CHP 25.00% 131

MHP 16.00% 79

HDP 13.00% 81

Novembre 2015

% sièges

AKP 49.50 % 317

CHP 25.30 % 134

MHP 11.90% 40

HDP 10.80% 59

Voir aussi :
logo
Amitiés kurdes de Bretagne est une association loi 1901 chargée de faire connaitre les luttes du peuple kurde. Elle a été créée en 1994.
Voir tous les articles de Amitiés kurdes de Bretagne
L'auteur a décidé de ne pas autoriser les commentaires pour cet article.

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons