Session plénière CESR 12 octobre 2009 : deux dossiers culturels
Discours de Institut Culturel de Bretagne
Discours de Alan Monnier

Publié le 13/10/09 3:28 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Session d'octobre 2009 Commission « Qualité de vie, culture et solidarités »(Rapporteurs au nom de la Commission : MM. Alain MONNIER et Marc GONTARD)

I. CREATION D'UN EPCC ORCHESTRE DE BRETAGNE

1. Rappel des propositions du Président du Conseil régional

Les partenaires de l'Orchestre de Bretagne, dont le Conseil régional, souhaitent lui conférer un statut juridique plus conforme à ses missions de service public ainsi qu'à l'importance de son financement public.

En conséquence, il est proposé de transformer l'Orchestre de Bretagne, actuellement géré sous la forme associative, en un établissement public de coopération culturelle (EPCC).

2. Observations sur les propositions du Président du Conseil régional

Les structures de type EPCC ont déjà fait l'objet de réflexions diverses au sein de notre assemblée, en fonction des objets auxquels ils étaient destinés. Concernant la gestion de l'Orchestre de Bretagne, cette structure peut effectivement sembler la plus adaptée pour prévenir le risque de gestion de fait.

Pour autant, deux remarques peuvent être formulées.

D'une part, la forme semi-associative qui a permis à cet ensemble de devenir un « véritable outil de proximité » par l'adhésion populaire qu'il a su générer devrait ne pas voir celle-ci totalement tarie au sein d'une structure de gestion qui aurait une approche trop exclusivement administrative, ce qui serait dommageable pour un projet de territoire comme celui dans lequel s'inscrit l'Orchestre de Bretagne.

D'autre part, de façon corollaire, l'EPCC, pour pratique qu'il puisse être, ne représente pas une panacée, comme en témoigne l'émotion créée chez certains artistes par l'évolution de Labelmuzik. Par conséquent, la Commission insiste une fois de plus sur la gouvernance des établissements publics de coopération culturelle, et sur la nécessité que tous les intérêts puissent y être représentés et défendus de manière suffisamment claire.

3. Avis sur les propositions du Président du Conseil régional

Sous réserve que les remarques formulées ci-dessus soient prises en compte, le CESR émet un avis favorable. Adopté à l'unanimité

II. CONSTITUTION D'UN COMITÉ ARTISTIQUE DANS LE CADRE DU 1% ARTISTIQUE

1. Rappel des propositions du Président du Conseil régional

En vue de la mise en œuvre concertée du « 1 % artistique », le Président du Conseil régional propose de créer un Comité artistique. Son rôle sera de proposer le programme de la commande et de formuler un avis sur la sélection des projets.

2. Observations sur les propositions du Président du Conseil régional

A l'heure où diverses orientations, dont la réforme fiscale, risquent d'exercer une influence négative sur les investissements d'ordre culturel au sein de plusieurs collectivités, la décision de créer un « comité artistique » pour la mise en œuvre opérationnelle du « 1% artistique » est une initiative intéressante. Dans le contexte actuel, le CESR note avec satisfaction la coopération entre le Conseil régional et la DRAC Bretagne.

Le CESR rappelle toutefois deux principes qu'il convient de ne pas oublier :

• La culture en Bretagne est non seulement riche mais elle est plurielle, diversité qui conditionne d'ailleurs sa richesse et sa vitalité : il serait par conséquent légitime que toutes les formes d'expression culturelle puissent également bénéficier de cette mesure du 1%, la création n'étant absente d'aucune forme d'expression.

• La bonne gouvernance de ce type de structure pouvant assurer le succès ou non de ce genre de projet, le CESR souhaite que le suivi des décisions concernant le Comité artistique ou relevant de lui soit le plus transparent possible.

3. Avis sur les propositions du Président du Conseil régional

En souhaitant que les remarques formulées ci-dessus soient prises en compte, le CESR propose un avis favorable. Adopté à l'unanimité

III. CREATION D'UN COMITE ARTISTIQUE POUR MISE EN ŒUVRE DE LA PROCEDURE DU 1% ARTISTIQUE

Intervention d'Alain Monnier, représentant de Kuzul Sevenadurel Breizh/Conseil Culturel de Bretagne et Skol-Uhel ar Vro/Institut Culturel de Bretagne

J'interviendrai au nom des acteurs culturels associatifs bretons pour saluer cette initiative qui vient utilement compléter le dispositif de la collectivité régionale tant vis-à-vis d'autres de ses orientations stratégiques que vis-à-vis de sa politique culturelle proprement dite.

Ce dispositif se doit, dès le début, d'être le plus ambitieux, le plus efficace et le plus transparent possible. Il doit concerner toutes les formes d'expression culturelle et artistique. Cela veut dire ne pas oublier ce qu'il convient d'appeler par prudence les expressions vernaculaires, qui, nous le savons, si elles ne reçoivent pas de soutien de la Région ne pourront connaitre le développement et les adaptations dont elles doivent aujourd'hui relever le défi. Même si je ne vais pas ici faire la liste des artistes, des projets, des réussites qui le prouvent sans ambigüité depuis plusieurs décennies, la création n'est aucunement absente de la tradition et ceci représente une chance, une ressource authentique pour la Bretagne. Nous voulons être certains que le Conseil régional saura tenir compte de ces réalités dans la mise en œuvre de son initiative, laquelle doit conforter la créativité en s'adressant de façon appuyée à des artistes au statut reconnu et dont l'inscription dans le projet territorial apparait de façon évidente.

Après son élection, la présidente irlandaise Mary MacAleese a demandé au piper Liam Og O'Flynn de composer un morceau emblématique de sa présidence, An Droichead (le pont) symbole de lien entre le passé et l'avenir, de lien entre toutes les communautés qui composent l'Irlande : on peut imaginer que le 1% artistique serve bientôt à une commande à un compositeur/une compositrice professionnel(le) de Bretagne (celle-ci n'en manque pas) d'une pièce musicale venant encore enrichir le répertoire des bagadoù…


mailbox
imprimer
logo
Institut Culturel de Bretagne / Skol-Uhel ar Vro. Développement et diffusion de la culture bretonne à l'ensemble de la Bretagne. Colloques, conférences, journées de travail, publications.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.