Sénat, Académie française et autres... Aux Bretons de prendre en main leur destin

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti breton
Porte-parole: Gérard Olliéric

Publié le 20/06/08 3:37 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le refus par le sénat de la République française d'inscrire les langues dites 'régionales' dans la Constitution n'a rien de surprenant.

Assurément, pensent les sénateurs, à l'instar des « immortels » de l'Académie française, que cela porte atteinte à l'identité nationale du peuple français. De ce fait, il est évident que, pour ces personnes, ce sont toutes nos identités, bretonne, basque, corse, alsacienne, occitane etc.. qui s'opposent et nuisent à l'unité et l'indivisibilité de la République française. Si cette dernière n'est pas en mesure de respecter et d'accepter ce que nous sommes, elle ne peut nous demander de l'accepter à notre tour.

Nous n'avons rien à attendre de l'État français. Voilà plus d'un siècle que des pétitions en faveur de la langue bretonne circulent avant de finir dans les corbeilles à papier des bureaux de l'administration parisienne. La langue bretonne doit être co-officielle avec le français en Bretagne. Il n'y a rien d'utopique, ni de subversif dans cette affirmation. Cela est le cas dans les autres pays de l'Union Européenne. Ainsi au Pays de Galles, la langue galloise est l'égale de l'anglais depuis 1993 grâce aux Gallois et Galloises, qui l'ont voulu et défendu.

Ce que l'État français nous refuse injustement, prenons-le. Les élections européennes et régionales approchent. C'est le moment, pour nous Bretons, de décider pour nous-mêmes, car finalement, on n'est jamais mieux servi que par soi-même. Seul un pouvoir breton permettra de gérer nos affaires, à commencer par la sauvegarde et la promotion de la langue bretonne ainsi que du gallo.

« La Patrie des Lumières » a une conception bien choquante de la démocratie, ce n'est pas celle des Bretons et Bretonnes, ouverts sur le monde depuis toujours.

Pour le Parti Breton,
Alexandre Delin
Secrétaire de la Fédération extérieure,
(voir le site)

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1186 lectures.
mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.